Radiographie de l’abdomen : Guide complet

Article rédigé par le 24 novembre 2023

La radiographie de l’abdomen, également connue sous le nom d’abdomen sans préparation (ASP), utilise les rayons X pour visualiser les organes digestifs et urinaires.

Bien que datant du XIXe siècle, cette technique a été dépassée par des avancées technologiques plus performantes.

Néanmoins, elle reste pertinente pour diagnostiquer les pathologies du tube digestif et osseuses.

Explorez sa pertinence dans cet article. Bonne lecture !

Radiographie de l’abdomen : les 4 points clés à retenir

  • 1- La radiographie de l’abdomen est une technique d’imagerie médicale non invasive, mais irradiante, explorant l’intérieure de l’abdomen à des fins diagnostiques surtout.
  • 2- Il est important de savoir que la grossesse est indéniablement contre-indiquée pour cet examen.
  • 3- Bien que cette technique ne soit plus très commode, de nos jours, elle tient encore un rôle très important dans le diagnostic de certaines pathologies du tube digestif et de l’arbre urinaire.
  • 4- Il n’y a pas de préparations particulières avant de subir l’examen. Le jeun n’est pas obligatoire.

Rappel anatomique

L’abdomen est la région située entre le thorax et le petit bassin.

Il est divisé en deux parties dont :

  • La cavité abdominale, en avant, avec les organes digestifs 
  • Le rétro-péritoine, en arrière, contenant le système urinaire

Radiographie de l’abdomen : définition et généralités

C’est une imagerie médicale communément appelée abdomen sans préparation (ASP), non invasive, irradiante (dose efficace de 2,3 mSv) permettant d’apprécier le contenu de l’abdomen dont l’appareil digestif et urinaire.

Incidences

la radiographie abdominale est souvent réalisée avec le patient en décubitus dorsal, c’est-à-dire couché sur le dos.

Cependant, la position peut être adaptée en fonction des besoins cliniques spécifiques du patient.

Ainsi, l’ASP peut être réalisée avec le patient debout en face, allongé sur le côté gauche ou droit (en décubitus latéral) ou encore selon une incidence oblique,

Radiographie de l’abdomen : les alternatives

Nombreuses sont les techniques d’imagerie médicale que l’on peut substituer à la radiographie de l’abdomen.

Parmi ces alternatives, on citera donc :

  • L’imagerie par résonance magnétique (ou IRM) abdominale, contre-indiquée chez les personnes portant des implants métalliques ou des corps métalliques mobilisables 
  • L’endoscopie digestive, permettant la visualisation directe ou indirecte du tube digestif à l’aide d’un endoscope. Elle peut  être équipée d’une sonde échographique, et l’on parlera alors d’écho-endoscopie.
RECOMMANDÉ :  Radiographie de la cheville et du pied : Guide complet

Radiographie de l’abdomen : les indications

Cet examen est surtout prescrit pour le diagnostic des pathologies propres ou ayant des retentissements sur l’abdomen et son contenu.

Elles sont très diverses, mais en pratique courante, dans certaines littératures, on parle de calcul rénal ou des voies urinaires, de constipation, d’occlusion intestinale ou de présence d’objet métallique (balles, plomb de pêche).

Seulement, l’avènement de nouvelles avancées technologiques a quelque peu modifié la pertinence de cette technique.

Les douleurs abdominales

Selon la littérature, l’ASP reste indiquée lors des douleurs abdominales, cependant, elle ne permet pas le diagnostic d’une appendicite ou d’une diverticulite.

La Haute Autorité de la Santé (HAS), par contre, désapprouve cette opinion et affirme que cette technique peut être remplacée par la tomodensitométrie ou l’échographie.

Les symptômes gastro-intestinaux

Pour le cas des symptômes gastro-intestinaux, la radiographie de l’abdomen n’est pas indiquée d’après la HAS si certaines littératures affirment le contraire.

La tomodensitométrie est généralement considérée comme l’examen d’imagerie privilégié en première intention, en particulier lorsqu’elle est associée à l’endoscopie, dans les cas où les données cliniques indiquent la présence de saignements aigus tels que l’hématémèse ou les méléna.

L’ASP peut être exceptionnellement indiquée pour les patients hospitalisés en psychiatrie ou les personnes âgées présentant une constipation sévère lorsque d’autres options d’imagerie ne sont pas disponibles.

Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI)

La radiographie de l’abdomen sera prescrite pour :

  • Le bilan initial et le suivi d’une rectocolite hémorragique 
  • Le suivi d’une maladie de CROHN si exacerbation aiguë

Traumatismes et corps étrangers

Cette méthode est recommandée dans les cas de traumatismes causés par des armes tranchantes ou des objets contondants, bien que la tomodensitométrie puisse être utilisée en remplacement, selon les directives de la HAS.

Elle reste toutefois indiquée lors des ingestions accidentelles de corps étrangers.

Les pathologies urologiques

La radiographie de l’abdomen est indiquée dans les cas de figure suivants :

  • Suspicion de calcul rénal (sans colique néphrétique
  • Exploration péri-opératoire de lithiases urinaires 
  • Suivi d’une colique néphrétique 
  • Insuffisance rénale (mais en 2e intention) 
  • Pyélonéphrite (en 2e intention également)

Les autres pathologies non tumorales

La radiographie de l’abdomen sera prescrite pour un suivi lors d’une mucoviscidose et pour un bilan initial d’une bilharziose.

Bon à savoir !
Outre les pathologies intéressant les appareils digestif et urinaire, l’ASP est également indiquée lors des pathologies neurologiques, à savoir :
– D’une hydrocéphalie 
– D’une paraplégie, pour un suivi de son retentissement 
– D’une sclérose en plaque, pour un suivi également

RECOMMANDÉ :  Radiographie du gril costal : Guide complet

Radiographie de l’abdomen : préparation et procédure

Préparation

l’ASP ne requiert aucune préparation spécifique, le jeûne n’est pas nécessaire.

Il est crucial de signaler aux professionnels de santé si vous êtes enceinte ou susceptible de l’être, car la radiographie, étant une technique d’imagerie irradiante, pourrait être nocive pour le fœtus.

Veuillez apporter votre ordonnance ainsi que vos anciens clichés si éventuellement vous avez déjà subi d’autres examens d’imagerie, et plus important encore, votre carte vitale pour un remboursement rapide.

Déroulement

Une fois arrivé dans les lieux, pensez d’abord à remplir les formalités administratives au secrétariat. Cela étant, on vous recommandera d’aller à la salle de radiographie.

On vous demandera alors d’enlever certains de vos habits pour éviter des artefacts ou images parasites.

Votre position dépendra des données cliniques fournies par le médecin prescripteur. L’immobilité durant la prise des clichés est d’une importance primordiale

L’examen durera dans les environs de 15 minutes.

A l’obtention des résultats, d’autres examens vous seront éventuellement prescrits pour compléter votre bilan.

Coût d’une radiographie de l’abdomen

Le prix pour une ASP est de 23,12 Euros dont 16,18 Euros, soit 70%, seront remboursés par la Sécurité Sociale.

Il est important de savoir que pour bénéficier pleinement de ce remboursement, il faut respecter le parcours de soin.

Ou réaliser une radiographie de l’abdomen près de chez moi ?

Pour trouver un centre où réaliser une radiographie de l’abdomen près de chez vous, la première étape consiste à contacter le centre d’imagerie médicale le plus proche.

Cet examen est généralement proposé dans de nombreux hôpitaux et cliniques de santé.

Voici un site qui pourra vous aider dans votre quête, Cliquez ici.

Références

Articles et ressources utilisés dans la rédaction de cet article
Notre processus de rédaction d’article chez Groupe SANTEPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut