Radiographie de l’ATM (articulation temporo-mandibulaire) : Guide complet

Article rédigé par le 25 février 2023

Souffrez-vous de douleurs à la mâchoire, de bruits de claquement ou d’éclatement, de maux de tête et de douleurs au cou ? Si oui, il est peut-être temps d’envisager une radiographie de l’ATM.

Cette procédure non invasive peut fournir des informations précieuses sur la structure et l’emplacement de tous les os liés à votre articulation temporo-mandibulaire (ATM).

Il s’agit d’un outil de diagnostic important qui peut fournir des informations essentielles sur votre état et vous aider à choisir les meilleures options de traitement pour soulager vos symptômes.

Radiographie de l’articulation temporo-mandibulaire : Définition

Une radiographie de l’articulation temporomandibulaire (ATM) est un type d’imagerie radiographique qui évalue l’état et la position des articulations temporomandibulaires droite et/ou gauche.

Ces images font généralement appel à diverses techniques, notamment l’imagerie panoramique ou les radiographies par points focalisés, pour analyser toute présence d’anomalie ou de lésion de l’ATM.

L’utilisation de logiciels modernes peut fournir une image claire de tout dommage ou anomalie de fonctionnement de cette articulation critique, permettant aux médecins de diagnostiquer des problèmes structurels ou des fractures de stress au sein de l’ATM.

Cette procédure d’imagerie utilise généralement une seule radiographie ou une série d’images exposées connues sous le nom de projections céphalométriques pour une visualisation plus précise de l’anatomie de l’ATM.

La radiographie est un outil précieux pour les cliniciens car elle fournit une imagerie précise qui peut être supérieure à d’autres techniques dans certaines applications, notamment en raison de sa capacité à produire des images détaillées des détails osseux dans la région de la tête et du cou avec une exposition minimale aux radiations.

Rappel anatomique de l’articulation temporo-mandibulaire

L’articulation temporo-mandibulaire (ATM) est le principal point de connexion entre la mâchoire inférieure, appelée mandibule, et le crâne, près de l’oreille. L’ATM agit comme une charnière coulissante pour le mouvement de l’os temporal lorsque l’on parle ou que l’on mange. Ses parties comprennent des structures osseuses telles que :

  • Des fosses articulaires ;
  • Des éminences articulaires ;
  • Des fibres du ligament capsulaire ;
  • Des fibres discales ;
  • Des membranes synoviales ;
  • Et une bande antérieure à travers la capsule articulaire.

Toutes ces parties travaillent ensemble pour former une capsule qui aide à absorber les chocs sur les surfaces articulaires. Cela permet une stabilité d’action lors de l’ouverture et de la fermeture de la bouche, ce qui est essentiel pour l’amplitude de mouvement nécessaire pour parler ou consommer de la nourriture.

De plus, les muscles attachés aux deux côtés de cette articulation contrôlent le mouvement dans différentes directions et peuvent être ressentis en appuyant sur l’un ou l’autre côté, juste sous les oreilles.

Indications pour une radiographie de l’ATM (articulation temporo-mandibulaire)

Une radiographie de l’articulation temporo-mandibulaire est utilisée pour diagnostiquer des affections liés à l’articulation temporo-mandibulaire : une luxation, un traumatisme ou toute autre anomalie à l’origine de douleurs et de dysfonctionnements.

Elle peut également être demandée pour évaluer la stabilité d’une prothèse articulaire et suivre son évolution après l’opération.

En outre, une radiographie de l’ATM peut être demandé pour évaluer tout dommage ou déplacement du disque entre les deux capsules articulaires, ainsi que pour évaluer toute présence de structures osseuses qui ne sont pas normalement présentes.

Parmi les principales indications de cette procédure d’imagerie, on peut citer :

Blessures et traumatismes subis

Les blessures et les traumatismes de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) peuvent nécessiter une procédure d’imagerie pour mieux comprendre les dommages subis par les tissus.

Les radiographies sont généralement demandées par les dentistes ou les chirurgiens buccaux lorsqu’un patient signale une douleur ou une sensibilité autour de la mâchoire et de la tempe, un gonflement du visage, une difficulté à ouvrir/fermer la mâchoire et des bruits bizarres associés à des claquements ou des craquements lors des mouvements de l’articulation.

Dans certains cas, les radiographies peuvent également être indiquées si les examens physiques révèlent des changements structurels dans la taille des muscles et une hyperplasie de l’os près de la région temporale.

Luxations et subluxations

Les radiographies de l’articulation temporomandibulaire (ATM) sont recommandées dans les cas de luxation et de subluxation pour identifier les causes possibles, évaluer les dommages existants et surveiller la progression.

Les luxations se produisent lorsque la boule et la cavité de l’articulation se séparent, tandis que les subluxations font référence à des luxations partielles qui conservent un certain contact entre les deux composants.

Il est important que les personnes souffrant de ces troubles subissent un examen radiographique complet car un traitement précoce peut soulager les symptômes et minimiser les dommages à long terme.

Fracture

Lors de l’évaluation d’une fracture de l’articulation temporomandibulaire (ATM), la radiographie est la modalité d’imagerie de choix et peut mettre en évidence des fractures déplacées, comminutives ou impactées.

En général, les indications recommandées pour une radiographie de l’ATM sont les suivantes : gonflement du visage, diminution de l’amplitude des mouvements de la mandibule, déficits neurosensoriels dans la zone touchée, symptômes auditifs ou oculaires associés à la fracture à l’examen physique, hématomes palatins ou linguaux qui persistent pendant plus de 24 heures, décrochements osseux palpables et crépitation de la zone concernée.

Arthrose de l’ATM

En cas d’arthrose de l’articulation temporomandibulaire, la réalisation d’une radiographie peut être utile pour comprendre les changements survenus dans la structure de l’articulation.

L’imagerie radiologique peut illustrer un rétrécissement de l’interligne articulaire, une hypertrophie osseuse hétérogène présente de part et d’autre de l’articulation et/ou des modifications dégénératives du disque articulaire, autant de caractéristiques associées à l’arthrose.

Non seulement elle fournit la preuve du diagnostic, mais elle aide aussi à orienter le traitement pour une gestion efficace de l’affection.

De même, une radiographie peut être demandée pour le suivi postopératoire afin d’évaluer le succès de la procédure ou si la douleur persiste après des traitements non chirurgicaux.

Ankylose de l’articulation temporo-mandibulaire

L’ankylose de l’articulation temporomandibulaire (ATM) est une affection marquée par un raidissement ou une immobilité de l’articulation. Une radiographie de l’ATM peut être recommandée pour établir un diagnostic précis et évaluer l’évolution de cette affection.

Les indications d’une radiographie comprennent la détermination de la quantité de déplacement dans les cas où il y a des changements osseux dus à la fusion des structures, l’estimation de l’alignement occlusal et l’identification des problèmes potentiels liés au déplacement du condyle qui pourraient avoir un impact sur les voies respiratoires et la production de la parole.

Ce type d’imagerie peut également aider à identifier des complications telles que des infections ou des tumeurs malignes qui se sont développées en relation avec l’ankylose.

Pose de prothèses dentaires

Lorsqu’on envisage de poser des prothèses dentaires, une radiographie de l’ATM peut être nécessaire pour aider à positionner correctement les prothèses supérieures et inférieures.

Ce test d’imagerie hautement spécialisé examine la position, la structure et l’alignement de l’articulation qui relie la mâchoire inférieure à l’os temporal de chaque côté de la tête.

En évaluant les zones qui doivent être ajustées grâce à cette procédure d’imagerie, il est plus facile de s’assurer que les prothèses dentaires sont correctement ajustées.

Contre-indications d’une radiographie de l’ATM : Ce que vous devez savoir

En raison des faibles doses de radiation impliquées, une radiographie de l’articulation temporo-mandibulaire est généralement considérée comme une procédure sûre. Toutefois, certaines contre-indications doivent être prises en considération avant de passer la radiographie.

Par ailleurs, avant d’envisager une radiographie de l’ATM (articulation temporo-mandibulaire), il est important d’informer le médecin ou le technicien de toute condition médicale existante qui pourrait rendre la procédure inappropriée.

RECOMMANDÉ :  Scanner abdominal : Guide complet

Les contre-indications les plus courantes sont :

  • Les patientes enceintes doivent éviter ce type d’imagerie en raison de l’exposition possible aux radiations ;
  • Une personne présentant un retard de menstruation doit attendre que son cycle se normalise avant de procéder à l’examen radiologique ;
  • Les personnes qui ont eu de mauvaises réactions à des examens d’imagerie antérieurs ne sont probablement pas adaptées aux radiographies de l’ATM ni à d’autres procédures radiographiques similaires ;
  • Enfin, les patients ayant des implants métalliques dans la mâchoire doivent éviter de passer une radiographie de l’ATM.

La radiographie de l’ATM (articulation temporomandibulaire) est un outil d’imagerie important qui peut fournir des informations précieuses pour le diagnostic et le traitement des affections de l’articulation de la mâchoire. En comprenant les contre-indications potentielles vous pouvez contribuer à la réussite de l’expérience d’imagerie.

Procédure à suivre pour une radiographie de l’articulation temporo-mandibulaire

La radiographie de l’articulation temporo-mandibulaire est une procédure de diagnostic importante qui peut aider à identifier tout problème sous-jacent potentiel de l’articulation temporo-mandibulaire. Cet examen nécessite un positionnement spécial du patient et des techniques d’imagerie avancées.

Préparation avant l’examen

La préparation d’un patient pour une radiographie de l’ATM nécessite la prise en compte de nombreux facteurs. Le patient doit être informé de l’objectif des radiographies et du processus impliqué :

  • Il est important que les patients portent des vêtements confortables ;
  • Les bijoux doivent être retirés avant d’entrer dans la salle d’imagerie, y compris les piercings, les montres, les prothèses dentaires, les lunettes et autres objets métalliques ;
  • Le patient doit également rester habillé pendant la plupart du temps pendant la procédure ;
  • Il peut également y avoir des exigences de jeûne avant la procédure, selon le type de tests effectués ; il est important de suivre les conseils du médecin à cet égard.

Suivre les instructions spécifiques à chaque procédure permet de garantir la précision des résultats et d’augmenter la sécurité globale du patient.

Que dois-je apporter ?

Avant de vous rendre au cabinet de votre médecin, il est important d’apporter un certain nombre d’éléments afin d’assurer une prise en charge la plus complète possible.

  • Assurez-vous d’apporter votre ordonnance ;
  • La liste des médicaments que vous prenez ;
  • Si vous avez subi récemment des tests, comme des analyses de sang ou des examens radiologiques, il est important d’apporter les résultats de ces tests ;
  • Si vous avez déjà été hospitalisé ou opéré, assurez-vous d’avoir à portée de main tous les rapports y afférents ;
  • Enfin, n’oubliez pas d’apporter votre carte VITALE (sécurité sociale) et son attestation (en France) ainsi que votre carte de mutuelle ou autre assurance privée qui pourrait être pertinente.

Il est préférable d’être prêt avec tous ces éléments lorsque vous vous rendez chez votre médecin pour une prise en charge optimale.

Arrivée à votre rendez-vous pour une radiographie de l’ATM

Lorsque vous vous présentez à votre rendez-vous pour une radiographie de l’articulation temporo-mandibulaire, il y a quelques étapes auxquelles vous pouvez vous préparer en arrivant.

Rencontre avec le secrétariat

À votre arrivée à votre rendez-vous de radiographie de l’ATM, vous serez accueilli par le personnel de la réception qui vous demandera de fournir ou remplir tous les documents nécessaires.

  • La première étape consiste à ouvrir un dossier si c’est votre premier rendez-vous ;
  • Il est recommandé d’arriver au moins 10 minutes avant l’heure de votre rendez-vous ;
  • Pendant ce temps, il faudra fournir vos papiers de sécurité sociale (uniquement applicables en France) et tout autre document nécessaire, comme remplir un questionnaire sur l’examen et donner son consentement.

Après cette démarche initiale, vous pourrez ensuite attendre dans la salle d’attente qu’un technicien vienne vous chercher et vous conduise à un vestiaire où vous pourrez laisser vos affaires personnelles.

Pour votre confort pendant la procédure, allez aux toilettes avant de commencer l’examen radiologique. Cette précaution supplémentaire vous permettra d’être plus à l’aise pendant votre visite.

Rencontre avec le technicien

Lorsque vous arriverez au bureau du technicien, il vous expliquera la procédure en détail et répondra à toutes vos questions. Après cette étape initiale, votre technicien vous conduira dans la salle d’examen où l’équipement d’imagerie est installé.

L’équipement peut sembler assez impressionnant. Il s’agit d’un appareil à rayons X pour produire des images, généralement équipé de deux plaques plates qui abritent des détecteurs électroniques et un tube qui utilise les rayons X pour capturer les images.

La salle est généralement fermée et dispose de systèmes de ventilation spéciaux, tels que des filtres anti-rayonnements ionisants, afin d’éviter toute intrusion d’ondes extérieures qui pourraient brouiller ou déformer les images.

Le technicien utilise ces machines sophistiquées ainsi que des logiciels spécialisés pour créer des représentations visuelles claires et précises de ce qui est scanné par l’appareil d’imagerie médicale.

N’hésitez pas à demander des explications supplémentaires si nécessaire, afin de vous sentir à l’aise pendant votre rendez-vous. Avec des techniciens expérimentés et des équipements de qualité, il est possible de garantir des résultats précis à chaque fois.

Se positionner pour l’examen

Pour se préparer à un examen radiologique de l’ATM, il faut généralement adopter une position droite. Pendant la procédure d’installation avec le technicien, celui-ci vous expliquera comment une position particulière du corps affecte les meilleurs résultats des images radiographiques.

Le plus souvent, cette position est optimale lorsque vous êtes debout, de sorte que votre tête et votre cou puissent être maintenus dans l’alignement correct de votre corps.

Le fait de diriger votre tête pour qu’elle s’aligne avec le faisceau de rayons X permet d’obtenir les images de haute qualité nécessaires au diagnostic de tout problème présent.

Le déroulement de la radiographie de l’ATM

Au cours de l’intervention, le technicien vous laissera dans la pièce mais restera en communication avec vous. Il est essentiel que vous coopériez lorsqu’on vous demande de suivre des instructions.

Parfois, au cours de l’examen radiologique, le radiologue ou le technicien peut vous demander d’arrêter de respirer pendant quelques secondes afin d’obtenir une immobilité totale ; cela permet de s’assurer qu’une photographie précise peut être prise.

Dans le cadre de ce processus, votre tête doit être solidement immobilisée pour éviter toute rotation ou basculement involontaire.

Combien de temps dure une radiographie de l’ATM

Bien que la durée exacte d’une radiographie de l’ATM puisse varier, le processus prend généralement entre 10 et 30 minutes, en fonction de la complexité de la radiographie requise.

Afin de garantir la précision de l’examen, il est demandé aux patients de rester immobiles tout au long du processus. Tout mouvement, même léger, pendant cette période peut interférer avec les résultats et rendre difficile l’obtention d’une image précise de ce qui se passe dans la région.

Radiographie de l’ATM : est-ce douloureux ?

En ce qui concerne les radiographies de l’ATM, la bonne nouvelle est que vous n’avez pas à vous inquiéter d’une quelconque douleur ou gêne. Ces radiographies sont relativement indolores et non invasives, et ne nécessitent aucune injection de produit.

La procédure de radiographie est conçue pour être rapide, simple et, surtout, indolore.

Dans l’ensemble, vous ne devriez pas être dissuadé de passer une radiographie de l’ATM par crainte de douleurs ou d’inconforts potentiels, et rappelez-vous qu’elle est réalisée dans l’espoir de diagnostiquer et de traiter toute affection existante !

Examens radiologiques : Que faire si je suis anxieux (se) ?

Un examen radiologique peut être une expérience anxiogène pour tout le monde, mais surtout pour ceux qui souffrent d’anxiété générale. Il existe des moyens de rendre l’expérience plus douce et plus facile. Voici quelques conseils pour vous aider à passer votre examen radiologique si vous vous sentez anxieux ou claustrophobe.

  • N’oubliez pas que cet examen est fait pour une bonne cause : Il est important de se rappeler que le but de cet examen est de diagnostiquer tout problème de santé afin que vous puissiez recevoir le traitement dont vous avez besoin le plus rapidement possible. Garder cet objectif à l’esprit peut vous aider à apaiser certaines de vos craintes à l’idée de passer un examen radiologique.
  • Parlez à votre médecin : La meilleure chose à faire est de parler à l’avance à votre médecin de toute inquiétude ou préoccupation que vous pourriez avoir concernant la procédure. Les médecins et les techniciens peuvent répondre à vos questions, vous expliquer le processus et vous aider à calmer vos craintes.
  • Prenez des médicaments pour vous détendre : En fonction de votre niveau d’anxiété, votre médecin peut vous suggérer de prendre des médicaments avant la séance de radiographie. Cela vous aidera à vous détendre pendant la procédure et à vous mettre à l’aise.
    Si cela vous intéresse, discutez-en à l’avance avec votre médecin afin qu’il puisse vous fournir une ordonnance appropriée si nécessaire.
  • Vous resterez visible à tout moment : Pendant les séances d’imagerie de l’ATM, il y a toujours une vitre entre vous et le technicien, ce qui signifie qu’il peut voir tout ce qui se passe à l’intérieur de l’appareil à rayon X depuis l’extérieur. Cela leur permet de tout contrôler avant, pendant et après chaque séance afin de garantir une sécurité maximale aux patients à tout moment du processus d’examen. 
  • Intervention possible à tout moment de l’examen : Il est important pour les personnes anxieuses qui se rendent à une séance de radiographie de savoir qu’une intervention est possible à tout moment de l’examen ou même une interruption si nécessaire, ce qui signifie que si quelqu’un se sent mal à l’aise, il peut s’arrêter sans problème ! Cette information permet de se rassurer et d’avoir l’esprit tranquille en sachant que l’on ne sera pas laissé seul pendant la séance.
RECOMMANDÉ :  Radiographie du nez : Guide complet

Risques associés à la radiographie de l’ATM par rayons X

Le plus grand risque associé à l’imagerie de l’ATM est qu’elle utilise des rayonnements ionisants, qui peuvent endommager les cellules et l’ADN. Cela peut potentiellement augmenter votre risque de cancer si vous recevez régulièrement une dose trop élevée au cours de votre vie.

Cela dit, la plupart des gens ne subissent des radiographies que rarement dans leur vie et ils sont exposés à des doses si faibles qu’elles ne présentent aucun risque réel.

Cependant, les femmes enceintes devraient éviter de subir une radiographie si possible, car elle peut être dangereuse pour l’enfant à naître.

Les risques de radiation lors d’une radiographie de l’ATM

Vous vous demandez peut-être s’il existe un risque de cancer lors d’une radiographie de l’ATM. La réponse est qu’il existe un risque vraiment très faible.

Des études scientifiques ont montré que les rayonnements ionisants sont cancérigènes pour l’homme à des doses supérieures à 100 milli-Sievert. Toutefois, en dessous de cette dose, le lien entre le cancer et l’exposition aux rayonnements n’a pas été clairement établi.

Si vous passez une radiographie de l’ATM, la dose de rayonnement à laquelle vous serez exposé est bien inférieure à 100 milli-Sievert. En fait, la dose moyenne d’une radiographie de l’ATM est inférieure à 0.5 milli-Sievert (mSv).

Pour mettre cela en perspective, il faudrait que vous subissiez 5 000 radiographies de l’articulation temporomandibulaire avant d’atteindre la quantité de rayonnements ionisants dont il est prouvé qu’ils provoquent le cancer.

Ainsi, bien qu’il existe un très faible risque de développer un cancer à la suite d’une radiographie de l’ATM, il est important de comparer ce risque aux avantages de la radiographie.

Dans la plupart des cas, les avantages d’une radiographie l’emportent largement sur les risques.

Examens complémentaires à la radiographie de l’ATM

Pour diagnostiquer les troubles de l’articulation temporomandibulaire (ATM), des examens complémentaires à la radiographie de l’ATM sont parfois nécessaires.

  • Procéder à un examen physique afin de confirmer les lésions des structures musculo-squelettiques ;
  • La tomographie par ordinateur (CT) est utilisée pour identifier les anomalies osseuses et le déplacement des disques entre la mandibule et l’os temporal ;
  • L’imagerie par résonance magnétique (IRM) peut détecter des anomalies des tissus mous, comme des tumeurs ou des kystes synoviaux, qui peuvent nécessiter une évaluation plus approfondie ou une ablation ;
  • L’échographie mesure la vélocité des articulations, suivie d’études Doppler pour identifier les maladies vasculaires dans la région de la tête et du cou.

En outre, certains examens sanguins peuvent être effectués si une infection est suspectée, ainsi que tout autre test jugé nécessaire par votre médecin.

Les examens complémentaires et les diagnostics supplémentaires permettent d’établir un diagnostic plus précis tout en écartant toute affection sous-jacente qui aurait pu être manquée lors d’un premier examen.

Exemple de pathologies détectées par radiographie de l’articulation temporo-mandibulaire

La radiographie de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) peut détecter une variété de pathologies, dont certaines incluent des changements dégénératifs au sein de l’articulation tels que l’arthrose et l’érosion du condyle.

Parmi les autres pathologies détectables par radiographie figurent :

  • L’ankylose ;
  • Les calcifications et les érosions des disques articulaires ;
  • La luxation et les fractures du condyle ;
  • La malocclusion due à des irrégularités osseuses ;
  • Les néoplasmes ;
  • Les blessures traumatiques ;
  • Les épanchements ;
  • Et les changements inflammatoires.

En outre, l’imagerie peut confirmer la présence de tumeurs ou de kystes situés à proximité des articulations ou d’autres tissus de la région maxillo-faciale.

Des interventions chirurgicales pour l’ablation ou l’énucléation de ces excroissances peuvent être nécessaires si leur apparence est corroborée par les études radiographiques.

Enfin, l’imagerie de l’ATM peut aider à diagnostiquer des infections profondes qui causent des dommages importants aux tissus environnants, voire des abcès qui nécessitent des soins médicaux immédiats.

Toutes ces pathologies peuvent affecter la fonction ou la position normale de l’articulation temporo-mandibulaire, avec des conséquences négatives possibles pour la santé bucco-dentaire et les activités normales liées à la parole ou à l’alimentation.

Radiographie de l’ATM : Compte-rendu et résultats

Au cours d’une radiographie de l’articulation temporo-mandibulaire, une radiographie est prise sous différents angles, puis envoyée à une clinique de radiologie pour être évaluée par un radiologue. Le radiologue peut vous donner oralement ses premières impressions sur les résultats après l’examen.

Le plus souvent, cependant, les résultats seront communiqués à votre médecin pour lui expliquer le diagnostic et déterminer la meilleure façon de le prendre en charge. Dans certains cas, des tests supplémentaires peuvent être recommandés afin d’obtenir une compréhension plus précise du problème.

Une fois ces tests terminés, vous recevrez un rapport écrit des résultats ainsi qu’un CD contenant toutes les données d’imagerie. Pour plus de commodité, de nombreuses cliniques proposent désormais des plateformes en ligne sécurisées où vous pouvez accéder à ces dossiers via une page de connexion confidentielle.

Radiographie de l’ATM : Tarifs

Les tarifs des radiographies de l’ATM varient en fonction du pays, mais en France, les tarifs des radiographies de l’ATM peuvent varier en fonction de la procédure et du lieu où vous effectuez la radiographie. En général, les prix varient entre 25€ et 70€.

Les patients doivent tenir compte des coûts supplémentaires en fonction de leur situation personnelle ; par exemple, ceux qui ont besoin d’un certificat médical pour que la compagnie d’assurance prenne en charge les frais encourent un coût supplémentaire.

L’assurance maladie est un autre facteur qui peut influencer les tarifs des radiographies de l’articulation temporo-mandibulaire ; une assurance privée peut couvrir certains de ces frais, tandis que les prestations de l’État peuvent offrir des prix gratuits ou réduits. Il est important de garder ces facteurs à l’esprit lorsque vous étudiez les coûts des radiographies de l’ATM.

Où puis-je obtenir une radiographie de l’ATM près de chez moi ?

Si vous recherchez une radiographie de l’ATM près de chez vous, la première étape consiste à contacter le centre d’imagerie médicale le plus proche. De nombreux hôpitaux et cliniques de santé proposent des radiographies de l’ATM dans le cadre de leurs services de diagnostic.

Demandez à votre médecin traitant ou à un professionnel de la santé de vous orienter vers un centre de radiologie local spécialisé dans l’imagerie de l’ATM. En outre, de nombreux centres de radiologie peuvent être localisés en ligne en les recherchant directement.

Retrouvez les centres d’imagerie médicale près de chez vous

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

https://www.lelynx.fr/mutuelle-sante/soins/hospitalisation/imagerie-medicale/

https://www.edimark.fr/Front/frontpost/getfiles/4718.pdf

https://www.biron.com/fr/centre-du-savoir/mythe-ou-fait/radiographie/?fbclid=IwAR2Xgvl1eexK6Z7dFj-gcL0biBgp0ndb4kdD8ap1RRzBt2nRg5clzdwEqkQ

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut