Pyodermite chez le chien: reconnaître et prendre en charge

Article rédigé par le 9 septembre 2023

Les maladies de la peau constituent un pourcentage important parmi les maladies qui affectent le chien. Parmi elles, une affection bactérienne purulente : la pyodermite chez le chien.

La pyodermite chez le chien est causée principalement par un staphylocoque qui pénètre et s’accroît dans sa peau. Les risques pour le chien d’être affecté par cette maladie sont accrus par de multiples facteurs liés à son hygiène, son mode de vie, son alimentation, un facteur lié à ses habitudes ou une irritation cutanée.

Le chien atteint de pyodermite présente différents signes selon l’avancée de la maladie. Elle se caractérise généralement par des lésions au niveau de la peau accompagnées avec ou non de perte de poils.

La pyodermite chez le chien peut très bien être traitée, soit par des traitements locaux soit des traitements généraux. Nous allons présenter dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur cette affection qui peut atteindre nos canidés domestiques.

Quelques mots sur l’anatomie de la peau du chien

Constituant une barrière anatomique et physiologique fondamentale, la peau du chien est un organe complexe dont la structure et les rôles varient selon l’âge, la race, le sexe, et l’individu. Elle reflète généralement l’état de santé du chien.

Anatomiquement, elle se compose de la surface vers la profondeur de :

  • L’épiderme
  • Le derme,
  • L’hypoderme,

Il existe également des annexes épidermiques ainsi que le muscle peaucier entre ces couches.

Ses rôles sont multiples, notamment : un rôle de protection contre les chocs, les agressions externes, les agents infectieux, ainsi que la régulation des échanges hydriques et de la température.

Pyodermite chez le chien : qu’est-ce que c’est exactement ?

La pyodermite (pyo- =pus, -derme-= peau, -ite = inflammation) chez le chien est une inflammation cutanée purulente, elle peut être :

  • Aiguë (apparition soudaine) ou chronique (évoluant dans le temps),
  • Locale (limité à une partie infime) ou diffuse (sur tout le corps).

Cette infection chez le chien est causée par le Staphylococcus pseudintermedius ou SPI. Naturellement, SPI est présent SUR l’épiderme de la peau de l’animal mais devient dangereux lorsqu’il arrive À PÉNÉTRER la barrière peaucière.

Selon l’étendue de la zone atteinte, il existe plusieurs types de pyodermite chez le chien :

  • La pyodermite superficielle
  • La pyodermite profonde
  • La pyodermite pyotraumatique
  • La pyodermite des plis

La cause d’apparition de la pyodermite chez le chien

Plusieurs causes peuvent faire apparaître la pyodermite canine comme :

  • Un manque d’hygiène qui favorise la prolifération des bactéries au niveau de la peau qui pénètre la barrière cutanée.
  • Une alimentation non adaptée (exemple : shampoing humain) créant des allergies, un surpoids ou des carences alimentaires.
  • Une utilisation de shampoings non adaptés ou un toilettage trop fréquent.
  • Certaines médications à base de corticoïdes et/ou d’antibiotiques qui irritent la peau.
  • Une maladie parasitaire (des piqûres de puces ou de tiques ou la gale).
  • Un milieu de vie ambiant stressant (trop chaud ou trop humide)
  • La race : certaines races sont plus prédisposées que d’autres du fait de la nature particulière de leurs peaux (plissée)
  • Le stress créant un trouble du comportement (grattage ou léchage excessif)
  • Les traumatismes engendrant des blessures en tout genre
RECOMMANDÉ :  Havana Brown : découvrez cette race de chat et son histoire extraordinaire

De façon plus généralisée, n’importe quelle irritation au niveau de la peau peut déclencher cette infection.

Comment se manifeste la pyodermite chez le chien ?

Comme toute infection bactérienne cutanée, la pyodermite chez le chien se manifeste par des symptômes plus variés les uns que les autres se distinguant par le chien qui se gratte souvent :

  • Boutons remplis de pus (pustules, furoncles, abcès) ou de plaques suintantes
  • Collerettes épidermiques (lésions rouges à la périphérie et dont le centre est crouteux, de couleur grisâtre).
  • Apparition de croûtes et de desquamation (pellicules)
  • Perte de poils par zones (dépilation)

Les symptômes de pyodermite chez le chien se différencient selon la forme en question.

La pyodermite superficielle

Cette forme de pyodermite chez le chien ne touche que la surface de la peau (épiderme et follicules pileux), c’est donc la moins grave. Elle se caractérise par l’apparition de plaques suintantes (humides) et irritantes (rouges), quelquefois accompagnée de perte de poils.

La pyodermite superficielle peut se détecter par un grattage répété à cause des démangeaisons et un poil terne. Cette forme de pyodermite chez le chien peut évoluer en pyodermite profonde si elle n’est pas traitée.

La pyodermite profonde

La pyodermite profonde est plus grave que la précédente et atteint les couches profondes de l’épiderme, le derme et/ou les follicules pileux, et se manifeste par une atteinte plus générale de l’état du chien (anorexie).

Les ulcères sont dans ce cas suintants, les zones inflammatoires très étendues et les écoulements purulents importants.

La pyodermite pyotraumatique ou pseudo-pyodermite

Cette forme de pyodermite chez le chien est provoquée par un traumatisme physique (choc, éraflure, plaie bénigne) et/ou psychique (zone mordillée ou léchée à répétition) à cause d’un stress profond ou non.

Elle se caractérise par un eczéma qui suinte au niveau de la face interne des cuisses, du ventre et des bajoues.

La pyodermite des plis

La pyodermite des plis se manifeste par une infection bactérienne localisée entre les plis de peau du chien atteint. Elle touche principalement les chiens en surpoids ou obèses et les chiens de races à peau plissée (Sharpeïs, Carlins, Bouledogues).

Comment confirmer si mon chien est effectivement atteint d’une pyodermite ?

Chez les animaux à poils courts, les affections de la peau sont nettement plus perceptibles que chez les animaux à poils longs dont les problèmes cutanés sont cachés par leurs crinières volumineuses.

Le diagnostic de la pyodermite chez le chien est avant tout clinique, grâce à l’examen direct de l’aspect de la peau qui met en évidence les lésions caractéristiques ainsi que l’anamnèse et les commémoratifs (ensemble de questions posées au propriétaire sur la vie de son chien et de l’histoire de l’apparition de la maladie).  

RECOMMANDÉ :  Distemper ou maladie de Carré chez le chien : ce que vous devez savoir

Des examens complémentaires peuvent être effectués afin d’affiner le diagnostic et identifier les germes responsables comme :

Un examen microscopique

Cet examen au microscope après coloration, de contenu des abcès trouvés sur la peau du chien malade, met en exergue des bactéries, des cellules inflammatoires, des cellules de défense de l’organisme ou encore des ectoparasites microscopiques (après raclages).

Il est suffisant pour affirmer la présence d’une pyodermite superficielle chez le chien.

Un examen bactériologique

Cet examen consiste en un prélèvement sur un écouvillon stérile afin de mettre en culture et identifier le ou les germes impliqués.

Pour les dermatoses sous-jacentes, il faudrait effectuer :

  • Une exploration hormonale pour détecter d’ éventuels troubles
  • Un bilan sanguin

Traiter ou prévenir la pyodermite chez le chien est-il possible ? Si oui, comment ?

Tout changement au niveau de la peau du chien doit alerter le propriétaire pour une prise en charge précoce de la maladie.

Il est crucial de consulter un vétérinaire pour déterminer la forme et l’étendue de la pyodermite chez votre chien afin d’établir un traitement adéquat car, OUI, la pyodermite chez le chien se soigne !

Le vétérinaire pourra prescrire :

  • des antibiotiques : un antibiogramme peut être effectué en même temps que les examens bactériologiques afin de rechercher les antibiotiques sensibles aux germes. 
  • des antiseptiques ou antibactérien afin d’éliminer les bactéries au niveau local
  • une pose de collerette afin d’empêcher le chien de se gratter
  • des compléments alimentaires avec une supplémentation en acides gras essentiels comme les Oméga 3 et Oméga 6

Certaines habitudes doivent être changées ou incorporées dans la vie de tous les jours du chien atteint de pyodermite selon la nature de celle-ci :

  • Le lavage à intervalle régulier (ni trop souvent, ni trop espacé) du chien avec un shampoing adapté
  • La prise d’une alimentation spécifique aux chiens disposés aux allergies et une alimentation ni trop grasse ni trop maigre
  • L’identification des médicaments susceptibles de déclencher des réactions nocives au niveau de la peau du chien afin d’éviter de leur en donner.
  • Le respect des calendriers d’antiparasitage externe pour éviter les piqûres en tout genre.
  • La mise en place d’un environnement sain pour l’animal afin d’éviter toute source de stress
  • L’éducation des chiens afin d’éviter toute sorte de gestes brusques pouvant entraîner des blessures.

Pyodermite chez le chien : pronostic

L’issue des traitements de la pyodermite chez le chien semble toujours être en faveur de la guérison. Tout dépend du stade de la maladie et du respectdu propriétaire des consignes donnés par le vétérinaire.

Le suivi des règles d’hygiène et de mode de vie adapté reste la meilleure approche face au combat contre la pyodermite chez le chien.

Références

La peau du chien et du chat
Dermatite atopique chez le chien: causes, symptômes et traitements efficaces

https://www.lacompagniedesanimaux.com/qu-est-ce-que-la-pyodermite-chez-le-chien-guide

https://www.vetocanis.com/blogs/infos/pyodermite-chien

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pyodermite

Comment traiter la pyodermite du chien ?

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut