Plantes toxiques pour les chats : un guide des plantes à éviter absolument

Article rédigé par le 28 octobre 2023

Les plantes, qu’elles soient à l‘intérieur ou dans le jardin, peuvent présenter des risques toxiques pour les chats, susceptibles d’entraîner des symptômes graves. Les chats, curieux par nature, ont tendance à être attirés par les plantes et peuvent les ingérer facilement.

Pour prévenir tout danger, il est essentiel de connaître les plantes toxiques et de les éviter si vous partagez votre maison avec un félin. Consultez notre article du jour pour découvrir les plantes les plus nocives et obtenir des conseils sur la sécurisation de l’environnement de votre chat.

Les 05 points clés de cet article

  1. De nombreuses plantes d’intérieur et d’extérieur peuvent être toxiques pour les chats.
  2. La toxicité des plantes est variable selon la variété de la plante, sa maturité, selon que la plante ait été mâchée ou non et, bien entendu, selon la quantité ingérée.
  3. Les signes d’empoisonnement chez les chats incluent vomissements, diarrhée, léthargie, difficultés respiratoires, et irritation buccale. Si vous observez ces symptômes, consultez immédiatement un vétérinaire.
  4. Éduquez-vous sur les plantes toxiques et assurez-vous qu’aucune d’entre elles n’est accessible à votre chat.
  5. Placez les plantes hors de sa portée, et surveillez son comportement autour des plantes.

Pourquoi est-il important de savoir si une plante peut être toxique ?

En 2020, l’exposition aux plantes d’intérieur et d’extérieur est devenue l’une des cinq principales raisons d’appels au centre antipoison de l’ASPCA, suscitant plus de 9 000 appels supplémentaires par rapport à l’année précédente et suscitant ainsi des inquiétudes légitimes chez les propriétaires de chats.

Comme de nombreuses plantes sont irritantes, la plupart des symptômes observés sont le résultat d’une irritation ou d’une inflammation, comme une rougeur, un gonflement ou une démangeaison des yeux, de la peau ou de la bouche.

Lorsque des parties plus profondes du tractus gastro-intestinal, comme l’estomac et les intestins, sont irritées, des vomissements et des diarrhées sont probables.

Si la toxine affecte directement un organe particulier, les symptômes observés seront principalement liés à cet organe. Par exemple :

  • Difficulté à respirer (si les voies respiratoires sont touchées)
  • Bave ou difficulté à avaler (si la bouche, la gorge ou l’œsophage sont touchés)
  • Vomissements (en cas d’atteinte de l’estomac ou de l’intestin grêle)
  • Diarrhée (en cas d’atteinte de l’intestin grêle ou du côlon)
  • Excès de boisson et d’urine (en cas d’atteinte des reins)
  • Battements cardiaques rapides, lents ou irréguliers et faiblesse (en cas d’atteinte du cœur)

Bon à savoir : la toxicité et les symptômes éventuels chez votre chat varient en fonction de la plante spécifique, de la quantité ingérée, des parties de la plante concernées, de la taille de votre chat, de ses éventuelles conditions médicales, des médicaments qu’il prend, ainsi que d’autres facteurs divers.

Liste de plantes toxiques pour les chats

Il existe une longue liste de plantes toxiques que vous ne devriez pas avoir chez vous si vous avez un chat. Nous avons énuméré ci-dessous quelques-unes des plus courantes.

Le ficus

La projection de sève de Ficus dans les yeux de votre petit félin représente une menace sérieuse, pouvant endommager la cornée. En cas de contact, il est recommandé de rincer le visage de l’animal avec du sérum physiologique avant de consulter rapidement un vétérinaire.

L’ingestion du latex présent dans les feuilles de cette plante d’intérieur peut entraîner des vomissements, des diarrhées, des irritations buccales, ainsi que des œdèmes faciaux et une salivation excessive.

RECOMMANDÉ :  Sida félin : Tout savoir (explication vétérinaire)

L’Aloe vera

Bien que l‘aloe vera soit très connu pour ses propriétés curatives chez l’homme, il est toxique pour vos amis félins à fourrure. Toutefois, cette toxicité est légère à modérée, tant pour les chats que pour les chiens.

Les symptômes que vous pouvez observer si votre chat a ingéré de l’aloe vera sont les suivants : vomissements, diarrhée, léthargie, dépression, anorexie, tremblements et même changement de couleur de l’urine.

Le philodendron

Le Monstera Deliciosa, également appelé « plante délicieuse », est très prisé par les passionnés de décoration intérieure. Ses larges feuilles apportent une atmosphère exotique et rappellent la jungle.

Malheureusement, si votre compagnon à quatre pattes venait à mordiller une de ses feuilles, les conséquences pourraient être sérieuses, entraînant des problèmes au niveau des reins et du système digestif.

Le lys

Les lys représentent un danger particulier pour les chats. Même s’ils ne montrent pas d’intérêt pour les manger, il existe toujours un risque qu’ils entrent en contact avec le pollen en se frottant ou en se léchant.

Malheureusement, divers types de lys, tels que le lis de Pâques et le lis tigré, sont toxiques pour les chats, avec toutes les parties de la plante présentant des risques d’empoisonnement en cas d’ingestion, même en petite quantité.

La solution la plus sûre est de simplement éviter d’avoir des lys à la maison ou dans le jardin pour protéger votre compagnon félin.

 Le laurier-rose

Le laurier rose, arbuste ornemental de la famille des Apocynacées, présente des fleurs aux teintes roses, rouges ou blanches. À noter que toutes ses parties, des feuilles à la sève, sont toxiques. L’ingestion, même en petite quantité, peut être fatale.

Les signes d’intoxication se manifestent surtout au niveau digestif, nerveux et cardiaque, variant d’un chat à l’autre et incluant nausées, vomissements, douleurs abdominales, salivation, diarrhée, perte d’équilibre, convulsions, tremblements et abattement.

Bon à savoir : la dose toxique est 3 g de feuilles sèches par kg de poids, environ 2 feuilles peuvent tuer un chat de 5 kg.

Les azalées

Les azalées, célèbres pour leurs fleurs éclatantes, posent un risque sérieux pour les chats en raison de leur toxicité. En tant que membres de la famille des rhododendrons, ces plantes renferment des grayanotoxines, nocives pour les animaux de compagnie, particulièrement les félins.

L’ingestion de parties de l’azalée, comme les fleurs, les feuilles ou l’écorce, peut provoquer chez les chats divers symptômes, tels que des troubles gastro-intestinaux (vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, hypersalivation), une perte d’appétit, de la léthargie, une faiblesse musculaire, des tremblements et une accélération du rythme cardiaque.

Les grayanotoxines affectent le système nerveux et cardiovasculaire des chats, pouvant causer des problèmes cardiaques graves, y compris des arythmies et un risque de collapsus cardiovasculaire. Une exposition prolongée ou une ingestion importante de la plante peut aggraver les symptômes, mettant ainsi la vie du chat en danger.

Le muguet

Le muguet (Convallaria majalis), souvent offert au printemps, présente un réel danger pour les chats. Toutes les parties de la plante, y compris l‘eau du vase, sont toxiques, et même le muguet desséché demeure dangereux.

Les symptômes d’empoisonnement, survenant généralement entre 15 minutes et 6 heures après l’ingestion, comprennent des vomissements, une salivation excessive, une diarrhée parfois hémorragique, des douleurs abdominales, ainsi que des troubles nerveux tels que convulsions et tremblements.

La dose toxique précise est incertaine, mais même une petite quantité de la plante peut entraîner des problèmes graves chez les chats.

Le sagoutier

Le sagoutier, appartenant à la famille des palmiers, représente un danger total pour les chats, car toutes ses parties, des graines aux feuilles et au tronc, sont toxiques.

RECOMMANDÉ :  Piroplasmose chez le chien : Causes, symptômes et traitement

Son ingestion peut entraîner des problèmes de santé graves, voire, dans certains cas, être

Les Cycas

Les Cycas, ressemblant à de petits palmiers en pot, sont des plantes courantes dans les jardins. Leur toxicité réside dans les graines et/ou les feuilles, contenant des substances dangereuses pour le foie. Une à deux graines peuvent être fatales pour un chat !

Les signes d’intoxication, survenant de 1 à 2-3 jours après l’ingestion, débutent par des symptômes digestifs tels que vomissements, diarrhée, et douleurs abdominales. Des manifestations nerveuses comme tremblements, faiblesse, et troubles de la démarche peuvent également se manifester.

L’ictère, avec une coloration jaune des muqueuses de l’œil et de la bouche, ainsi que des saignements, est souvent lié à des troubles de la coagulation. Soyez vigilant face à cette plante au potentiel dangereux malgré son aspect anodin.

Arbre de Jade

La plante de jade est connue sous de nombreux noms, notamment arbre de jade et plante de caoutchouc chinoise.

L’ingestion de cette plante peut entraîner une toxicité légère chez les chats, provoquant des maux d’estomac, des vomissements et de la diarrhée. De plus, elle peut occasionner une légère irritation de la bouche, entraînant des difficultés à avaler.

L’Hortensia

L’Hortensia, de la famille des Hydrangeacées, charme avec ses fleurs éclatantes, mais dissimule un danger mortel. Les chats doivent éviter toute rencontre avec cette plante, car chaque partie de l‘Hortensia est toxique. Sa toxine, similaire au cyanure, agit rapidement, la classant parmi les plantes très toxiques.

Que faire si mon chat a potentiellement ingéré une plante toxique ?

Il est important d’agir rapidement si tu soupçonnes que ton chat a ingéré une plante toxique. Voici quelques étapes que tu peux suivre :

  • Essaye de déterminer quelle plante ton chat a ingérée. Si tu ne sais pas, essaie de trouver des indices tels que des morceaux de feuilles ou de la terre sur sa bouche.
  • Contacte vite le vétérinaire ou le centre antipoison pour animaux. Donne-leur toutes les infos sur la plante et les symptômes de ton chat.
  • Observe attentivement le comportement de ton chat. Si possible, note les symptômes tels que vomissements, diarrhée, léthargie, etc. Cela aidera le vétérinaire à évaluer la gravité de l’empoisonnement.
  • Dans certains cas, il est déconseillé d’induire le vomissement chez un animal sans la supervision d’un vétérinaire, car cela peut aggraver la situation.
  • Si le vétérinaire recommande de venir immédiatement, transporte ton chat chez le vétérinaire dès que possible. Assure-toi d’avoir toutes les informations sur la plante avec toi.

Comment minimiser les risques d’intoxication chez votre chat ?

Pour assurer sa sécurité, il est recommandé de maintenir les plantes hors de la portée de votre chat

  • À l’intérieur, positionnez les plantes en hauteur ou dans une pièce à laquelle votre chat n’a pas accès.
  • À l’extérieur, entourez vos plantes d’une protection telle qu’une clôture
  • Pour éviter que votre chat ne consomme des plantes en réaction à des inconforts digestifs tels que les boules de poils ou les vers intestinaux, il est crucial de lui administrer régulièrement un vermifuge approprié.
  • Pendant les périodes de mue, il est recommandé de brosser votre chat quotidiennement afin d’éviter qu’il n’ingère une trop grande quantité de poils lors de sa toilette.
  • Apprenez à votre chat à éviter les plantes en utilisant des méthodes de renforcement positif.
  • Récompensez-le avec des friandises ou des jouets chaque fois qu’il choisit de ne pas manger les plantes.

Références

https://www.braidandwood.com/blogs/news/what-indoor-plants-are-toxic-to-cats-top-10-plants-to-avoid

https://www.cats.org.uk/help-and-advice/home-and-environment/dangerous-plants

https://www.petmd.com/cat/emergency/poisoning-toxicity/e_ct_poisonous_plants

https://www.maxizoo.fr/magazine/chat/sante/plantes-toxiques/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 8

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut