Perte de poils chez le chat : Causes possibles (que faire)?

Article rédigé par le 4 novembre 2023

La chute de poils chez les chats est un phénomène assez répandu, et il est normal qu’un chat perde un peu de poils, surtout pendant les périodes de mue. Cependant, une perte excessive de poils peut indiquer un problème de santé.

Les causes habituelles de la chute de poils comprennent des affections cutanées, des allergies, des parasites tels que les puces, des problèmes nutritionnels, le stress ou des changements hormonaux.

Cette problématique peut découler de divers facteurs, et une approche proactive est cruciale pour maintenir la santé globale de votre chat. Dans cet article, nous explorerons en détail ce phénomène courant ainsi que les différentes thérapies envisageables.

07 Points clés de cet article

  1. Les changements saisonniers induisent des périodes de mue à l’automne (remplacement du poil d’été par une fourrure d’hiver plus dense) et au printemps (perte du poil d’hiver).
  2. La pelade, ou alopécie en termes vétérinaires, se manifeste par une perte de poils anormale.
  3. La perte de poils chez les chats peut se présenter de manière partielle ou totale.
  4. Cette chute de poils peut résulter de divers facteurs tels que des parasites, des allergies, des troubles cutanés, des déséquilibres hormonaux, voire un léchage excessif dû au stress.
  5. Les chats réagissent au stress en se léchant de manière excessive, ce qui peut conduire à une perte de poils.
  6. Les symptômes sont simples : vous observerez une perte de poils anormale et une peau présentant des rougeurs, un relief inhabituel et/ou des croûtes.
  7. La prévention de la perte de poils chez les chats implique généralement des soins appropriés et une vigilance particulière à certains aspects de la santé de votre chat.

C’est quoi une perte de poils chez le chat?

La perte de poils chez les chats, également connue sous le nom de « mue », désigne la chute normale des poils du pelage de l’animal. Il s’agit d’un processus naturel permettant au chat de se débarrasser des poils morts pour faire place à de nouveaux.

Chez la plupart des chats, la mue est plus marquée pendant les changements de saison, notamment au printemps et à l’automne.

  • Un renouvellement de pelage est tout à fait naturel et même essentiel pour votre chat ! Si vous souhaitez prévenir l’ingestion excessive de poils (surtout pour les chats à poils longs) et les vomissements, prenez l’habitude de le brosser tous les jours. Transformez cette pratique en un rituel positif, votre chat vous en sera reconnaissant.

Lors des mises-bas ou pendant la gestation, il est fréquent de constater une augmentation de la quantité de poils perdus, ce qui n’est pas préoccupant.

Cependant, une perte de poils excessive ou anormale, appelée « pelade » ou « alopécie« , peut indiquer des problèmes de santé sous-jacents.

Le terme « pelade » n’est pas couramment utilisé par les vétérinaires. En termes plus généraux, il fait référence à une raréfaction du pelage sur une zone spécifique ou de manière diffuse sur le corps. Dans le langage vétérinaire, on préfère souvent utiliser le terme « alopécie ».

Une alopécie peut se manifester par une chute de poils plus importante que la normale, la formation de zones chauves, des rougeurs de la peau, des démangeaisons ou d’autres symptômes cutanés.

  • À la différence d’une pelade pathologique ou de l’alopécie, la mue n’est accompagnée d’aucune lésion cutanée ni de démangeaisons marquées

Causes possibles de la perte de poils chez le chat

La perte de poils chez votre chat peut avoir diverses causes :

  • Les parasites, tels que les puces et les tiques, peuvent provoquer des démangeaisons et une irritation de la peau, entraînant un grattage excessif et une perte de poils.
  • La teigne, provoquée par un champignon appelé dermatophyte, peut toucher les chats, d’autres animaux et même les humains. Chez les chats, elle se caractérise souvent par une perte de poils, des lésions rouges et des démangeaisons. Le champignon responsable de la teigne se nourrit de la kératine présente dans le poil et la peau, entraînant ainsi une perte de poils et des lésions cutanées.
  • La gale est une maladie provoquée par des acariens. Chez les chats, elle se manifeste généralement par une perte de poils sur le dessus des oreilles ou sur l’ensemble du corps, accompagnée de plaies suintantes.
  • Le stress peut se manifester par une perte de poils sur le ventre jusqu’à l’intérieur des cuisses. Lorsque le chat est stressé, son corps produit des hormones de stress telles que le cortisol et la noradrénaline. Ces hormones peuvent perturber le cycle de croissance du pelage, entraînant ainsi une perte de poils. Cet état est souvent causé par un léchage compulsif lié à l’anxiété chez le chat.
  • Les déséquilibres hormonaux peuvent être responsables de la perte de poils chez votre chat. Par exemple, une insuffisance de la glande thyroïde, qui produit l’hormone thyroxine, peut entraîner une perte de poils. De même, une surproduction d’hormones sexuelles, comme la testostérone, peut provoquer une perte de poils et des lésions cutanées.

Les troubles hormonaux peuvent découler de diverses causes, telles que des anomalies génétiques, des tumeurs, des infections, des traumatismes, etc.

  • Une alimentation inadéquate peut rendre le pelage de votre chat terne et clairsemé si elle ne fournit pas les nutriments appropriés.
  • Les allergies alimentaires chez les chats peuvent découler de la consommation de certaines céréales comme le maïs ou le blé, ainsi que de certaines protéines animales.

Signes révélateurs de la perte de poils chez le chat

Il est courant que les chats perdent leurs poils tout au long de l’année, avec une intensification pendant la période de mue. Cependant, si vous constatez une perte de poils anormale chez votre chat, cela pourrait indiquer un problème tel que la pelade féline.

Plusieurs symptômes doivent vous alerter :

  • Un chat atteint de la pelade présente des plaques rouges sur sa peau résultant d’irritations.
  • Il peut présenter des pellicules dans son pelage, causées par l’irritation et le grattage.
  • Il est généralement sujet à des démangeaisons plus ou moins intenses, mais régulières.
  • Il perd ses poils dans des zones spécifiques du corps ou de manière symétrique, avec l’apparition de véritables trous dans son pelage.
  • Le chat peut également manifester de l’agressivité et présenter un changement de comportement, cherchant par exemple à se cacher.
Bon à savoir: L'alopécie peut inquiéter les propriétaires lorsque le chat arrache des touffes de poils, créant parfois des plaies ouvertes.
Cela entrave la guérison de la plaie et la repousse du poil, constituant une première étape vers la dépression : un stress initial évolue en une angoisse plus profonde, pouvant conduire à une dépression.

Diagnostic et traitements efficaces de la perte de poils chez le chat

Le diagnostic de la perte de poils chez le chat nécessite souvent une approche méthodique de la part d’un vétérinaire. Voici comment le processus de diagnostic peut se dérouler :

  • Examen physique : Le vétérinaire commencera par un examen physique approfondi de votre chat. Il examinera le pelage, la peau, les yeux, les oreilles, et vérifiera s’il y a des signes d’infection, de parasites ou d’autres anomalies.
  • Historique médical : Le vétérinaire vous posera des questions sur l’historique médical de votre chat, son régime alimentaire, son comportement, ses habitudes de toilettage, etc.
  • Tests diagnostiques : Selon les observations de l’examen physique, le vétérinaire peut recommander des tests diagnostiques supplémentaires. Cela peut inclure des tests sanguins, des frottis cutanés, des cultures, des biopsies de peau, des tests d’allergie, etc.
RECOMMANDÉ :  Mon chat a la queue qui tremble : explication vétérinaire
L'alopécie nummulaire chez le chat
L’alopécie nummulaire, avec des plaques de perte de poils, des squames et un érythème, confirmée chez le chat par une culture mycologique positive. (Crédit image : Dr. Benhacene Ali, Vétérinaire)
  • Imagerie : Dans certains cas, des radiographies ou des échographies peuvent être nécessaires pour évaluer la santé générale de votre chat.

Les traitements possibles

Le traitement de la perte de poils dépend de son origine et des symptômes associés. Il peut inclure :

  • Anxiolytiques en cas d’anxiété (phéromones de synthèse, homéopathie, fleurs de Bach, Valériane, caséine, etc.).
  • Corticoïdes pour soulager l’inflammation (cortisone).
  • Spot-on à base d’acides gras essentiels pour restaurer la peau et favoriser la repousse du poil.
  • Shampoings apaisants, antibactériens et antifongiques.
  • Antiparasitaire oral contre les parasites externes tels que les puces.
  • Pommades antiparasitaires pour la gale, la teigne, les aoûtats.
  • Médicaments pour traiter la maladie associée à l’apparition de la pelade (pyodermite, hypothyroïdie, maladie de Cushing, etc.).
  • En cas de perte de poils due au stress ou à l’anxiété, offrir un environnement stable et fournir suffisamment d’attention et d’affection au chat est essentiel pour le calmer et le rassurer.

Prévention de la perte de poils chez les félins

La prévention de la perte de poils chez les chats nécessite des soins appropriés et une attention particulière à certains aspects de leur santé. Voici quelques conseils :

  • Alimentation équilibrée : Assurez-vous que l’alimentation de votre chat est saine et riche en nutriments et minéraux appropriés, tels que les protéines, les acides gras poly-insaturés et les vitamines (A et biotine), favorisant ainsi la santé de la peau et du pelage.
  • Brossage régulier : Brossez régulièrement le pelage de votre chat pour éliminer les poils morts, réduisant ainsi les risques de formation de boules de poils et prévenant les problèmes de peau.
Brosse pour chat

aumuca Brosse de toilettage autonettoyante pour chat avec bouton de libération avant, brosses pour chat pour enlever les poils morts, les nœuds et la saleté, idéale pour les chats à poils longs et
  • 【Brosse professionnelle pour chat et chien】 L’utilisation régulière de notre brosse pour chat peut éliminer efficacement les poils lâches, les nœuds et les squames. Et il convient à la plupart des chats/chiens/lapins à poils courts ou longs. Veuillez noter que cette brosse permet une bonne épilation pour les chats à poils courts avec des poils duveteux. Mais pour les chats à poils courts avec des poils durs qui ne perdent pas souvent, il a un meilleur effet de massage plutôt que d’épilation.
  • 【Aiguilles sûres et confortables】 Les épingles mentales sur la brosse ont de petites pointes rondes en caoutchouc aux extrémités. En tant que brosse pour chat, elle est parfaite pour brosser et masser vos animaux de compagnie sans rayer la peau de votre animal, même les peaux sensibles.
  • 【Conception à une Touche, Facile à Nettoyer】Après avoir brossé votre animal de compagnie, appuyez simplement sur le bouton de nettoyage pour enlever les résidus de poils sur la brosse. Le bouton devant la brosse lisse permet d’économiser du temps et des efforts lors du toilettage et du nettoyage.
  • 【Poils de massage améliorés】Les poils en acier inoxydable de notre brosse pour chat sont 1,2 fois plus épais que les poils des autres brosses. Notre brosse est robuste et difficile à déformer, ce qui peut être utilisé pendant longtemps. Avec des aiguilles courbées à 30° qui pénètrent profondément sous le pelage de l’animal, la brosse peut facilement et efficacement entretenir le sous-poil.
  • 【Haute qualité et stockage facile】Notre brosse est fabriquée en matériau ABS de haute qualité respectueux de l’environnement. C’est beaucoup plus fort et pas facile à casser. Il y a une bande de silicone souple au bas de la brosse, ce qui facilite l’accrochage de la brosse de toilettage pour animaux de compagnie au mur, aux meubles, etc. Rendez votre maison propre.
  • Contrôle des parasites : Protégez votre chat contre les puces et les tiques, responsables d’irritations cutanées et contribuant à la perte de poils.
  • Gestion du stress : Créez un environnement calme et sécurisé pour votre chat, offrant des jouets et des zones de repos pour aider à réduire le stress, qui peut être une cause de perte de poils.
  • Gestion des allergies : En cas de symptômes allergiques chez votre chat, tentez d’identifier les facteurs déclenchants potentiels et consultez votre vétérinaire pour des conseils sur la gestion des allergies.
  • Hydratation suffisante : Veillez à ce que votre chat ait toujours accès à de l’eau propre, favorisant ainsi une peau saine.
  • Évitez les produits chimiques nocifs : Lorsque vous nettoyez votre maison, abstenez-vous d’utiliser des produits chimiques agressifs qui pourraient provoquer des irritations cutanées chez votre chat.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article

https://palosanimalhospital.net/5-reasons-cat-losing-hair/

https://www.purina.fr/articles/chat/sante/peau-pelage-oreilles/perte-poil

https://www.wanimo.com/veterinaire/dermatologie-du-chat/chute-des-poils-du-chat.html

https://www.assuropoil.fr/chat/sante-prevention/alopecie-chat/

Remerciement

Un grand merci à Dr. Benhacene Ali pour nous avoir autorisé à partager son cas clinique dans cet article. ©Dr. Benhacene Ali Vétérinaire à Alger-Algérie. Cabinet Vétérinaire Seconde Chance Bab ezzouar.

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.3 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut