Radiographie des sinus : Guide complet

Article rédigé par le 2 mars 2024

Une radiographie des sinus est une procédure non invasive utilisée par les médecins pour diagnostiquer les problèmes sous-jacents de vos sinus qui pourraient être à l’origine de douleurs ou d’une gêne. Avant d’en subir une, il est important de comprendre ce qu’elle fait et comment elle fonctionne.

Dans cet article, nous allons nous pencher sur les principes de base de la radiographie des sinus, notamment sur les raisons de son utilisation et sur ce qui se passe pendant le processus. Nous aborderons également les indications et les contre-indications de la radiographie des sinus afin que vous puissiez comprendre cet outil de diagnostic en toute connaissance de cause.

Radiographie des sinus : Définition

Une radiographie des sinus est un examen d’imagerie permettant d’évaluer visuellement les structures osseuses de la tête, telles que le crâne et les cavités paranasales. Cette technique est principalement utilisée pour étudier les spécificités de l’os ou des espaces aériens adjacents.

Les capacités des rayons X permettent d’obtenir des détails précis des structures, quelle que soit leur taille, détails qui ne peuvent être vus à l’œil nu. Une application importante de ce test d’image particulier est l’examen des anomalies osseuses et des opacifications des sinus paranasaux.

Elle est essentielle pour la détection et le traitement précoces des affections suspectées liées aux sinus, telles que les kystes, les fractures, les polypes et les processus inflammatoires chroniques, entre autres.

Cette radiographie donne une vue plus détaillée que les autres types d’imagerie en raison de son angle qui montre en détail les os frontaux ainsi que les os des maxillaires supérieur et inférieur.

Rappel anatomique des sinus

Saviez-vous que les sinus font partie du système respiratoire du corps humain ? Ces cavités spongieuses et creuses sont remplies d’air et ont une double fonction.

D’un point de vue anatomique, il existe quatre sinus jumelés :

  • Les sinus maxillaire ;
  • Frontal ;
  • Sphénoïde ;
  • Et ethmoïde.

Les sinus sont situés légèrement au-dessus de nos joues, de notre front et entre nos yeux.

Étant remplis d’air, ces sinus contribuent à réduire le poids du crâne, à faire circuler l’air lors de son trajet vers les poumons et à réchauffer l’humidité qui s’écoule du nez. Ils agissent également comme un filtre supplémentaire pour les bactéries en suspension dans l’air grâce à la production de mucus.

Indications pour une radiographie des sinus

La radiographie des sinus est souvent recommandée en cas de suspicion de pénétration de particules dans le nez depuis l’extérieur, ou en cas de début d’infection des sinus. En outre, elle peut être effectuée pour surveiller les conditions qui surviennent à la suite d’un traumatisme crânien, de fractures du visage ou de tout type d’accident.

Il s’agit généralement d’une radiographie de la zone faciale pour créer des images qui aideront le médecin à mieux voir la structure intérieure du nez, des sinus et des autres zones environnantes.

Les indications courantes pour une radiographie des sinus sont les suivantes :

Traumatisme antérieur à la tête

En cas de traumatisme crânien antérieur, une radiographie des sinus peut être indiquée afin de détecter toute fracture potentielle dans les sinus et les os nasaux. En présence d’un gonflement important du visage ou de la tête, ou d’une douleur localisée dans la zone des sinus, ces facteurs peuvent inciter les médecins à demander une radiographie des sinus ; en outre, des antécédents de traumatisme facial peuvent également constituer une indication pour cet examen.

Saignements nasaux fréquents

Les saignements nasaux, également connus sous le nom d’épistaxis, peuvent être causés par divers facteurs, depuis un traumatisme ou le fait de se curer le nez jusqu’à des maladies systémiques. Si les cas simples se résolvent généralement d’eux-mêmes ou avec des traitements topiques et oraux tels que les sprays stéroïdiens et les antihistaminiques, ces traitements ne sont pas toujours suffisants.

En cas de saignements nasaux persistants ou récurrents, une radiographie des sinus peut être un outil de diagnostic approprié. La radiographie des sinus peut aider à déterminer la cause et fournir des indices importants pour orienter les plans de traitement dans certains cas, par exemple en déterminant si une lésion est présente et doit être retirée ou si une inflammation importante des sinus pourrait y contribuer.

Gêne nasale après une infection respiratoire aiguë

Une radiographie des sinus peut être indiquée si une personne a récemment souffert d’une infection respiratoire aiguë et qu’elle ressent toujours une gêne nasale. Il peut s’agir d’une congestion persistante, d’une douleur au visage ou aux dents, ou d’un mucus ou d’un écoulement persistant. L’un ou l’autre de ces indicateurs peut amener le médecin à demander une radiographie pour déterminer la cause potentielle des symptômes persistants.

Congestion nasale persistante

Pour les personnes souffrant de congestion nasale persistante, une radiographie des sinus peut être un outil de diagnostic approprié pour déterminer la cause du problème. Les radiographies des sinus sont très utiles pour détecter toute obstruction physique dans les voies aériennes menant aux sinus et peuvent détecter les infections des sinus qui n’ont pas répondu aux traitements précédents. Ces images peuvent également révéler des inflammations, des excroissances ou d’autres pathologies dans la zone à l’origine des obstructions.

Température subfébrile

Lorsque la température d’une personne dépasse les niveaux normaux, mais pas au point de la rendre fébrile, les médecins doivent diagnostiquer et traiter la cause sous-jacente. En cas de température subfébrile, une radiographie des sinus peut être recommandée afin d’aider à identifier la source de l’infection. Cela est particulièrement fréquent lorsque des symptômes tels que des maux de tête persistants, une congestion nasale et un gonflement du visage sont présents depuis plus de deux jours et pourraient être liés à une sinusite.

Maux de tête d’étymologies diverses

Les maux de tête peuvent être causés par une variété d’affections sous-jacentes, de la sinusite aux migraines. Et si les antécédents médicaux et l’examen physique sont les plus efficaces pour diagnostiquer la cause profonde, une imagerie supplémentaire est parfois nécessaire. Une radiographie des sinus est parfois utilisée comme outil d’investigation pour les maux de tête d’étiologies diverses, notamment pour rechercher des signes de maladie ou d’obstruction des sinus.

Suspicion d’une masse tumorale

Les radiographies des sinus sont un outil précieux pour étudier les masses tumorales potentielles. Elles constituent un excellent moyen de donner aux médecins une couche supplémentaire de détails sur l’état d’un patient, qui ne sont peut-être pas immédiatement visibles avec l’imagerie traditionnelle.

Pour optimiser l’utilisation d’une radiographie des sinus, il faut y avoir recours en cas de suspicion de masse dans les sinus ou si des signes et des symptômes suggèrent la présence d’une telle masse.

Contre-indications d’une radiographie des sinus : Ce que vous devez savoir

L’examen radiologique des sinus est généralement considéré comme une procédure sûre en raison de la faible dose de rayonnement qu’il implique. Il convient toutefois de tenir compte de certaines restrictions absolues de cette procédure.

Par conséquent, si vous envisagez une radiographie des sinus, il est important d’informer le médecin ou le technicien de toute condition médicale existante qui pourrait rendre la procédure inappropriée.

Il s’agit notamment de :

  • Les patientes enceintes doivent éviter ce type d’imagerie en raison de l’exposition possible aux radiations ;
  • Une personne présentant un retard de menstruation doit attendre que son cycle se normalise avant de procéder à l’examen radiologique ;
  • Les personnes qui ont eu de mauvaises réactions à des examens d’imagerie antérieurs ne sont probablement pas adaptées aux radiographies des sinus ni à d’autres procédures radiographiques similaires.
  • Lorsque vous prévoyez de passer une radiographie, il est important de faire savoir à votre médecin si vous avez des pièces métalliques dans la région des sinus. Cela inclut les articulations artificielles, les piercings, les colliers ou les boucles d’oreilles, ou même les dents de remplacement en métal.

Enfin, une radiographie des sinus ne doit pas être effectuée chez les enfants avant l’âge de sept ans, en raison du risque d’interférence avec leur croissance et leur développement. Pendant cette période, leurs os sont encore en cours de maturation et pourraient être affectés par l’exposition aux rayons X de la radiographie.

RECOMMANDÉ :  Coloscanner : Guide complet

Toutefois, si le médecin estime que leur état est suffisamment grave et qu’il y a un risque de complications, il peut prendre la décision d’autoriser une radiographie pour un patient pédiatrique.

Procédure à suivre pour une radiographie des sinus

La réalisation d’une radiographie des sinus nécessite des connaissances spécialisées et est généralement effectuée par un technologue en radiologie.

Préparation avant l’examen

Une radiographie des sinus est un type d’examen d’imagerie qui permet aux médecins d’obtenir une meilleure vue de l’intérieur des sinus. La préparation d’une radiographie est simple mais essentielle ; elle ne doit pas être négligée car elle peut avoir un impact significatif sur la précision des résultats.

  • Portez des vêtements amples et confortables ;
  • En règle générale, vous pouvez garder la plupart de vos vêtements pendant un examen radiologique des sinus ; toutefois, votre prestataire vous indiquera si vous devez enfiler un tablier de radioprotection pour l’examen.
  • N’oubliez pas de laisser vos bijoux si le technicien vous le demande, car les métaux tels que les bagues, les piercings et les montres peuvent nuire à la précision des résultats de votre radiographie.
  • Il n’y a aucune restriction concernant la nourriture ou la boisson avant de subir une radiographie des sinus.

Enfin, il est recommandé de demander à l’avance à votre centre de santé quel est son processus individuel de pré-examen afin d’être correctement préparé le jour de l’examen.

Que dois-je apporter ?

Avant de vous rendre au cabinet de votre médecin, il est important d’apporter un certain nombre d’éléments afin d’assurer une prise en charge la plus complète possible.

  • Assurez-vous d’apporter votre ordonnance ;
  • La liste des médicaments que vous prenez ;
  • Les produits de contraste s’ils sont prescrits au moment de votre rendez-vous ;
  • Si vous avez subi récemment des tests, comme des analyses de sang ou des examens radiologiques, il est important d’apporter les résultats de ces tests ;
  • Si vous avez déjà été hospitalisé ou opéré, assurez-vous d’avoir à portée de main tous les rapports y afférents ;
  • Enfin, n’oubliez pas d’apporter votre carte VITALE (sécurité sociale) et son attestation (en France) ainsi que votre carte de mutuelle ou autre assurance privée qui pourrait être pertinente.

Il est préférable d’être prêt avec tous ces éléments lorsque vous vous rendez chez votre médecin pour une prise en charge optimale.

Arrivée à votre rendez-vous pour une radiographie des sinus

Arriver à votre rendez-vous pour une radiographie des sinus peut être intimidant, mais il y a quelques étapes auxquelles vous pouvez vous attendre en arrivant.

Rencontre avec le secrétariat

  • La première étape consiste à ouvrir un dossier si c’est votre premier rendez-vous ;
  • Il est recommandé d’arriver au moins 10 minutes avant l’heure de votre rendez-vous ;
  • Pendant ce temps, il faudra fournir vos papiers de sécurité sociale (uniquement applicables en France) et tout autre document nécessaire, comme remplir un questionnaire sur l’examen et donner son consentement.

Après cette démarche initiale, vous pourrez ensuite attendre dans la salle d’attente qu’un technicien vienne vous chercher et vous conduise à un vestiaire où vous pourrez laisser vos affaires personnelles.

Pour votre confort pendant la procédure, allez aux toilettes avant de commencer l’examen radiologique. Cette précaution supplémentaire vous permettra d’être plus à l’aise pendant votre visite.

Rencontre avec le technicien

Lorsque vous arriverez au bureau du technicien, il vous expliquera la procédure en détail et répondra à toutes vos questions. Après cette étape initiale, votre technicien vous conduira dans la salle d’examen où l’équipement d’imagerie est installé.

L’équipement peut sembler assez impressionnant. Il s’agit d’un appareil à rayons X pour produire des images, généralement équipé de deux plaques plates qui abritent des détecteurs électroniques et un tube qui utilise les rayons X pour capturer les images.

La salle est généralement fermée et dispose de systèmes de ventilation spéciaux, tels que des filtres anti-rayonnements ionisants, afin d’éviter toute intrusion d’ondes extérieures qui pourraient brouiller ou déformer les images. Le technicien utilise ces machines sophistiquées ainsi que des logiciels spécialisés pour créer des représentations visuelles claires et précises de ce qui est scanné par l’appareil d’imagerie médicale.

N’hésitez pas à demander des explications supplémentaires si nécessaire, afin de vous sentir à l’aise pendant votre rendez-vous. Avec des techniciens expérimentés et des équipements de qualité, il est possible de garantir des résultats précis à chaque fois.

Se positionner pour l’examen

Pour se préparer à un examen radiologique des sinus, il faut généralement adopter une position droite. Pendant la procédure d’installation avec le technicien, celui-ci vous expliquera comment une position particulière du corps affecte les meilleurs résultats des images radiographiques.

Le plus souvent, cette position est optimale lorsque vous êtes debout, de sorte que votre tête et votre cou puissent être maintenus dans l’alignement correct de votre corps. Le fait de diriger votre tête pour qu’elle s’aligne avec le faisceau de rayons X permet d’obtenir les images de haute qualité nécessaires au diagnostic de tout problème présent.

Le déroulement de la radiographie des sinus

Au cours de l’intervention, le technicien vous laissera dans la pièce mais restera en communication avec vous. Il est essentiel que vous coopériez lorsqu’on vous demande de suivre des instructions.

Parfois, au cours de l’examen radiologique, le radiologue ou le technicien peut vous demander d’arrêter de respirer pendant quelques secondes afin d’obtenir une immobilité totale ; cela permet de s’assurer qu’une photographie précise peut être prise.

Dans le cadre de ce processus, votre tête doit être solidement immobilisée pour éviter toute rotation ou basculement involontaire.

Combien de temps dure une radiographie des sinus ?

Bien que la durée exacte d’une radiographie des sinus puisse varier, elle dure généralement environ 15  à 25 minutes. Il est important que les patients restent immobiles tout au long de la procédure afin de garantir des lectures claires et précises. Tout mouvement pendant ce type d’imagerie peut entraîner des images inadéquates, ce qui peut nécessiter une nouvelle radiographie.

Radiographie des sinus : est-ce douloureux ?

En ce qui concerne les radiographies des sinus, la bonne nouvelle est que vous n’avez pas à vous inquiéter d’une quelconque douleur ou gêne. Ces radiographies sont relativement indolores et non invasives, et ne nécessitent aucune injection de produit. La procédure de radiographie est conçue pour être rapide, simple et, surtout, indolore.

Les faisceaux de rayons X traversent votre corps, ce qui permet d’obtenir un examen très détaillé de vos sinus sans provoquer aucune forme de gêne. Si vous ressentez un malaise, vous devez le faire savoir à votre technicien afin qu’il puisse prendre les mesures nécessaires pour vous rendre plus confortable.

Examens radiologiques : Que faire si je suis anxieux(se) ?

Un examen radiologique peut être une expérience anxiogène pour tout le monde, mais surtout pour ceux qui souffrent d’anxiété générale. Il existe des moyens de rendre l’expérience plus douce et plus facile. Voici quelques conseils pour vous aider à passer votre examen radiologique si vous vous sentez anxieux ou claustrophobe.

  • N’oubliez pas que cet examen est fait pour une bonne cause : Il est important de se rappeler que le but de cet examen est de diagnostiquer tout problème de santé afin que vous puissiez recevoir le traitement dont vous avez besoin le plus rapidement possible. Garder cet objectif à l’esprit peut vous aider à apaiser certaines de vos craintes à l’idée de passer un examen radiologique.
  • Parlez à votre médecin : La meilleure chose à faire est de parler à l’avance à votre médecin de toute inquiétude ou préoccupation que vous pourriez avoir concernant la procédure. Les médecins et les techniciens peuvent répondre à vos questions, vous expliquer le processus et vous aider à calmer vos craintes.
  • Prenez des médicaments pour vous détendre : En fonction de votre niveau d’anxiété, votre médecin peut vous suggérer de prendre des médicaments avant la séance de radiographie. Cela vous aidera à vous détendre pendant la procédure et à vous mettre à l’aise.
    Si cela vous intéresse, discutez-en à l’avance avec votre médecin afin qu’il puisse vous fournir une ordonnance appropriée si nécessaire.
  • Vous resterez visible à tout moment : Pendant les séances d’imagerie du sinus, il y a toujours une vitre entre vous et le technicien, ce qui signifie qu’il peut voir tout ce qui se passe à l’intérieur de l’appareil depuis l’extérieur. Cela leur permet de tout contrôler avant, pendant et après chaque séance afin de garantir une sécurité maximale aux patients à tout moment du processus d’examen. 
  • Intervention possible à tout moment de l’examen : Il est important pour les personnes anxieuses qui se rendent à une séance de radiographie de savoir qu’une intervention est possible à tout moment de l’examen ou même une interruption si nécessaire, ce qui signifie que si quelqu’un se sent mal à l’aise, il peut s’arrêter sans problème ! Cette information permet de se rassurer et d’avoir l’esprit tranquille en sachant que l’on ne sera pas laissé seul pendant la séance.
RECOMMANDÉ :  IRM du pancréas : Guide complet

Risques associés à la radiographie des sinus par rayons X

Le plus grand risque associé à l’imagerie radiologique des sinus est qu’elle utilise des rayonnements ionisants, qui peuvent endommager les cellules et l’ADN. Cela peut potentiellement augmenter votre risque de cancer si vous recevez régulièrement une dose trop élevée au cours de votre vie.

Cela dit, la plupart des gens ne subissent des radiographies que rarement dans leur vie et ils sont exposés à des doses si faibles qu’elles ne présentent aucun risque réel. Cependant, les femmes enceintes devraient éviter de subir une radiographie si possible, car elle peut être dangereuse pour l’enfant à naître.

Les risques de radiation lors d’une radiographie des sinus

Vous vous demandez peut-être s’il existe un risque de cancer lors d’une radiographie des sinus. La réponse est qu’il existe un risque vraiment très faible. Des études scientifiques ont montré que les rayonnements ionisants sont cancérigènes pour l’homme à des doses supérieures à 100 milli-Sievert. Toutefois, en dessous de cette dose, le lien entre le cancer et l’exposition aux rayonnements n’a pas été clairement établi.

Si vous passez une radiographie du nez, la dose de rayonnement à laquelle vous serez exposé est bien inférieure à 100 milli-Sievert. En fait, la dose moyenne d’une radiographie des sinus est inférieure à 0.5 milli-Sievert (mSv). Pour mettre cela en perspective, il faudrait que vous subissiez 5 000 radiographies des sinus avant d’atteindre la quantité de rayonnements ionisants dont il est prouvé qu’ils provoquent le cancer.

Ainsi, bien qu’il existe un très faible risque de développer un cancer à la suite d’une des sinus, il est important de comparer ce risque aux avantages de la radiographie. Une radiographie des sinus peut aider votre médecin à diagnostiquer ou à exclure un certain nombre d’affections, comme une sinusite ou une fracture d’un os du sinus. Dans la plupart des cas, les avantages d’une radiographie l’emportent largement sur les risques.

Examens complémentaires à la radiographie des sinus

En plus de la radiographie des sinus, des examens complémentaires peuvent être nécessaires en fonction des résultats de l’imagerie initiale ou si le médecin soupçonne une affection sous-jacente.

Ces méthodes sont particulièrement utiles pour diagnostiquer les maladies inflammatoires aiguës ou chroniques des sinus, car elles permettent de différencier les étiologies infectieuses des causes non infectieuses des symptômes. Pour ce faire :

  • Un examen physique du visage et de la tête peut aider à évaluer toute asymétrie ou tout gonflement des sinus ;
  • Des analyses sanguines telles que la numération formule sanguine complète (NFS), la vitesse de sédimentation des érythrocytes (VS) ou la protéine C-réactive peuvent également être demandées pour vérifier l’absence d’infection ou d’inflammation ;
  • La tomographie par ordinateur (CT) des sinus et l’examen endoscopique sous anesthésie sont largement utilisés. La tomodensitométrie génère des images à haute résolution à l’aide d’un scanner spécial qui n’est pas exposé aux radiations et révèle des détails anatomiques impossibles à apprécier avec les méthodes d’imagerie traditionnelles ;
  • L’endoscopie donne certaines informations fonctionnelles et permet une observation plus directe de l’intérieur de la cavité sinonasale par rapport à la tomodensitométrie ;
  • L’IRM peut aider à détecter l’activité de la maladie dans la sclérose en plaques, les tumeurs ou d’autres maladies neurologiques, tout en étant nécessaire pour différencier les pathologies bénignes et malignes des tissus mous.

Ensemble, ils fournissent aux cliniciens des informations précieuses pour décider des plans de traitement appropriés pour les problèmes maxillo-faciaux.

Ce que disent les études : Dans une étude réalisée par le Dr Terence Davidson et ses collègues en 1989, 62 patients ont été examinés à l’aide d’une radiographie des sinus simple, suivi de tomodensitométrie (CT). Les radiographies ont été évaluées indépendamment, et les résultats ont été comparés.

La concordance entre les observations de la tomodensitométrie et les radiographies simples était généralement faible pour les sinus maxillaires, ethmoïdaux, le compartiment nasal inférieur, et le creux olfactif. De manière générale, l’interprétation de la radiographie n’était pas aussi fiable que la tomodensitométrie.

Les auteurs concluent que les radiographies simples ne devraient plus être systématiquement indiquées pour l’évaluation des maladies nasales et des sinus paranasaux. Ils estiment que la tomodensitométrie fournit des informations supérieures. Des exceptions peuvent inclure les enfants et certains cas de maladie des sinus isolés à un seul sinus.

Exemple de pathologies détectées par radiographie des sinus

La radiographie des sinus est un outil précieux pour diagnostiquer et comprendre une variété de pathologies ayant un impact sur les sinus. Cette modalité d’imagerie peut détecter différentes affections différentes. Parmi celles-ci, on peut citer :

  • La sinusite ;
  • Les corps étrangers ;
  • Les fractures ;
  • La constriction de la voie frontale ;
  • Les modifications des parois du sinus maxillaire ;
  • Les modifications de la lumière du sinus ethmoïdal ;
  • L’élargissement ou le déplacement de diverses structures dans les orbites ;
  • Les modifications de taille et de forme du sinus sphénoïdal ;
  • La formation d’ostéophytes sur les bords des fosses paranasales ;
  • Le déplacement des septums ;
  • Et les tumeurs.

Il s’agit d’un outil précieux pour le diagnostic en raison de son faible coût et de ses résultats rapides permettant d’évaluer à la fois les formations de tissus mous et les détails anatomiques.

Radiographie des sinus : Compte-rendu et résultats

Lorsqu’une radiographie, ou tout autre type d’imagerie, est effectuée pour les sinus, le radiologue peut fournir les premiers résultats verbalement après l’examen. Parfois, le médecin consultant en radiologie fournit des rapports plus détaillés à votre médecin traitant.

Dans certaines situations, d’autres tests peuvent être suggérés par votre médecin pour établir un diagnostic précis. Une fois que toutes les procédures ont été suivies, vous recevrez le rapport écrit de votre imagerie ainsi qu’un CD contenant toutes les photos prises pendant la radiographie.

Heureusement, de nos jours, de nombreuses cliniques sont équipées de plates-formes en ligne où ces dossiers sont stockés de manière sécurisée et accessible pendant quelques années après la réalisation de l’imagerie. Cela permet aux patients de consulter leurs rapports en toute sécurité et de manière pratique, quand ils le souhaitent à l’avenir.

Radiographie des sinus : Tarifs

Si vous envisagez de passer une radiographie des sinus, il est important de connaître les différents tarifs qui peuvent s’appliquer. Les tarifs peuvent varier considérablement en fonction de l’endroit où vous vous faites faire l’examen et du type de couverture dont vous bénéficiez de la part de votre assurance maladie. En moyenne, il est possible d’être facturé de 27,50 à 66,42 euros pour une radiographie des sinus. Il est sage de faire des recherches sur les centres médicaux potentiels avant de prendre une décision, afin de connaître les prix exacts et les détails de la couverture associée.

Où puis-je obtenir une radiographie des sinus près de chez moi ?

Si vous recherchez une radiographie des sinus près de chez vous, la première étape consiste à contacter le centre d’imagerie médicale le plus proche. De nombreux hôpitaux et cliniques de santé proposent des radiographies des sinus dans le cadre de leurs services de diagnostic. Demandez à votre médecin traitant ou à un professionnel de la santé de vous orienter vers un centre de radiologie local spécialisé dans l’imagerie des sinus. En outre, de nombreux centres de radiologie peuvent être localisés en ligne en les recherchant directement.

Retrouvez les centres d’imagerie médicale près de chez vous

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut