Poignet qui craque: causes possibles (avec ou sans douleur)

Article rédigé par le 22 août 2023

Le poignet est une structure complexe composée de nombreux os, tendons, ligaments et articulations. Lorsque vous bougez votre poignet, entendre un craquement distinct est possible. Cela peut se produire avec ou sans douleur.

Comprendre les causes possibles de ce phénomène peut aider à soulager les inquiétudes et à prendre les mesures appropriées, le cas échéant.

Dans cet article, nous examinerons les différentes causes potentielles du craquement du poignet, afin de vous aider à soulager vos inquiétudes et à prendre les mesures adéquates.

Anatomie du poignet

Le poignet est composé de deux rangées d’os appelées les os carpiens, qui sont reliés aux os de l’avant-bras et de la main. 

Les tendons, les ligaments et les muscles entourent ces os, permettant un mouvement fluide du poignet. 

Les articulations principales du poignet sont l’articulation radio-carpienne et l’articulation carpo-métacarpienne.

Les causes possibles du craquement du poignet

Mouvement des tendons

L’un des facteurs courants qui peuvent causer le craquement du poignet est le mouvement des tendons

Lorsque les tendons glissent sur les os ou les autres structures, ils peuvent produire un son de craquement. 

Cela peut être amplifié si les tendons sont irrités ou inflammés..

Déplacement des ligaments

Les ligaments sont des bandes de tissu qui relient les os entre eux. 

Si un ligament est étiré ou se déplace légèrement hors de sa position normale, il peut créer un craquement lorsque le poignet est mobilisé.

Articulations instables

Certaines personnes ont naturellement des articulations plus lâches que d’autres. 

Cela peut rendre les articulations du poignet plus instables, ce qui peut entraîner un craquement lors des mouvements.

Accumulation de gaz

Le craquement du poignet peut aussi être dû à l’accumulation de gaz dans les liquides articulaires. 

En effet, l’articulation contient du liquide synovial, qui sert de lubrifiant pour faciliter le mouvement des os. Le liquide synovial contient également des gaz, tels que l’azote et le dioxyde de carbone..

Lorsque vous bougez subitement votre poignet, les bulles de gaz peuvent se former et s’éclater dû à la pression des gaz au niveau des liquides synovial, créant ainsi un son de craquement.

Arthrite

L’arthrite, en particulier l’arthrose, est aussi une cause probable du craquement du poignet.

RECOMMANDÉ :  Kyste synovial : Maladie professionnelle (tout savoir)

Avec l’arthrose, le cartilage s’amincit, exposant les os du poignet, ce qui peut entraîner des frottements lors des mouvements. Ces frottements et les irrégularités de surface dues à l’usure du cartilage peuvent provoquer des bruits de craquement lors des mouvements du poignet.

Le craquement du poignet peut-il être dangereux ?

En général, le craquement du poignet n’est pas considéré comme dangereux. 

Cependant, il est recommandé de consulter un médecin si les craquements sont accompagnés de douleur, de gonflements ou d’autres symptômes. 

Dans de tels cas, il est possible que la douleur soit due à des problèmes tels que l’arthrose, l’arthrite ou même une luxation du poignet. 

Que faire en cas de douleur associée au craquement du poignet ?

Si le craquement du poignet est douloureux, ces quelques conseils vous seront utiles pour soulager l’inconfort ressenti:

Traitement que pouvez faire à la maison

  • Reposez votre poignet et évitez les mouvements répétitifs qui aggravent la douleur ;
  • Appliquez de la glace sur la zone douloureuse pour réduire l’inflammation ;
  • Utilisez une attelle pour soutenir votre poignet et limiter les mouvements indésirables ;

Explorez les options de diagnostic avec l’aide d’un médecin spécialiste

Dans les cas les plus graves vous devez consulter un médecin spécialiste ( un rhumatologue)  pour obtenir un diagnostic précis. 

Votre médecin traitant vous orientera vers les options de diagnostic appropriées. Plusieurs outils d’imagerie et d’examen médical sont disponibles : 

  • Radiographie : la réalisation d’une radiographie du poignet s’avère essentielle pour établir un diagnostic précis de la douleur. Grâce à la radiographie, les os et les articulations du poignet sont visualisés en détail, offrant ainsi au médecin la possibilité de détecter toute anomalie éventuelle. Cela permet ainsi de comprendre la douleur afin de mettre en place le traitement approprié.
  • Arthroscanner : en effet cette technique d’imagerie consiste à utiliser les rayons X pour obtenir des images détaillées de l’intérieur du poignet. Elle sert à  diagnostiquer avec précision les problèmes associés à votre poignet.
  • Échographie:  cette technique utilise des ondes électromagnétiques pour générer des images détaillées du poignet, elle permet d’offrir une vue précise des structures anatomiques. Grâce à sa sûreté et à son absence d’exposition aux rayons X, elle est largement utilisée pour diagnostiquer diverses conditions médicales. 
  • IRM( imagerie par résonance magnetique): c’est une technique avancée utilisant un puissant champ magnétique. Cet examen permet une évaluation approfondie des structures internes du poignet et est particulièrement utile pour détecter les affections complexes ou les problèmes moins visibles avec d’autres méthodes d’imagerie
RECOMMANDÉ :  Rupture du ligament scapho-lunaire : Tout savoir

Traitement en cas de craquement du poignet

Approches conservatrices

  • Exercices de renforcement

La pratique régulière d’exercices de renforcement aide à stabiliser les articulations du poignet et à réduire le craquement. 

Des exercices ciblés renforcent les muscles et les tendons environnants, améliorant ainsi la fonction et réduisant les symptômes.

  • Thérapie physique

La thérapie physique est recommandée pour les personnes souffrant de douleurs chroniques ou de problèmes articulaires plus graves.

 Un thérapeute qualifié peut proposer des exercices spécifiques, des techniques de soulagement de la douleur et des modalités thérapeutiques pour favoriser la guérison.

  • Orthèses et attelles

Les orthèses et les attelles sont des dispositifs médicaux utilisés pour soutenir et stabiliser le poignet.

 Ils sont recommandés pour réduire les mouvements excessifs et protéger les structures articulaires.

  • Médicaments

Dans certains cas, des médicaments anti-inflammatoires ou des analgésiques sont prescrits pour soulager la douleur et l’inflammation associées au craquement du poignet.

 Suivez les conseils d’un professionnel de la santé avant de prendre tout médicament.

Approche chirurgicale

L’intervention chirurgicale est habituellement réservée aux cas graves où d’autres options de traitement n’ont pas été efficaces.

 Les procédures chirurgicales visent à réparer les ligaments endommagés, à stabiliser les articulations ou à résoudre d’autres problèmes structurels.

Nos conseils pour prévenir le craquement du poignet

Voici quelques conseils simples pour prévenir le craquement du poignet :

  • Échauffez-vous avant toute activité physique intense ou répétitive impliquant le poignet.
  • Adoptez une bonne posture et une ergonomie appropriée lors de l’utilisation d’un ordinateur ou d’autres appareils.
  • Évitez les mouvements excessifs ou répétitifs qui surchargent les articulations du poignet.
  • Renforcez les muscles environnants grâce à des exercices ciblés.
  • Maintenez un poids santé pour réduire la pression sur les articulations.

Références

https://groupesantepourtous.com/anatomie-poignet-main/

https://www.medisite.fr/rhumatismes-articulations-poignet-qui-craque-un-symptome-darthrose.3459971.58.html

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut