Les plantes toxiques pour les chats : liste et explication

Article rédigé par le 16 janvier 2024

Bien que les chats soient des carnivores strictes, ils sont toujours attirés instinctivement par les plantes. Il faut ainsi que vous faites attention afin que votre chat ne soit pas exposé aux plantes toxiques.

Les plantes toxiques pour les chats peuvent être celles que vous avez à l’intérieur, dans votre jardin ou dans le milieu sauvage. Certaines d’entre elles peuvent être mortelles pour votre chat, et d’autres sont modérément toxiques et ne présentent pas de danger pour sa vie, sauf en cas d’ingestion massive.

Dans cet article, nous allons vous présenter une liste avec explication des plantes toxiques pour les chats. Nous allons également vous donner des conseils sur ce que vous devrez faire en cas d’intoxication d’un chat par des plantes toxiques.

Les plantes toxiques pour les chats : les 5 points essentiels à retenir

  • 1. Les chats sont des carnivores mais ils ont aussi besoin de mâchouiller des plantes surtout pour régler leur digestion.
  • 2. Il existe de nombreuses plantes qui peuvent être toxiques pour les chats, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Certaines plantes sont plus dangereuses que d’autres, et peuvent provoquer des symptômes graves, voire mortels, chez les félins.
  • 3. Parmi ces plantes, le laurier rose est l’une des plus toxiques et est mortelle.
  • 4. Les chats intoxiqués présentent principalement des troubles digestifs (vomissement et diarrhée), mais peuvent avoir des troubles respiratoires, cardiaques, nerveux et neurologiques dans certains cas.
  • 5. En cas de suspicion d’intoxication, il faut consulter un vétérinaire le plus rapidement possible, car le pronostic dépend de la rapidité du traitement. 

D’abord, mais pourquoi les chats mangent des plantes ?

Les plantes contiennent des fibres qui aident à la digestion. Comme nous, les chats aussi ressentent quand quelque chose ne tourne pas bien dans leur appareil digestif. Pour en restaurer, par instinct, ils mangent des plantes.

Cette sensation de mal de ventre chez le chat peut être due aux ballonnements, aux nausées, aux indigestions ou à la présence de boule de poils dans son estomac ou ses intestins suite à ses toilettes.

Les plantes toxiques pour les chats : une liste avec les explications nécessaires

Les plantes d’intérieur

Lys ou lis (Lilium spp.) 

Source: Pexels

Cette plante à fleurs est très toxique pour les chats, car elle peut provoquer une insuffisance rénale aiguë. Les symptômes apparaissent généralement dans les 6 à 12 heures après l’ingestion et comprennent des vomissements, une perte d’appétit, une faiblesse, une augmentation de la soif et de la miction, des troubles du rythme cardiaque, voire des convulsions.

Une étude réalisée par Fitzgerald et al en 2010 a analysé les cas d’intoxication par des lys chez les chats rapportés à un centre antipoison vétérinaire aux États-Unis entre 2002 et 2008. Les auteurs ont constaté que sur 238 cas, 96 % des chats ont présenté des signes cliniques d’insuffisance rénale, et que le taux de mortalité était de 27 %. 

Amaryllis (Amaryllis spp.) 

Cette plante à fleurs qui pousse souvent à Noël est toxique pour les chats, surtout au niveau du bulbe. Elle peut provoquer des troubles digestifs, nerveux et cardiaques, comme des vomissements, des tremblements, une hypothermie, une bradycardie ou une tachycardie.

Cyclamen (Cyclamen) 

Cette plante bulbeuse qui fleurit en hiver est toxique pour les chats, surtout au niveau de la racine. Elle peut causer des troubles digestifs, un œdème, et dans les cas graves, un coma.

Potto (Epipremnum aureum) 

Cette plante grimpante est très populaire comme plante d’intérieur, mais elle est également toxique pour les chats. Elle contient des cristaux d‘oxalate de calcium, qui irritent les muqueuses et provoquent des symptômes tels que des difficultés à avaler, une hypersalivation, des vomissements, un gonflement de la bouche et de la gorge, et une détresse respiratoire.

Lierre (Hedera helix) 

Cette plante rampante est également riche en cristaux d’oxalate de calcium, et peut causer les mêmes symptômes que le poto chez les chats. De plus, elle peut provoquer des troubles nerveux, comme des tremblements ou des convulsions.

Aloe vera (Aloe vera) 

Source: Pexels

Cette plante aux multiples vertus est malheureusement toxique pour les chats, car elle contient des saponines, des substances qui irritent le tube digestif. Elle peut provoquer des vomissements, de la diarrhée, voire des diarrhées hémorragiques chez les chats qui en consomment.

Ficus (Ficus benjamina) 

Cette plante à feuilles ovales est toxique pour les chats, car elle contient du latex, qui provoque des réactions allergiques. Elle peut provoquer des symptômes tels que des vomissements, de la diarrhée, une dermatite, une conjonctivite ou une rhinite.

RECOMMANDÉ :  Rhume du chat : tout savoir (explication vétérinaire)

Dieffenbachia (Dieffenbachia seguine) 

Cette plante à feuilles vertes et blanches est toxique pour les chats, car elle contient des substances qui affectent le système nerveux. Elle peut provoquer des troubles digestifs, une atteinte rénale, une cécité, voire la mort.

Une étude réalisée par Gwaltney-Brant et al en 2002 a évalué la toxicité du dieffenbachia chez les chats, en utilisant un modèle expérimental in vivo. Ils ont constaté que le dieffenbachia provoquait une nécrose tubulaire rénale et une nécrose centro-lobulaire hépatique chez les chats, et que la dose létale était de 2,5 g/kg de poids corporel.

Chrysanthème (Chrysanthemum) 

Cette plante contient des pyréthrines, des substances qui agissent comme des insecticides naturels, mais qui sont nocives pour les chats. Le contact avec la plante peut provoquer une dermatite, et l’ingestion peut entraîner des vomissements, une diarrhée, une hypersalivation et une incoordination.

Les plantes d’extérieur

Laurier-rose (Nerium oleander) 

Source: Pexels

Cette plante à fleurs roses ou blanches est l’une des plus mortelles pour les chats, car elle contient des glycosides cardiaques, des composés qui perturbent le fonctionnement du cœur. Les symptômes apparaissent rapidement après l’ingestion et comprennent des vomissements, de la diarrhée, une diminution du rythme cardiaque, un collapsus et la mort.

Laurier-cerise (Prunus laurocerasus)

Cette plante à fleurs blanches et à baies noires est toxique pour les chats, car elle contient des glycosides cyanogéniques, qui libèrent du cyanure dans l’organisme. Elle peut provoquer des symptômes tels que des vomissements, de la diarrhée, une hyperventilation, une tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque), une hypotension, des convulsions et la mort.

Muguet (Convallaria majalis) 

Cette plante à fleurs blanches et à baies rouges est toxique pour les chats, car elle contient des glycosides cardiaques, qui affectent le fonctionnement du cœur. Elle peut provoquer des symptômes identiques à ceux du Laurier-rose.

Hortensia (Hydrangea arborescens) 

Source: Pexels

Cette plante à fleurs bleues, roses ou blanches est toxique pour les chats, car elle contient de l’hydrangine, une substance qui affecte le système gastro-intestinal. Elle peut provoquer des vomissements, de la diarrhée, une dépression, une faiblesse et une hypotension.

Ricin (Ricinus communis) 

Cette plante à feuilles palmées et à graines rouges est toxique pour les chats, car elle contient de la ricine, une substance très toxique qui inhibe la synthèse des protéines. Elle peut provoquer des symptômes tels que des vomissements, de la diarrhée, une hémorragie, une déshydratation, une insuffisance rénale, une insuffisance hépatique, une hypothermie, une hypotension, des convulsions et la mort.

Une étude réalisée par Eguía-Aguilar et al en 2005 a décrit les cas d’intoxication par le ricin chez les chats rapportés à une clinique vétérinaire au Mexique entre 1999 et 2003. Les auteurs ont rapporté que sur 17 cas, 15 sont morts malgré le traitement, et que les signes cliniques étaient des vomissements, une diarrhée, une déshydratation, une léthargie, une hypothermie, une tachycardie, une tachypnée, une cyanose et des convulsions. 

Tulipe (Tulipa spp.) 

Cette plante printanière est également dangereuse pour les chats, en particulier le bulbe. Elle peut provoquer des irritations buccales, des vomissements, des diarrhées, une dépression, une hypersalivation et des troubles respiratoires.

Lantana ou lantanier (Lantana camara) 

Cette plante à fleurs colorées est toxique pour les chats, car elle contient des substances qui affectent le foie. Les symptômes d’une intoxication comprennent des vomissements, de la diarrhée, de la faiblesse, de la jaunisse, des convulsions et la mort.

Rhododendron (Rhododendron spp.) 

Cette plante à fleurs roses, blanches ou violettes est toxique pour les chats, car elle contient des substances qui affectent le système nerveux et le système cardiovasculaire. Elle peut provoquer des symptômes tels que des vomissements, de la diarrhée, une hypersalivation, une faiblesse, une dépression, une hypothermie, une bradycardie, une hypotension, un collapsus et la mort.

Arum (Arum maculatum) 

Source: Pexels

Cette plante à fleurs blanches et à feuilles tachetées est toxique pour les chats, car elle contient des cristaux d’oxalate de calcium, qui irritent les muqueuses. Elle peut provoquer des symptômes tels que des difficultés à avaler, une hypersalivation, des vomissements, un œdème de la bouche et de la gorge, et dans les cas graves, un coma.

Caladium (Caladium bicolor) 

Cette plante à feuilles colorées est également riche en cristaux d’oxalate de calcium, et peut causer les mêmes symptômes que l’arum chez les chats.

Croton (Codiaeum variegatum) 

Cette plante à feuilles multicolores est toxique pour les chats, car elle contient des substances irritantes et allergisantes. Elle peut provoquer des symptômes cutanés, digestifs et respiratoires, comme des démangeaisons, des vomissements, de la diarrhée, de l’asthme ou un choc anaphylactique.

Ces plantes ne sont que quelques exemples parmi les nombreuses espèces qui peuvent être dangereuses pour les chats. Il est donc important de bien se renseigner avant d’adopter une plante chez vous, et de la tenir hors de portée de votre chat.

RECOMMANDÉ :  Mon lapin mord : Faut-il s'inquiéter ? (Conseils vétérinaires)

D’autres plantes toxiques pour les chats sont : 

  • Le dracaena, 
  • L’azalée
  • Le buis,
  • La chélidoine, 
  • Le colchique,
  • Le houx, 
  • Le cycas
  • L’avocatier
  • Le chêne et les glands
  • La gaulthérie
  • L’églantier
  • Le fragon épineux
  • Le spathiphyllum
  • Les pommes de terre
  • Le raisin
  • Les ails et les oignons
  • Le mimosa du Japon

Parmi ces plantes, les plus toxiques pour les chats sont celles qui peuvent provoquer la mort en quelques heures ou quelques jours, même à faible dose. Il s’agit notamment du lys, du laurier-rose, du dieffenbachia et du ricin.

Quelles sont les plantes qui ne présentent aucun danger pour les chats ?

Plusieurs plantes sont aussi sûres de ne présenter aucun danger aux chats. Vous pouvez ainsi opter pour les planter au lieu de prendre des risques en choisissant les plantes toxiques ou les plantes dont l’état de toxicité n’est pas encore connu.

Parmi ces plantes sans danger, on peut citer :

  • L‘herbe à chat ou la plante Cataire (Nepeta cataria) 
  • La camomille (Matricaria recutita)
  • La valériane (Valeriana officinalis) 
  • Le romarin (Rosmarinus officinalis)
  • Le thym (Thymus vulgaris) 
  • Le persil (Petroselinum crispum) 
  • La menthe (Mentha spp.) 
  • Le lavande
  • La maranta
  • Le palmier Aréca (Dypsis lutescens) 
  • L’orchidée (Orchidaceae spp.) 
  • Le bambou
  • Le basilic
  • L’impatience
  • Le papyrus
  • Le peperomia d’argent
  • Le rosier
  • La violette du cap
  • Les succulentes

Comment prévenir l’intoxication des chats aux plantes qui leur sont toxiques ?

Pour éviter que votre chat mange ou entre en contact avec des plantes toxiques :

Éloignez les plantes toxiques de la portée de votre chat. 

Vous pouvez les placer en hauteur, sur une étagère ou en suspension, ou les mettre dans une pièce fermée à clé. Vous pouvez aussi installer un grillage ou un filet autour des pots pour empêcher votre chat d’y accéder.

Vaporisez les plantes toxiques avec un produit répulsif. 

Vous pouvez acheter des sprays répulsifs dans les animaleries, ou fabriquer votre propre solution avec du vinaigre, de l‘eau et du citron. Pulvérisez le mélange sur les feuilles et la terre des plantes, cela dissuadera votre chat de s’en approcher. 

Attention, certains produits répulsifs peuvent endommager les plantes, lisez toujours l’étiquette avant de les utiliser.

Recouvrez la terre des plantes toxiques avec des matériaux désagréables pour votre chat. 

Vous pouvez utiliser des coquillages, des gros galets, des pommes de pin, du papier aluminium ou du marc de café. Cela rendra la terre moins attrayante pour votre chat, qui n’aura plus envie de la gratter ou de la manger. 

Offrez à votre chat des plantes non toxiques et adaptées à ses besoins. 

Vous pouvez lui donner de l’herbe à chat, qui a un effet stimulant et euphorisant sur les félins, ou de l’herbe à pousser, qui facilite leur digestion et leur élimination des boules de poils. Vous pouvez aussi lui proposer des plantes sans danger pour sa santé, comme celles citées supra.

Dressez votre chat pour qu’il ne touche pas aux plantes toxiques. 

Vous pouvez utiliser la technique de la « punition à distance« , qui consiste à associer la plante à quelque chose de désagréable pour votre chat, sans qu’il vous voie intervenir. Par exemple, vous pouvez placer une boîte d’air comprimé activée par un détecteur de mouvement près de la plante. Lorsque votre chat s’approchera de la plante, il se prendra un grand souffle d’air comprimé, qui le fera fuir. 

Vous pouvez acheter ce genre de dispositif dans les animaleries.

Les plantes toxiques pour les chats : que faire si votre chat est intoxiqué ? Conseils vétérinaires

Si votre chat est intoxiqué par une plante toxique, vous devez agir vite.

  • Identifiez la plante responsable de l’intoxication, si possible, et notez le nom, la quantité et le moment de l’ingestion.
  • Contactez immédiatement un vétérinaire, et décrivez-lui les symptômes de votre chat, ainsi que le nom de la plante. Si vous ne connaissez pas le nom de la plante, essayez de la décrire ou de prendre une photo.
  • Suivez les instructions du vétérinaire, et rendez-vous chez lui le plus rapidement possible, en emportant un échantillon de la plante si vous en avez un.
  • Ne faites pas boire, manger ou vomir votre chat sans l’accord préalable du vétérinaire, car cela pourrait aggraver son état.
  • Ne donnez aucun médicament au chat sans l’avis du vétérinaire.
  • Restez calme et rassurez votre chat, en lui parlant doucement et en le caressant.
  • Restez à son côté durant l’attente du vétérinaire pour que vous puissiez observer l’évolution des symptômes.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article

www.msdmanuals.com

www.planeteanimal.com

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut