Peur du dentiste : la comprendre puis la surmonter

Article rédigé par le 5 octobre 2023

Figurez-vous que la peur du dentiste ne concerne pas seulement les enfants. Au contraire, beaucoup d’adultes sont de plus en plus touchés par cette angoisse.

La peur du dentiste est une vraie maladie appelée stomatophobie ou odontophobie ou dentophobie. C’est une angoisse ressentie en vue d’un rendez-vous chez le dentiste.

La peur du dentiste constitue l’un des motifs fréquents pour lesquels les gens ne se rendent pas chez le dentiste. Pourtant, l’absence de soins dentaires pourrait vous exposer à de graves pathologies.

Cet article va vous éclairer sur les questions suivantes : En quoi consiste réellement la peur du dentiste ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles en sont les causes et les conséquences ? Comment pourriez-vous surmonter cette peur ?

6 Points essentiels à retenir 

  • 1. La peur du dentiste est une maladie réelle qui peut toucher toute tranche d’âge.
  • 2. La peur du dentiste, appelée aussi dentophobie ou odontophobie ou stomatophobie, est une angoisse ressentie en vue d’un rendez-vous chez le dentiste.
  • 3. Elle se manifeste par des symptômes anxieux et des signes physiques à différents degrés d’intensité, qui vous amènent à reporter, voire annuler votre rendez-vous chez le dentiste ou préférer souffrir plutôt que de le consulter.
  • 4. Les origines de la peur du dentiste sont nombreuses, notamment des expériences traumatisantes de l’enfance et des idées négatives reçues de l’entourage.
  • 5. Les conséquences de la peur du dentiste peuvent être graves, à savoir la survenue de maladies systémiques.
  • 6. Pour la surmonter, la première chose à faire, c’est d’en parler. Ensuite, vous pouvez avoir recours à des techniques de relaxation ou votre dentiste vous recommandera certains traitements.

En quoi consiste exactement la peur du dentiste ?

La peur du dentiste, qu’on appelle aussi dentophobie, odontophobie ou stomatophobie, est une angoisse que vous allez ressentir à l’approche d’un rendez-vous chez le dentiste. Elle se traduit également par une nervosité le jour même et tout au long de vos soins dentaires.

RECOMMANDÉ :  Pulpotomie : une prise en charge souvent temporaire

Vous avez l’impression de perdre le contrôle d’émotions et d’être incapable de franchir la porte du cabinet dentaire. Il est possible que vous vous culpabilisiez face à cette impuissance, mais c’est impossible de la surmonter.

Comment se manifeste la peur du dentiste ?

La peur du dentiste peut se manifester à différents degrés selon l’individu. On rencontre le plus souvent :

Symptômes anxieux

Ce sont des signes qui apparaissent quelques jours avant le fameux rendez-vous chez le dentiste. Il peut s’agir de :

  • insomnie systématique la veille d’un rendez-vous chez le dentiste
  • une nervosité inhabituelle avec une sensation de perte de contrôle de ses émotions

Signes physiques

Les signes physiques suivants seront déclenchés par une simple pensée ou une stimulation sensorielle quelconque telle que la vue de l’équipement de soins dentaires. Vous pouvez avoir :

  • Des mains moites, voire une sueur profuse
  • Une accélération de vos battements cardiaques
  • Une intensification de votre respiration
  • Des nausées ou des vomissements
  • Une sensation de boule dans l’estomac
  • Une crise de spasmophilie
  • Une crise de panique
  • Une perte de connaissance

Sachez que ces symptômes seraient accentués par :

  • divers bruits dans le cabinet (bruit d’une roulette, de la fraise, de téléphone, etc.)
  • l’odeur des produits utilisés en dentisterie
  • la vue d’une seringue, etc.

En proie à ce genre d’angoisse, vous allez finir par :

  • reporter tout le temps ou annuler votre rendez-vous chez le dentiste
  • refuser carrément les soins dentaires
  • préférer souffrir le martyre avec la rage dentaire plutôt que de voir un dentiste.

Quelles sont les causes de la peur du dentiste ?

La liste des origines probables de la peur du dentiste est longue, mais les raisons les plus souvent rencontrées sont :

Des anciennes expériences traumatisantes surtout durant l’enfance (extraction dentaire qui s’est mal passée, accident, traumatisme de la mâchoire, etc.)

Certaines pensées négatives collectives vis-à-vis des soins dentaires. Ce sont les idées véhiculées par vos proches, les films, les publicités, etc.

Les angoisses en rapport avec le soin proprement dit :

  • peur de la douleur
  • crainte de la sensation désagréable engendrée par la fraise sur les dents
  • horreur de l’aiguille
  • Phobie de l’anesthésie.

Angoisse de la perte de contrôle une fois installée sur la chaise du dentiste

Le sentiment de honte vis-à-vis de l’état de votre bouche, plus particulièrement de sales dents abîmées.

Quelles peuvent être les conséquences de la peur du dentiste ?

En l’absence d’une bonne hygiène bucco-dentaire, y compris le contrôle annuel chez votre dentiste, les tartres vont s’accumuler et conduire à plusieurs problèmes tels que

RECOMMANDÉ :  Huile de coco pour les dents : Quels bienfaits ?

Affections locales

Affections des organes du voisinage et générales

  • Affections ORL
  • maladies cardiaques, etc.

Dégradation de la vie psycho-affective

Quand vous aurez les dents abîmées, voire une mauvaise haleine, vous aurez de la réticence à sourire, voire à discuter. Les problèmes peuvent s’étendre aux difficultés de mastiquer, d’avaler ou d’articuler certains mots.

Comment surmonter la peur du dentiste ?

Rassurez-vous, il est tout à fait possible de vaincre la peur du dentiste par divers moyens selon votre cas personnel.

La première étape, c’est d’en parler

Parlez-en à votre dentiste. C’est la personne la mieux placée pour comprendre votre trouble et agir en conséquence.

N’hésitez pas non plus à changer de dentiste si nécessaire. Choisissez une personne avec qui vous avez plus d’affinité et à qui vous accordez une totale confiance. C’est important et c’est votre droit.

Techniques de relaxation

Face aux formes légères d’anxiété, des techniques vous seraient proposées pour vous relaxer, en particulier :

  • Des exercices de respiration dans la salle d’attente ou durant les soins
  • Écouter vos chansons préférées
  • Faire de la méditation
  • Diriger vos pensées vers des situations qui vous relaxent et vous rendent heureux comme marcher sur la plage, dans la nature, etc.

Traitements médicamenteux

En cas d’angoisse plus rebelle, votre chirurgien-dentiste va vous prescrire :

  • Un médicament anxiolytique notamment la veille de l’intervention.
  • Un « gaz hilarant » ou sédation consciente par mélange équimolaire d’oxygène et de protoxyde d’azote MEOPA dont l’effet combiné à l’anesthésie locale vous aidera à vous calmer.

Traitement au long cours

Dans le cadre de la gestion de toutes sortes de phobies, plusieurs alternatives se présentent telles que la psychothérapie, l’hypnose, l’acupuncture, etc. D’ailleurs, une étude menée par Marie-Hélène Simonnet Garcia a montré que l’hypnose médicale est un véritable atout pour proposer une orthodontie confortable et gagner en sérénité.

Vous pouvez aussi rejoindre une communauté d’entraide aux patients stomato phobiques.

Références

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35735746/

La peur du dentiste : degrés, causes et solutions

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut