Cheval Poney Shetland: Harmonie et santé

Article rédigé par le 20 mai 2024

Niché dans les brumes des îles Shetland, le poney Shetland est bien plus qu’une simple curiosité équine. Avec sa crinière épaisse et sa stature robuste, ce petit cheval porte en lui l’héritage d’un passé tumultueux, façonné par les vents rudes et les sols maigres de son archipel natal. 

Cet article rédigé par une professionnelle de la santé animale plonge dans l’histoire fascinante du poney Shetland, explorant comment, malgré sa taille modeste, il a su devenir un titan de la force et de la résilience, capturant les cœurs des amateurs de chevaux à travers le monde.

Les 10 points essentiels à retenir

  • 1. Le poney Shetland est une race de chevaux fascinante et polyvalente.
  • 2. Originaire des îles Shetland en Écosse, cette race est adaptée à des conditions climatiques difficiles, ce qui lui confère une robustesse exceptionnelle.
  • 3. Malgré sa petite taille, ne dépassant généralement pas 107 cm au garrot, le poney Shetland est incroyablement fort et peut tracter des charges lourdes.
  • 4. Il est réputé pour son tempérament docile et amical, ce qui en fait un excellent compagnon, en particulier pour les enfants.
  • 5. Avec une espérance de vie pouvant atteindre 30 à 35 ans, le poney Shetland est un compagnon de longue durée.
  • 6. Il participe activement au sport équestre, notamment dans les compétitions de saut d’obstacles, de dressage et d’attelage adaptées à sa taille.
  • 7. Bien qu’il soit généralement sain, le poney Shetland peut être sujet à des problèmes tels que la fourbure, le syndrome métabolique équin et la maladie de Cushing.
  • 8. Une attention particulière doit être portée à son alimentation pour prévenir l’obésité, ainsi qu’à l’entretien régulier de ses sabots et à son toilettage.
  • 9. Le poney Shetland est un symbole culturel des îles Shetland et occupe une place affective dans l’imaginaire collectif, notamment chez les enfants.
  • 10. Les efforts de conservation et les pratiques d’élevage modernes sont essentiels pour maintenir la pureté et la santé de la race à travers le monde.

D’où vient la race ?

Le poney Shetland est une race de poneys originaire des îles Shetland, situées au nord de l’Écosse. Ces îles robustes et balayées par les vents ont donné naissance à l’un des plus petits équidés du monde, mais aussi à l’un des plus résistants.

Origines anciennes

Les origines du poney Shetland remontent à des temps très anciens, probablement à l’ère glaciaire. On pense qu’il descend du Poney Celte et partage des ancêtres communs avec les poneys d’Islande et des pays scandinaves.

Ces poneys étaient adaptés à un environnement difficile, ce qui a contribué à leur robustesse exceptionnelle.

Un travailleur des mines

Au 19ème siècle, le poney Shetland a été largement utilisé dans les mines de charbon britanniques en raison de sa petite taille et de sa force considérable. Il pouvait se faufiler dans les étroites galeries minières pour transporter du charbon ou des métaux, ce qui a grandement contribué à sa popularité.

De la mine à la compagnie

Avec le déclin de l’utilisation des poneys dans les mines, le Shetland a trouvé une nouvelle vocation comme animal de loisir et d’instruction pour les enfants. Sa nature douce, sa taille maniable et son apparence « mignonne » ont fait de lui un choix idéal pour l’initiation à l’équitation.

Diffusion mondiale

Aujourd’hui, le poney Shetland est l’une des races de chevaux les plus répandues dans le monde. Il est particulièrement populaire en Europe, notamment aux Pays-Bas, en France et en Allemagne, mais aussi en Amérique du Sud, en Australie et en Afrique du Sud.

Comment reconnaître un Poney Shetland ?

Le poney Shetland est une race de poneys qui se distingue par sa petite taille, sa robustesse et son caractère adaptatif. Ils mesurent généralement moins de 107 cm au garrot.

Le Shetland
Le Shetland est petit, sa petite taille en fait un poney populaire auprès des enfants. (Crédit image: Instant Images)

Le corps du Shetland est compact, avec un dos court mais large et robuste. Ils ont une petite tête expressive avec un front large. Leurs pieds sont ronds, avec une corne dure et résistante.

Toutes les couleurs de robe sont admises, sauf tacheté, avec l’alezan étant fréquent. 

Ils possèdent un poil épais et long, renforcé par un sous-poil qui permet une parfaite isolation contre le froid. La crinière et la queue sont bien fournies, donnant une impression de puissance et d’équilibre.

Le poney Shetland est docile et affectueux mais vif 

Le poney Shetland est réputé pour son comportement docile et son tempérament vif, ce qui en fait un compagnon idéal, surtout pour les enfants. Il est connu pour être particulièrement affectueux et apprécie la compagnie des humains, ce qui le rend très attachant.

RECOMMANDÉ :  Luxation de la hanche chez le chien : les informations à connaître

De plus, il est doté de bonnes capacités mentales.

Intelligence, curiosité et capacité d’apprentissage

Ces poneys sont dotés d’une grande intelligence et d’une curiosité naturelle. Ils aiment apprendre et ont besoin d’une stimulation régulière pour éviter l’ennui.

Le Shetland a une excellente capacité d’apprentissage et répond bien à l’entraînement, ce qui le rend adapté à diverses disciplines équestres.

Vivacité

Ils possèdent une énergie remarquable et des allures énergiques et régulières, ce qui les rend agréables à monter et à travailler.

Têtu

Malgré leur nature généralement douce, les Shetlands peuvent se montrer têtus. Une éducation ferme et cohérente est donc nécessaire pour gérer ce trait de caractère.

Sociabilité

Ils sont très sociables et s’entendent bien avec les autres animaux ainsi qu’avec les enfants, ce qui les rend parfaits pour les activités familiales et les clubs d’équitation.

En somme, le poney Shetland est un animal de compagnie polyvalent et charmant, capable de s’adapter à de nombreux environnements et activités, tout en nécessitant une attention et une éducation appropriées pour canaliser son tempérament parfois obstiné.

D’un travailleur agricole et minier à un compagnon de loisir et de sport

Grâce à sa robustesse et sa capacité à s’adapter à des environnements difficiles, le poney Shetland a joué un rôle crucial dans le travail depuis des siècles.

Un ouvrier agricole historique

Historiquement, les poneys Shetland étaient utilisés pour le travail agricole, notamment pour transporter de la tourbe et des algues dans des paniers en osier nommés kishies.

Leur petite taille leur permettait de se faufiler dans des espaces restreints et leur force de tracter des charges lourdes, ce qui était particulièrement utile dans les fermes des îles Shetland.

Dans les mines de Charbon

Au 19ème siècle, leur capacité à travailler dans des conditions extrêmes les a rendus indispensables dans les mines de charbon britanniques, où ils transportaient du charbon ou des métaux dans les étroites galeries minières.

Un Poney de bât

Sur leurs îles natales, les poneys Shetland sont toujours utilisés comme poneys de bât, portant des charges pour diverses tâches.

Un animal de loisir polyvalent

Avec le temps, leur utilisation s’est étendue à la traction de charrettes et même à la participation à des courses de poneys.

Aujourd’hui, bien que leur rôle dans le travail agricole et industriel ait diminué, ils restent populaires pour l’attelage et comme animaux de compagnie, en raison de leur nature amicale et de leur apparence « mignonne ».

Le Poney Shetland : un acteur à part entière du sport équestre

Le poney Shetland occupe une place unique et précieuse dans le sport équestre, particulièrement dans les catégories destinées aux jeunes cavaliers.

Un poney d’initiation idéal

Le Shetland est souvent le premier poney sur lequel les enfants apprennent à monter. Sa taille réduite et son tempérament docile en font un choix parfait pour l’initiation à l’équitation. 

Bon à savoir : En France, les qualifications loisir démontrent l’aptitude d’un poney à ces usages et servent aux éleveurs à valoriser leurs animaux.

Compétitions adaptées

Malgré sa petite taille, le Shetland est capable de participer à des compétitions de saut d’obstacles, de dressage et d’attelage. Ces compétitions sont souvent adaptées à sa stature, avec des obstacles et des parcours conçus pour tester son agilité et sa capacité à suivre des instructions précises.

Rôle dans l’attelage

Le Shetland est également apprécié pour l’attelage, grâce à sa force et sa capacité à tracter des charges importantes par rapport à sa taille. Il participe à des concours d’attelage qui mettent en valeur sa robustesse et son équilibre.

En dehors des compétitions, le Shetland est souvent utilisé comme une « tondeuse à gazon » naturelle, valorisant les espaces verts grâce à son pâturage.

Bien plus qu’une simple race de chevaux, il est un élément culturel

Le poney Shetland occupe une place emblématique dans la culture, à la fois comme symbole de l’Écosse et comme figure populaire dans l’imaginaire collectif.

Symbole des îles Shetland

Originaire des îles Shetland, ce poney est un symbole vivant de cette région écossaise. Il représente l’adaptabilité et la résilience des habitants face à un environnement souvent rude.

Dans l’imaginaire populaire

Le Shetland est souvent associé à l’archétype du poney, incarnant le concept de « mignon », ce qui provoque une émotion d’attendrissement grâce à son apparence, en particulier celle de sa tête. Sa représentation dans les médias, les jouets, et la littérature pour enfants contribue à son image d’animal doux et accessible, renforçant son rôle dans la culture populaire.

Rôle dans les traditions locales

Dans les îles Shetland, les poneys font partie intégrante de la culture locale. Ils sont présents dans les festivals, les parades et sont un élément clé de l’identité régionale.

Le Poney Shetland a conquis le monde par sa robustesse, sa taille maniable et son caractère amical

Le Shetland connaît un grand succès dès les années 1850 et est exporté partout dans les îles Britanniques, devenant un animal de loisir et d’instruction pour les enfants.

RECOMMANDÉ :  Parasites externes chez le chien : explications et solutions

Le Shetland est l’une des races de chevaux les mieux diffusées dans le monde, grâce à son adaptation au biotope rigoureux de son île originelle. Il est présent dans toute l’Europe, particulièrement aux Pays-Bas, en France et en Allemagne, ainsi qu’en Amérique centrale, en Amérique du Sud, en Australie et en Afrique du Sud.

Rôle des associations des éleveurs

Les associations d’éleveurs, comme l’Association Française du Poney Shetland (AFPS), jouent un rôle crucial dans la définition des standards de la race et l’organisation d’événements qui permettent aux éleveurs de montrer leurs animaux.

Bon à savoir : Ces associations fournissent des ressources et des informations sur les meilleures pratiques d’élevage, et elles soutiennent les éleveurs dans la commercialisation et la vente de leurs poneys.

Elevage et conservation

Son élevage est populaire et relativement simple à mettre en place, ce qui contribue à la conservation de la race. La plupart des pays respectent le standard instauré par le stud-book anglais, bien que les États-Unis aient modifié le poney Shetland pour le rendre plus fin et plus grand, le renommant ainsi Modern American Shetland.

Le Poney Shetland est un cheval rustique

Le poney Shetland est généralement reconnu pour sa robustesse et sa résistance aux maladies. Ils peuvent vivre jusqu’à 30 ans, voire 35 ans.

Cependant, comme toute race, il peut être prédisposé à certaines affections spécifiques comme :

Une étude faite par Carola Schedlbauer chez des Poneys Shetlands a montré que la stéatose causée par l’augmentation du poids corporel (BW) peut survenir plus tard dans le développement de l’obésité chez les équidés que chez les humains.

De plus, le métabolisme hépatique présente des différences entre les poneys et les chevaux, ce qui pourrait expliquer en partie la plus grande susceptibilité des poneys aux dysrégulations métaboliques associées à l’obésité.

Les poneys Shetland nécessitent alors des soins spécifiques pour maintenir leur santé et leur bien-être. Parmi les soins courants, on peut citer : 

  • La vermifugation
  • La vaccination
  • L’entretien des sabots
  • Les soins dentaires annuels
  • Le toilettage
  • Une alimentation équilibrée
  • Un exercice régulier
  • Une surveillance sanitaire régulière

Avoir un Poney Shetland, quand consulter un vétérinaire ?

Consultez un vétérinaire pour votre poney Shetland dans les situations suivantes :

  • Si votre poney montre des signes de boiterie, de difficulté à se déplacer ou s’il est réticent à marcher, cela peut indiquer une fourbure, une condition douloureuse affectant les sabots.
  • Si vous remarquez des signes d’obésité, de résistance à l’insuline ou de fourbure, qui sont des indicateurs du SME.
  • En cas de signes de coliques, tels que l’agitation, le fait de donner des coups de pied au ventre ou de se rouler, une consultation vétérinaire immédiate est nécessaire.
  • Si votre poney présente une perte de poids inexpliquée, de la léthargie ou une boiterie, cela peut être un signe de la maladie de Cushing.

En dehors de ces urgences, il est conseillé de réaliser un examen vétérinaire régulier tous les six mois pour un contrôle de santé général et pour s’assurer que votre poney est à jour avec ses vaccinations, vermifugations et soins dentaires.

Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Témoignages

Bonjour tout le monde, j’espère que vous allez bien malgré cette drôle de période. Enfin bon, en tant que « passionnée » de poneys Shetland, peut-être qu’un jour je serai propriétaire (je le souhaite vraiment). Pendant ce confinement, je m’occupe et je me renseigne sur les éventuelles disciplines qu’on peut pratiquer avec un Shetland. À savoir, j’ai 21 ans.

En lisant les différents règlements de la FFE au sujet de l’équi-feel et de l’attelage, je vois que les adultes n’ont pas le droit de concourir avec un poney de type A. C’est tellement dommage…
Alors, j’ai découvert une autre discipline qui permet la valorisation des poneys Shetland. Mais d’après ce que j’ai compris, seuls les éleveurs peuvent y participer…

Du coup, une question me vient : qu’a-t-on le droit de faire avec notre poney Shetland ? Pour les particuliers, en tout cas.

Alors oui, je pourrais pratiquer ces disciplines à la maison pour m’amuser, mais sortir en concours de temps en temps serait sympa, donnerait certains objectifs à atteindre et me permettrait de rencontrer d’autres passionnés.
Y a-t-il donc des connaisseurs qui pourraient me renseigner s’il existe quand même des possibilités de concours avec nos petits poneys ?

Voir la suite de la conversation sur chevalannonce.com

Références

Articles et ressources utilisés dans la création de cet article

https://www.woopets.fr/cheval/race/shetland

Les incontournables

https://www.josera.fr/conseils/conseils-pour-cheval/le-poney-shetland.html

https://achevalenfrance.com/equitation/le-poney-shetland

Shetland

https://lemagdesanimaux.ouest-france.fr/dossier-820-shetland.html

Schedlbauer C, Blaue D, Gericke M, Blüher M, Starzonek J, Gittel C, Brehm W, Vervuert I._2019 Jun 7_L’impact de la prise de poids sur le métabolisme hépatique et les cytokines inflammatoires hépatiques en comparaison des poneys Shetland castrés et des chevaux Warmblood castrés._sur https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31211018/ _doi: 10.7717/peerj.7069_PMID: 31211018

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes. 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut