Pervers narcissique : 5 signes qui ne mentent pas

Article rédigé par le 11 mai 2024

Le sujet des pervers narcissiques semble être sur toutes les lèvres ces jours-ci. Ce collègue qui en fait toujours trop ? Peut-être bien un pervers narcissique. Mon ex ? Sans aucun doute. Et moi, alors ? D’après certains spécialistes, il semble que je pourrais aussi montrer des signes discrets de cette personnalité complexe.

Il est curieux de penser qu’un simple comportement passif-agressif ou un peu de vantardise pourraient suffire à nous classer dans cette catégorie peu enviable. Intriguant, n’est-ce pas ?

Avant de nous hâter à nous étiqueter ou à juger autrui, prenons un instant pour décomposer et saisir pleinement ce que signifie être un pervers narcissique et reconnaître les signes indubitables.

Cet article va vous éclairer en vous dévoilant cinq signes révélateurs qui vous aideront à identifier un pervers narcissique avant qu’il ne soit trop tard.

Qu’est-ce qu’un pervers narcissique ?

le terme « pervers narcissique » a été introduit pour la première fois en 1986 par Paul-Claude Racamier, un psychanalyste qui étudiait les dynamiques complexes au sein de la psychose. Il a observé comment certaines personnes évitent de faire face à leurs propres conflits internes en les transférant sur les autres, un peu comme un magicien détourne l’attention de son public.

Un pervers narcissique est souvent un caméléon social : charmant et engageant en public, mais froid et calculateur en privé. Il construit des relations non pas pour partager ou pour une connexion mutuelle, mais pour obtenir quelque chose en retour.

Cameleon

Ils ne ressentent pas de culpabilité pour leurs actions, et ils sont doués pour faire sentir à leurs victimes que tout est de leur faute.

Au fond, le pervers narcissique tire son énergie de l’effet qu’il a sur les autres : plus il peut abaisser quelqu’un, plus il se sent puissant. Il est aussi celui qui critique sans cesse mais ne peut tolérer la moindre critique en retour.

Par un tour de force psychologique, il parvient à transférer ses angoisses, ses peurs, et même sa folie sur les autres, les laissant désorientés et souvent isolés.

Important !
Identifier un pervers narcissique dans votre vie n’est pas seulement un exercice de vigilance, c’est une étape nécessaire pour protéger votre bien-être et votre santé mentale.

Comment spotter un pervers narcissique ? Les 5 signes à ne pas ignorer

Les pervers narcissiques, souvent difficiles à identifier au premier regard, utilisent une série de tactiques complexes pour manipuler et contrôler leurs victimes. Voici quelques-uns des signaux les plus révélateurs qui peuvent vous aider à les reconnaître :

1. L’envahissement de l’espace personnel

Imaginez ça : vous commencez à peine à sortir avec quelqu’un et bam ! Cette personne veut déjà tout savoir sur vous, être tout le temps avec vous et semble ne jamais avoir assez de votre présence. Au début, cela peut paraître flatteur, mais très vite, ça devient étouffant.

RECOMMANDÉ :  Crampes fréquentes aux jambes ? Ce que vous devez absolument faire! 

C’est ce qu’on appelle l’envahissement – quand quelqu’un ne respecte pas votre espace personnel et cherche à vous isoler de votre cercle habituel.

2. Les tentatives de recollage après un conflit

Vous avez eu une dispute et décidé de prendre un peu de distance, mais l’autre personne n’est pas du genre à laisser les choses refroidir.

Au lieu de ça, vous recevez un déluge de messages, des appels incessants, ou même des cadeaux inattendus. Ils semblent prêts à tout pour regagner votre attention et votre affection, souvent en jouant sur la corde sensible de la culpabilité.

3. Tout est de votre faute

C’est épuisant, non ? Peu importe le problème, d’une manière ou d’une autre, c’est toujours vous qui finissez par vous excuser.

Pervers narcissique pointant du doigt sa victime

Le pervers narcissique est un expert pour retourner la situation et vous faire sentir coupable même quand la logique vous dit que vous n’avez rien fait de mal.

4. Ils drainent votre énergie

Parlez-vous souvent à quelqu’un et vous sentez-vous vidé ensuite, comme si toute votre énergie avait été aspirée ? C’est un signe classique.

Les interactions ne semblent jamais équilibrées et vous finissez toujours par donner plus que vous ne recevez, laissant vos réserves émotionnelles complètement à sec.

5. Incapacité à se remettre en question

Et enfin, la cerise sur le gâteau : ils ne se trompent jamais. En tout cas, ils ne l’admettront jamais. Essayer de les amener à reconnaître une erreur est comme parler à un mur.

Non seulement ils rejettent toute responsabilité, mais ils trouvent aussi le moyen de vous faire sentir mal pour avoir seulement suggéré qu’ils pourraient être en tort.

Mettons les choses en perspective : L’histoire de Clara et Julien

Clara, 29 ans, travaille dans le domaine de la communication à Paris. Sa rencontre avec Julien, 33 ans, lors d’une soirée d’entreprise, semblait promettre le début d’une belle histoire. Julien, avec son charme et ses petites attentions, la faisait se sentir spéciale. Au début, c’était comme vivre un rêve éveillé.

Mais au bout de seulement trois mois, la dynamique a commencé à basculer. Julien voulait plus. Beaucoup plus. Il commençait à envoyer des textos à Clara dès le lever du jour et continuait jusqu’à tard le soir. Chaque jour, il insistait pour qu’ils se voient, et chaque mention d’un ami ou d’un collègue masculin par Clara déclenchait une vague de jalousie de sa part.

Lorsqu’ils se disputaient — souvent à cause de son comportement envahissant — Julien ne laissait pas le temps à Clara de respirer. Il lançait immédiatement une opération charme, la bombardant de cadeaux, de messages d’excuses, ou de promesses de changer. Promesses qui, invariablement, restaient lettre morte.

RECOMMANDÉ :  Caféine : Surdosage, effets indésirables, risques sur la santé

Au bout de six mois, Clara se sentait épuisée. Chaque dispute, chaque conversation semblait se terminer par elle, en larmes, s’excusant pour des erreurs qu’elle n’avait pas commises. Elle portait la culpabilité de chaque tension, de chaque malentendu dans leur relation. Julien, de son côté, restait inébranlable dans sa conviction de ne rien faire de mal, rejetant toute responsabilité et insistant sur le fait que si seulement Clara pouvait changer, tout irait mieux.

Ce n’est qu’après une année de relation que Clara a commencé à se rendre compte de la toxicité de leur dynamique. Un soir, en discutant avec une amie, elle a entendu parler pour la première fois du concept de « pervers narcissique ».

Les pièces du puzzle ont commencé à s’assembler. Elle a reconnu dans le comportement de Julien les signaux d’alarme qu’elle avait ignorés, prise dans le tourbillon de ses charmes et de ses manipulations.

Finalement, avec l’aide d’un psychologue, Clara a pris la difficile décision de quitter Julien. Ce fut un processus douloureux, mais nécessaire pour retrouver sa liberté et sa santé mentale. Elle a dû reconstruire son estime de soi, apprendre à identifier et à établir des limites saines dans ses relations futures.

Que faut-il en retenir !
L’histoire de Clara et Julien sert de rappel poignant que les signes d’un pervers narcissique ne sont pas toujours évidents au début. Ils se révèlent souvent petit à petit, se camouflant derrière le masque de la séduction et de l’affection.
Si cette histoire résonne avec vous, si vous vous voyez dans le récit de Clara, il pourrait être temps de prendre du recul et d’évaluer votre propre relation. Se rappeler que la première étape vers la guérison est de reconnaître le problème est essentiel pour commencer un chemin vers un avenir plus sain et plus heureux.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article.
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTEPOURTOUS.

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de création strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut