Plantes toxiques pour les lapins

Article rédigé par le 2 mars 2024

Au sein du charmant univers des lapins de compagnie, la priorité accordée à la sécurité alimentaire revêt une importance cruciale. Dans nos efforts constants pour instaurer un environnement sain et épanouissant pour ces compagnons à fourrure, il est impératif d’aborder un aspect souvent négligé de leur bien-être : les plantes toxiques.

De nombreuses plantes d’intérieur et d’extérieur peuvent se révéler toxiques. Certaines provoquent des troubles digestifs sévères et des diarrhées, tandis que d’autres peuvent entraîner la mort de votre compagnon en quelques heures. Dans cet article découvrez les plantes toxiques pour les lapins ainsi que les mesures à prendre en cas d’ingestion.

Les 06 points clés de cet article

  1. Si vous avez un lapin, soyez prudent car ils ont une inclination à manger des végétaux. Certaines plantes d’intérieur et du jardin peuvent représenter un danger pour leur santé.
  2. Soyez attentif aux signes d’empoisonnement tels que la léthargie, la perte d’appétit, la salivation excessive, les troubles gastro-intestinaux, etc.
  3. Certaines plantes communes peuvent être toxiques, notamment la jacinthe, la digitale, l‘aconit, le lierre, les lys, le pavot, les ciguës, la morelle ligneuse, l’hortensia, le chrysanthème…etc.
  4. Le muguet : toutes les parties de la plante sont toxiques, en particulier pour le système cardiovasculaire.
  5. La ciguë : extrêmement toxique, même à de petites doses.
  6. Il est important de prendre des précautions pour éviter que les lapins ne soient exposés à des plantes toxiques.

Plantes toxiques communes pour le lapin

Les lapins peuvent être très sensibles à certaines plantes toxiques. La toxicité des plantes dépend de la quantité ingérée. Parfois, le danger provient de substances externes telles que les engrais ou les insecticides, même dans le jardinage bio. La bouillie bordelaise, par exemple, a déjà causé des décès.

Voici quelques exemples de plantes toxiques pour les lapins :

La jacinthe

La jacinthe est une plante légèrement toxique pour les lapins en raison de la présence de composés alcaloïdes. Toutes les parties de la plante, de la fleur aux racines, sont potentiellement dangereuses et doivent être maintenues hors de portée des lapins.

En revanche, la jacinthe d’eau est une plante distincte et non toxique pour les lapins. Cependant, il est crucial de prêter attention à l’origine de ces plantes, car les jacinthes d’eau peuvent absorber des toxines du sol où elles sont cultivées. Si l’origine est incertaine, il est préférable de ne pas les proposer à votre lapin.

La digitale (Digitalis)

Les digitales représentent une menace sérieuse pour les lapins en raison de la présence de glycosides cardiaques, nuisibles pour le cœur et les reins. Toute la plante est toxique, et même une petite quantité peut déclencher des effets néfastes chez les lapins.

Les symptômes d’un empoisonnement à la digitale chez les lapins incluent diarrhée, douleurs abdominales, déshydratation, faiblesse et rythme cardiaque irrégulier. Les cas graves peuvent même entraîner des crises d’épilepsie. Il est impératif d’éviter tout contact des lapins avec cette plante.

Aconit

Toutes les variétés d’aconits et les plantes similaires présentent une toxicité pour les lapins en raison de leurs alcaloïdes, susceptibles d’induire des troubles digestifs graves et des problèmes cardiaques.

Même de petites quantités peuvent entraîner des ralentissements du rythme cardiaque, voire un arrêt complet dans les cas les plus sévères. Il est impératif de maintenir ces plantes hors de la portée des lapins, bien que leur goût désagréable rende peu probable leur ingestion par les lapins.

Le lierre (Hedera)

Toute la plante de lierre, y compris les baies, est toxique pour les lapins. Le lierre peut provoquer des réactions cutanées et des problèmes cardiaques, ainsi que des signes tels que la léthargie et la diarrhée et, dans les cas les plus graves, l’appareillage et la paralysie.

RECOMMANDÉ :  Le cheval Andalou : l’élégance pure de la noble race espagnole

Les baies et les feuilles de ces plantes renferment une concentration élevée de saponines, un composé capable de détruire les globules rouges des lapins et de provoquer une anémie en cas d’ingestion à forte dose.

Bon à savoir : certains aliments tolérés par les lapins, comme la luzerne et les épinards, sont sans danger en raison de leur faible teneur en saponines. Cependant, le lierre présente un risque toxique en cas d’ingestion importante, pouvant entraîner des symptômes tels que faiblesse, diarrhée, voire convulsions et paralysie dans les cas graves.

Les lys

Méfiez-vous des lys en présence de lapins, car la plupart d’entre eux présentent des niveaux de toxicité variables. Les racines du lis de Kaffir sont toxiques, tandis que le muguet, le lis de mai et le lis calla sont très toxiques, pouvant entraîner des complications gastro-intestinales graves.

Les lis de paix sont également toxiques en grandes quantités et doivent être tenus hors de la portée des lapins. Évitez les fleurs, les feuilles et les tiges de ces plantes, y compris le feuillage d’un buisson de muguet.

Le pavot

Les alcaloïdes de l’opium contenus dans le pavot sont très toxiques pour les lapins. La plante entière contient des éléments toxiques pour les lapins, mais les graines sont particulièrement mortelles en raison de leur forte concentration en alcaloïdes de l’opium. Même une plante de pavot séchée peut être très toxique pour un lapin.

Les ciguës

Les ciguës représentent une menace toxique pour les lapins, étant parmi les plantes les plus nocives pour eux et pouvant entraîner une mort rapide. Chaque partie de la ciguë est toxique et ne devrait en aucun cas être ingérée par les lapins.

Il est important de noter que la ciguë est également dangereuse pour divers autres animaux, y compris les humains. Par conséquent, il est recommandé de la tenir éloignée de toutes les bouches, la nôtre y comprise.

La morelle mortelle

Malheureusement, avec cette plante, l’indice est dans le nom. La morelle mortelle provoque des problèmes cardiaques et peut être fatale pour les lapins lorsqu’elle est consommée.

La morelle ligneuse

La morelle des bois est souvent confondue avec la morelle mortelle, et les deux plantes sont mortelles pour les lapins. La morelle des bois provoque une réaction cutanée chez les lapins, ainsi que des signes gastro-intestinaux.

La différence entre la morelle ligneuse et la morelle mortelle est que les fleurs et les baies non mûres de la première poussent en grappes, alors que la seconde produit des baies et des fleurs isolées. De plus, lorsque les baies sont mûres, elles sont noires pour la morelle mortelle et rouges pour la morelle ligneuse.

L’hortensia

Attention aux hortensias en présence de lapins, car toutes leurs parties sont toxiques pour ces animaux en raison d’un composé, l’amygdaline, qui se transforme en cyanure. Même une petite quantité peut causer des complications graves chez les lapins en raison de leur petite taille.

Contrairement aux lapins sauvages, les lapins domestiques peuvent ne pas éviter ces plantes, ce qui peut entraîner des problèmes gastro-intestinaux graves, tels que des diarrhées.

Le chrysanthème

Méfiez-vous des chrysanthèmes en présence de lapins, car les feuilles et les tiges de la plupart de ces plantes peuvent être toxiques en grandes quantités. Bien que les animaux sauvages évitent généralement les chrysanthèmes en raison de leur forte odeur et de la texture duveteuse des fleurs, il est recommandé de tenir ces plantes hors de la portée de votre lapin pour éviter tout risque s’il décide de les grignoter.

Les chrysanthèmes renferment une concentration élevée de pyréthrines, un composé toxique également présent dans de nombreux insecticides. Il est donc recommandé de vérifier les ingrédients des insecticides avant de les utiliser sur des plantes accessibles à vos lapins.

En cas d’empoisonnement par des chrysanthèmes, un lapin peut présenter soudainement des symptômes tels que l’anorexie, le refus de s’alimenter, une baisse d’énergie, des convulsions ou des crises d’épilepsie.

RECOMMANDÉ :  Face à un chien anxieux : comment reconnaître le trouble et réagir? 

Jonquille

Les fleurs qui poussent à partir de bulbes présentent un risque potentiel pour la santé des lapins, étant potentiellement toxiques. Parmi ces plantes figurent les jonquilles, les tulipes, les jacinthes, les orchidées, et bien d’autres. Il est prudent de supposer que l’intégralité de la plante, y compris la fleur, les feuilles, les tiges, et les racines, est toxique pour les lapins, à moins qu’il n’y ait une preuve contraire.

Certaines plantes à bulbes peuvent présenter un danger particulier, car elles peuvent induire des symptômes toxiques chez les lapins après un laps de temps. Par exemple, bien que les lapins puissent consommer des jonquilles et sembler en bonne santé pendant un certain temps, ils pourraient développer une réaction toxique ultérieurement.

Bon à savoir : si une plante, qu’il s’agisse d’une fleur ou d’un arbuste, présente des caractéristiques telles que des épines (comme celles des rosiers), une fragrance prononcée (à l’instar de l’ail) ou une texture singulière et veloutée (comme celle de l’épiaire de Byzance), il est probable que les lapins la contournent.

Les mesures à prendre en cas d’ingestion d’une plante toxique chez le lapin

Si votre lapin a ingéré une plante toxique, il est important d’agir rapidement. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre :

  1. Identifiez la plante : essayez de déterminer quelle plante votre lapin a ingérée. Cela aidera le vétérinaire à prendre des décisions plus éclairées.
  2. Contactez immédiatement un vétérinaire : appelez votre vétérinaire dès que possible pour obtenir des conseils spécifiques à la situation. Si le vétérinaire n’est pas disponible, contactez un centre antipoison pour animaux.
  3. Ne pas induire le vomissement : contrairement à certains autres animaux, il n’est généralement pas recommandé d’induire le vomissement chez les lapins, car cela peut aggraver la situation.
  4. Isoler le lapin : si possible, isolez le lapin dans une cage pour éviter qu’il n’ait accès à d’autres plantes toxiques ou à des substances potentiellement dangereuses.
  5. Surveillez les symptômes : observez attentivement les symptômes présentés par le lapin, tels que la perte d’appétit, la léthargie, les troubles gastro-intestinaux, etc. Cela aidera le vétérinaire à évaluer la gravité de l’empoisonnement.
  6. Apportez des échantillons de plantes : si possible, apportez des échantillons de la plante ingérée avec vous chez le vétérinaire. Cela peut faciliter l’identification de la plante et le traitement.
  7. Suivez les conseils du vétérinaire : une fois que vous avez contacté le vétérinaire, suivez ses conseils à la lettre. Il peut recommander un traitement spécifique, des tests ou d’autres mesures pour traiter l’empoisonnement.

Les précautions a prendre pour éviter les plantes toxiques pour lapins

Il est important de prendre des précautions pour éviter que les lapins ne soient exposés à des plantes toxiques. Voici quelques conseils :

  1. Connaître les plantes toxiques: informez-vous sur les plantes qui peuvent être toxiques pour les lapins. Évitez de planter ou de laisser pousser ces plantes dans des zones accessibles aux lapins.
  2. Surveiller l’environnement: assurez-vous que l’environnement des lapins est sûr en éliminant les plantes toxiques présentes dans leur habitat.
  3. Éloigner les plantes dangereuses: placez les plantes toxiques hors de portée des lapins. Les plantes d’intérieur doivent toutes être placées en hauteur.
  4. Supervision: lorsque vos lapins sont à l’extérieur de leur habitat habituel, assurez-vous de les superviser pour éviter qu’ils ne consomment des plantes indésirables.
  5. Fournir des alternatives sûres: offrez aux lapins un environnement enrichi avec des herbes et des plantes non toxiques pour les divertir et les occuper.
  6. Consulter un vétérinaire: en cas de doute sur la toxicité d’une plante, consultez un vétérinaire. Ils pourront vous fournir des informations spécifiques sur les plantes à éviter dans votre région.

Références

https://bunnylady.com/poisonous-plants/

https://jardinage.lemonde.fr/dossier-3054-plantes-toxiques-lapin-cochon-inde.html

https://blog.jaiplusdecroquettes.com/2023/04/19/quelles-sont-les-plantes-toxiques-pour-les-animaux-de-compagnie/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut