Prothèse d’épaule : À quel âge la considérer ?

Article rédigé par le 2 mars 2024

La décision pour la mise en place d’une prothèse d’épaule dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge du patient, son niveau d’impotence fonctionnel, son degré de douleur ainsi que sa condition physique générale.

Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, il n’y a pas d’âge précis pour considérer une prothèse d’épaule. Elle peut être réalisée autant chez les patients âgés que chez les patients jeunes.

Cependant, il est du sort du patient de bien évaluer la balance bénéfice risque avant de prendre la décision de subir ou non une prothèse d’épaule.

On vous livre dans ce présent article toutes les réponses détaillées sur la question, ainsi que les informations supplémentaires reliant l’âge et la prothèse d’épaule.

Prothèse d’épaule : Rappels

Lorsqu’une personne souffre de problème à l’épaule comme l’arthrose, une rupture de la coiffe des rotateurs, une fracture de l’humérus ou une polyarthrite rhumatoïde, une intervention pour la mise en place d’une prothèse d’épaule peut être envisagée dans certains cas rares.

Indépendemment de l’âge, les critères sur lesquels se basent les spécialistes pour déterminer si une prothèse d’épaule est indiquée sont les suivants :

  • Présence de pathologies concomitantes
  • Douleur et symptômes
  • Impact sur la qualité de vie
  • Santé générale du patient
  • Réponse aux traitements conservateurs
  • Expectatives du patient

L’intervention est chirurgicale et se réalise sous anesthésie. Après être sorti de l’hôpital, le patient entre dans une période de convalescence et effectue sa rééducation.

En effet, il est primordial de mentionner que toute chirurgie de prothèse d’épaule sera associée à des séances de kinésithérapie (physiothérapie), et ce peu importe l’âge du patient.

Évidemment, la rééducation sera adaptée en fonction des besoins et de la situation de chacun (incluant son âge).

Pour plus d’informations sur la prothèse d’épaule, cliquez ici.

Prothèse d’épaule : À quel âge la considérer ?

Contrairement à ce que beaucoup ont tendance à penser, il n’y pas d’âge idéal pour subir l’intervention pour la mise en place d’une prothèse d’épaule.

En effet, la chirurgie constitue la seule et dernière option quand le traitement médical (infiltrations, médicaments) ne fait plus d’effet sur le patient.

Quel que soit l’âge, la mise en place d’une prothèse d’épaule devient nécessaire pour retrouver une épaule fonctionnelle, sans douleur et apte à réaliser tous les mouvements d’une épaule normale.

Ceci est d’autant plus vrai si les modalités conservatrices n’ont pas apporté de résultats significatifs.

Trop jeune pour une prothèse d’épaule ?

Choisir de subir une opération pour la pose de prothèse d’épaule n’est jamais un choix anodin, surtout pour les patients jeunes. 

Si vous êtes jeune et atteint à l’épaule, il est important de bien évaluer la balance bénéfice-risque dans votre situation :

Bénéfices pour le patient jeune

  • Soulagement de la douleur persistante qui restreint les activités, le travail, le sommeil, le sport, etc.
  • Du fait de leurs bonnes conditions physiques et sanitaires, les risques de complications durant l’intervention chez les patients jeunes sont minimes
  • Réduction du risque de complications à long terme (par rapport à un patient qui s’abstient de faire l’opération).
  • Amélioration de la mobilité et retour rapide aux activités de la vie quotidienne avec plus d’autonomie et de confiance.
  • Possibilité de reprendre des activités physiques et sportives qui étaient impossibles en raison de la douleur et l’incapacité (sous certaines réserves).
  • La pose de prothèse d’épaule contribue à réduire le risque de dépendance aux médicaments antalgiques

Inconvénients pour le patient jeune

  • Malgré le fait que le patient soit jeune, toute opération vient avec des risques potentiels qu’il faudra prendre en considération (infection, allergie, saignements, complications nerveuses et vasculaires, etc.).
  • Plus le patient est jeune, plus le nombre de fois où il devra subir une intervention pour remplacer la prothèse d’épaule augmente. Car oui, la prothèse d’épaule a une durée de vie. (Détails en bas)
  • Plus le patient est jeune, plus il y a des risques que la prothèse d’épaule « ne tienne pas le choc». Il est donc obligé de minimiser l’intensité de ses activités (professionnelles, sportives, quotidiennes) afin d’éviter les complications liées aux prothèses d’épaule.
  • Suite à l’opération, malgré la récupération plus facile en comparaison avec un sujet âgé, il faut prévoir une restriction temporaire des mouvements et des activités.
  • Il y a généralement une cicatrice visibles à l’endroit de l’incision chirurgicale, ce qui peut affecter le patient jeune d’un point de vue esthétique.
  • Il ne faut pas minimiser les coûts financiers liés à l’intervention chirurgicale et aux soins postopératoires (sauf si la mutuelle ou sécurité sociale couvre la majorité des frais).
RECOMMANDÉ :  Épaule qui craque sans douleur : est-ce grave ?

Trop vieux pour une prothèse d’épaule ?

Si vous êtes une personne âgée, il est utile de préciser qu’il n’y a pas de limite d’âge pour la pose de prothèse d’épaule.

Si le patient est encore éligible pour une intervention chirurgicale sous anesthésie générale, il ne devrait pas y avoir de problèmes, encore plus si les bénéfices surpassent les risques.

Avantages pour la personne âgée

  • Le nombre d’interventions pour remplacer la prothèse d’épaule est inférieur à celui du patient jeune.
  • La pose de prothèse d’épaule est la solution la plus adaptée pour la plupart des affections de l’épaule rencontrées chez la personne âgée (arthrose d’épaule, rupture de coiffe des rotateurs, fractures de l’humérus).
  • Nette amélioration de la qualité de vie : disparition de la douleur chronique, amélioration de la mobilité, meilleure indépendance.
  • L’intervention peut mener à une meilleure vie sociale et une reprise de la confiance en soi (santé mentale de la personne âgée).
  • Prévention de la détérioration continue de l’articulation de l’épaule, ce qui pourrait réduire la progression de l’invalidité à long terme.
  • Réduction du risque de chutes dues à des problèmes d’équilibre causés par une épaule douloureuse ou dysfonctionnelle.
  • Si c’est votre bras dominant, vous serez capable de mieux prendre soin de vous (alimentation, habillage, hygiène, etc.)
  • Réduction de la dépendance aux médicaments analgésiques, qui peuvent avoir des effets secondaires indésirables chez les personnes âgées.
  • Si la douleur est incapacitante la nuit, on peut escompter un rétablissement de la qualité du sommeil grâce à la réduction de la douleur nocturne.

Inconvénients pour la personne âgée

  • Les risques liés à l’anesthésie générale est plus fréquents chez les personnes âgées.
  • Risque accru de complications chirurgicales en raison du système immunitaire plus faible (infection sur prothèse, caillots sanguins, etc.)
  • Risque de saignements excessifs en raison de la fragilité des vaisseaux sanguins.
  • Risque élevé de fracture péri-prothétique à cause de la mauvaise qualité de l’os.
  • Probabilité accrue de problèmes de cicatrisation et de guérison des tissus en raison d’une circulation sanguine réduite.
  • Risque de difficultés avec la gestion de la douleur et de la dépendance potentielle aux médicaments analgésiques.
  • La durée de réadaptation est également plus longue chez la personne âgée, et nécessiteront une assistance supplémentaire en comparaison avec un sujet jeune.
  • Possibilité de ne pas récupérer complètement la mobilité et la fonction de l’épaule en raison des limitations physiques liées à l’âge.
  • Coûts financiers liés à l’intervention chirurgicale et aux soins postopératoires (sauf si la mutuelle ou sécurité sociale couvre la majorité des frais).

Pour plus d’informations à ce sujet, consultez l’article sur la prothèse d’épaule et personne âgée.

Prothèse d’épaule : Durée de vie d’une prothèse d’épaule

La prothèse d’épaule dispose d’une durée de vie et doit être remplacée par une nouvelle prothèse une fois cette durée écoulée. Ainsi, il est important de se tenir informé de cette durée, surtout pour les patients jeunes.

Plus spécifiquement, la durée de vie des prothèses d’épaule peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que :

  • le type de prothèse utilisée
  • la présence de complications
  • le mode de vie du patient
  • la qualité de l’os environnant (comme la densité osseuse, la présence d’ostéoporose, etc.)
  • la conformité aux recommandations postopératoires (mouvements contre-indiqués, reprise progressive des activités, etc.)
  • la présence de facteurs médicaux préexistants.

Heureusement, grâce aux progrès de la science et de la technologie, la durée de vie des prothèses d’épaules s’est nettement allongée actuellement.  La durée de vie des prothèses diffère cependant en fonction de la nature de la prothèse.

Pour une prothèse d’épaule anatomique, la durée est de 20 ans environ. Tandis qu’elle varie de 10 à 15 ans pour la prothèse totale inversée de l’épaule.

Prothèse d’épaule : choix de la prothèse

Le choix de la prothèse est établi par le chirurgien orthopédiste en fonction des conditions de chacun. Le choix de la prothèse varie en fonction des indications et non de l’âge.

RECOMMANDÉ :  Dystocie des épaules : Définition et pronostic

Mais il existe des conditions qui se rencontrent souvent selon une tranche d’âge bien définie, il est important de s’en tenir informée.

Hémiarthroplastie de l’épaule

En cas de fracture irréparable de la tête humérale, le chirurgien orthopédiste propose la mise en place d’une hémiarthroplastie de l’épaule afin de remplacer la tête humérale.

Le plus souvent, la fracture traumatique de la tête humérale touche les patients jeunes. Mais bien sûr, l’hémiarthroplastie de l’épaule peut être indiquée chez les séniors, en cas de fracture de l’humérus chez la personne âgée.

D’autre part, la nécrose avasculaire de l’épaule chez un patient jeune figure également parmi l’une des indications les plus rapportées de l’hémiarthroplastie. À condition que la nécrose avasculaire reste confinée à la tête humérale.

Prothèse d’épaule inversée

La prothèse d’épaule inversée est surtout indiquée chez les personnes âgées présentant une arthrose d’épaule secondaire à une rupture de la coiffe des rotateurs (arthrose d’épaule excentrée). Elle permet de substituer aux fonctions des coiffes des rotateurs rompus.

Chez la personne âgée, l’arthrose secondaire à une rupture de la coiffe des rotateurs fait suite à une dégénérescence des tendons due à l’âge. Chez les personnes jeunes, la rupture des tendons est d’origine traumatique.

Prothèse d’épaule anatomique

La prothèse d’épaule anatomique est indiquée en cas d’omarthrose primitive sans rupture de la coiffe des rotateurs. Elle a pour principal but de remplacer l’articulation sans avoir à substituer aux fonctions de la coiffe des rotateurs.

Bien que l’incidence de l’omarthrose centrée augmente avec l’âge, elle peut également affecter les personnes jeunes. Surtout si ces derniers sont soumis aux facteurs de risques tels qu’une blessure antérieure de l’épaule, la présence de trouble métabolique ou maladie auto-immune ou une anomalie de la structure articulaire de l’épaule.

Rééducation d’une prothèse d’épaule en fonction de l’âge

La rééducation après la pose d’une prothèse d’épaule est essentielle pour tout le monde afin d’assurer une récupération et une fonction optimale de l’épaule.

La gestion de la douleur, comme mentionné précédemment, sera similaire pour tous les patients, quel que soit leur âge, et pourra inclure des modalités passives telles que la chaleur, la glace et l’électrothérapie, ainsi que des techniques manuelles comme les massages et les mobilisations.

Cependant, la différence principale dans la rééducation en fonction de l’âge réside dans la réalisation des exercices de kinésithérapie (physiothérapie) qui seront ajustés pour répondre aux besoins spécifiques de chaque individu.

Pour un jeune homme avec un métier physique ou un niveau d’activité élevé, la rééducation mettra notamment l’accent sur :

  1. Renforcement musculaire: Des exercices spécifiques visant à renforcer les muscles de l’épaule et des membres supérieurs seront inclus pour soutenir la prothèse et prévenir les blessures liées à une activité physique intense.
  2. Activités plyométriques: Ces exercices dynamiques favorisent la réactivité musculaire et améliorent la performance athlétique globale.
  3. Endurance: Des exercices d’endurance seront ajoutés pour permettre au patient de maintenir des niveaux élevés de performance dans son travail et ses activités sportives.

En revanche, pour une personne âgée, la rééducation mettra de manière générale l’accent sur :

  1. Fonctionnalité quotidienne: Les exercices seront axés sur les activités de la vie quotidienne pour aider le patient à retrouver son indépendance et sa capacité à effectuer des tâches essentielles.
  2. Mobilité articulaire: Les exercices de mobilisation et d’étirement aideront à améliorer la souplesse de l’épaule et à maintenir une amplitude de mouvement adéquate.
  3. Équilibre et stabilité: Des exercices d’équilibre seront inclus pour réduire le risque de chutes et améliorer la stabilité de l’épaule.

Dans tous les cas, la rééducation sera progressive, avec des exercices adaptés au stade de guérison du patient et à ses capacités individuelles.

Les kinésithérapeutes travailleront en étroite collaboration avec chaque patient pour créer un programme de rééducation personnalisé qui répond à ses besoins et à ses objectifs spécifiques.

En somme, la rééducation est une étape cruciale du processus de récupération après la pose d’une prothèse d’épaule, et le respect du programme de rééducation joue un rôle majeur dans le succès à long terme de la prothèse et dans la reprise d’une vie active et fonctionnelle.

Ressources

Prothèse d’épaule : Quels sont les prix ?

Références

https://groupesantepourtous.com/prothese-depaule-indication-et-procedure-explications/

https://groupesantepourtous.com/arthrose-de-lepaule/

https://groupesantepourtous.com/prothese-depaule-quels-sont-les-prix/

https://groupesantepourtous.com/prothese-depaule-chez-la-personne-agee/

 

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut