Prothèse d’épaule chez la personne âgée : quelles particularités?

Article rédigé par le 14 février 2023

Le nombre d’interventions pour la pose de prothèse d’épaule ne cesse d’augmenter actuellement.  Les avancées scientifiques et techniques ont rendu cette intervention accessible à de nombreuses personnes, et ce, de tout âges.

La pose de prothèse d’épaule est fréquente chez la personne âgée. Elle permet notamment d’améliorer les fonctions de l’épaule et d’éliminer la douleur d’une façon rapide et satisfaisante.

Cependant, il existe quelques particularités à prendre en compte concernant la pose de prothèse d’épaule chez la personne âgée. Des particularités tels l’état de santé général, l’évaluation de la balance bénéfice-risque et les éventuels inconvénients et complications qui concernent surtout les personnes âgées.

Dans ce présent article, on vous donne toutes les informations et détails concernant les particularité d’une prothèse d’épaule chez la personne âgée.

Rappels sur la prothèse d’épaule

Définition

La prothèse d’épaule est un ensemble de pièces articulaires artificielles destinées à remplacer les parties abîmées de l’articulation de l’épaule.

La pose d’une prothèse d’épaule est un acte purement chirurgical qui se déroule sous anesthésie générale et/ou locorégionale. L’intervention est indiquée en dernier recours, c’est-à-dire en cas d’échecs des traitements médicaux (médicamenteux, infiltrations).

Les différents types de prothèse d’épaule 

La prothèse d’épaule peut être totale ou bien partielle.

Dans le cas d’une prothèse d’épaule partielle (hémiarthroplastie), seule la tête humérale sera remplacée par une prothèse.

La prothèse totale d’épaule se divise en deux sous-groupes :

  • D’une part, il y a la prothèse d’épaule anatomique composée de prothèses de forme identique à l’articulation d’origine. C’est-à-dire, une prothèse humérale avec une extrémité convexe et une cavité glénoïde synthétique concave.
  • D’autre part, il y a la prothèse d’épaule inversée qui est formée par une tige humérale d’extrémité concave et d’une cavité glénoïde convexe.

Indications pour la pose de prothèse d’épaule

La prothèse d’épaule partielle est indiquée en cas d’atteinte qui touche seulement la tête humérale, comme dans le cas d’une fracture de la tête humérale.

La prothèse d’épaule totale est indiquée en cas d’atteinte des deux surfaces articulaires de l’épaule (humérus et glène).

La prothèse d’épaule inversée est mise en place si la coiffe des rotateurs sont non-fonctionnelles (suite à une rupture massive des tendons), puisqu’elle substitue les fonctions de cette coiffe. Ce qui n’est pas le cas de la prothèse anatomique qui vise seulement à remplacer l’articulation usée.

Prothèse d’épaule chez la personne âgée : Jusqu’à quel âge la considérer ?

Il est utile de préciser qu’il n’y a pas de limite d’âge pour la pose de prothèse d’épaule. D’ailleurs, la prothèse d’épaule a été développée à l’origine en guise de traitement pour l’arthropathie des personnes âgées.

RECOMMANDÉ :  Rupture de la coiffe des rotateurs : durée d’arrêt de travail (maladie professionnelle ?)

Ce qui limite surtout la pose de prothèse d’épaule chez les personnes âgées, c’est leur état de santé général et la présence de maladie associée (HTA, diabète, antécédent de maladie cardio-vasculaire, etc.). En d’autres termes, l’âge importe moins que la santé.

Ainsi, les personnes âgées font bel et bien partie des cibles de la prothèse d’épaule, à condition qu’elles soient en bonne santé générale. Une bonne santé permet de diminuer le risque de contracter des complications post-opératoires, pouvant être graves.

Prothèse d’épaule chez la personne âgée : quelles particularités?

Les avantages et inconvénients

  • Les avantages

La pose de prothèse d’épaule permet de remodeler une nouvelle épaule, fonctionnelle et sans douleur chez tous les patients, peu importe l’âge.

Toutes les études démontrent que les résultats après la pose de prothèse d’épaule chez les personnes âgées sont favorables. Ces dernières récupèrent très vite la pleine fonction de son épaule après la phase de rééducation.

  • Les inconvénients

Bien sûr, la pose de prothèse d’épaule présente également des inconvénients qui nécessitent d’être prise en compte.

Premièrement, la durée de séjour à l’hôpital est plus longue pour les personnes âgées. De même pour la période de rémission, parfois même, les personnes âgées ont besoin de passer un séjour dans des établissements de réhabilitation afin de bien se remettre.

Il y a également les risques liés à l’anesthésie générale qui augmentent avec l’âge chez les séniors.

Le plus important pour la fin, il y a la survenue de complications post-opératoires qui est plus élevée chez les personnes âgées comparées aux patients jeunes.

Les complications d’une prothèse d’épaule chez la personne âgée

Complications générales

D’après les études, les complications générales après prothèse d’épaule sont plus fréquentes chez les personnes âgées, surtout ceux qui sont âgés de plus de 80 ans.

La survenue de complications générales est liée d’une part à l’état de santé du patient, mais également à la longévité de l’hospitalisation et de la rémission.

Ainsi, on distingue :

  • Les complications urologiques : rétention des urines et infections urinaires suite aux poses de sonde vésicale durant l’hospitalisation.
  • L’embolie pulmonaire : L’alitement prolongé favorise la formation de caillot sanguin dans les jambes dont une partie (embole) va migrer vers les poumons et provoquer une embolie pulmonaire.
  • L’infection des voies respiratoires inférieures
  • Infarctus du myocarde : Le risque augmente avec l’âge
  • Confusion post-opératoire : L’incidence d’une agitation et d’un état confusionnel après la pose de prothèse d’épaule est plus élevée chez les personnes âgées, comparées aux patients plus jeunes.

Complications orthopédiques

Actuellement, la compétence et l’expérience des chirurgiens orthopédiques ont permis de diminuer les risques de complications orthopédiques (luxation, infection sur prothèse, descellement) liées à la prothèse d’épaule chez les personnes âgées.

RECOMMANDÉ :  Instabilité de l’épaule : Quels exercices de rééducation ? (Conseils kiné)

La survenue d’une complication orthopédique chez les patients âgés est plus ou moins comparable que chez les patients jeunes. Certes, les personnes âgées avec une ostéoporose sont plus exposées à la luxation et aux fractures péri-prothétiques. Mais dans l’ensemble, les résultats actuels sont plutôt prometteurs.

Par ailleurs, comme les personnes âgées sont moins actives que les patients jeunes, le risque de descellement de la prothèse d’épaule est plus bas chez eux.

Risque de mortalité post-opératoire

Le risque de mortalité post-opératoire est certes plus élevé chez les personnes âgées, surtout ceux de plus de 80 ans. Mais les progrès de la médecine et de l’anesthésie contribuent sans cesse à diminuer ce risque.

Choix de la prothèse

La prothèse d’épaule inversée est plus particulièrement adaptée aux personnes âgées. Développée dans les 1980, la prothèse totale d’épaule inversée est le traitement de choix pour l’arthropathie par déchirure de la coiffe chez les personnes âgées.

Au fur et à mesure que l’âge avance, les tendons de la coiffe des rotateurs s’usent progressivement et peuvent même se rompre. Ce processus peut être totalement asymptomatique chez les personnes âgées, c’est-à-dire complètement indolore.

La prothèse d’épaule inversée est ainsi avantageuse pour la personne âgée, car elle permet de reprendre les fonctions des tendons de la coiffe déchirés. D’autre part :

  • L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locorégionale ce qui limite le stress opératoire du sujet ainsi que les complications liées à l’anesthésie générale
  • La durée de l’hospitalisation réduite comparée à la mise en place de prothèse anatomique.
  • La douleur est réduite ce qui accélère la récupération
  • La demande fonctionnelle est plus faible.

En résumé

L’âge ne fait pas partie des contre-indications pour la pose de prothèse d’épaule chez la personne âgée. Mais son état de santé général pèse beaucoup sur la balance.

La prothèse d’épaule présente beaucoup d’avantages, mais les inconvénients chez la personne âgée sont également à prendre en compte.

La survenue de complications après la pose de prothèse d’épaule est plus élevée chez les personnes âgées comparées aux patients jeunes. La présence de maladie associée augmente également le risque de mortalité post-opératoire. Mais cela peut être réduit par la réalisation d’un bilan médical minutieux préopératoire.

Grâce à l’évolution des techniques et des expériences des chirurgiens, les complications orthopédiques sont sensiblement égales chez les personnes âgées et jeunes.

Ressources

Prothèse d’épaule : Quels sont les prix ?

Références

https://groupesantepourtous.com/prothese-depaule-indication-et-procedure-explications/

https://groupesantepourtous.com/prothese-depaule-inversee/

https://groupesantepourtous.com/prothese-depaule-reeducation/

https://kinedarbois.fr/2023/01/16/prothese-epaule-a-quel-age/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut