Radiographie du coccyx : Guide complet

Article rédigé par le 27 février 2023

La radiographie du coccyx est une technique d’imagerie médicale qui peut être utilisée pour diagnostiquer des blessures ou des maladies impliquant le coccyx, qui est une petite saillie osseuse à la base de la colonne vertébrale.

Cet article vous donnera un aperçu de la procédure de radiographie du coccyx et de ce à quoi vous devez vous attendre pendant votre examen.

Radiographie du coccyx : Définition

La radiographie du coccyx (également appelée radiographie du postérieur sacré) est une technique permettant de visualiser le coccyx, comparativement à une image numérique des os situés au bas de la colonne vertébrale.

Cette méthode d’imagerie peut aider les médecins à déterminer et diagnostiquer plus précisément diverses conditions touchant cette région anatomique particulière.

La radio est actuellement considérée comme un point-clé de l’examen clinique approprié et peut être administrative pour promouvoir une meilleure compréhension visuelle et pathologique de la colonne sacrée-coccygienne.

Elle est utilisée principalement par des chirurgiens orthopédiques, des radiologistes et des traumatologues pour fournir une vue détaillée, quelle que soit le sujet ou la zone en question.

Rappel anatomique du coccyx

Le coccyx est l’os qui se situe à l’extrémité inférieure de la colonne vertébrale humaine. Il ne possède pas de moelle osseuse et présente une forme triangulaire, dont sa pointe est orientée vers le bas et se situe juste au-dessus du corps du sacrum.

La structure principale du coccyx est le ligament sacro-coccygien qui relie le sacrum au coccyx, ce qui permet des fonctions importantes telles que :

  • La flexibilité ;
  • La résistance ;
  • Et une grande quantité de rotation du bassin autour du cours principal.

Le coccyx aide également à soutenir les muscles sphincters impliqués dans des fonctions comme l’urine et les selles, ainsi que des glandes telles que l’ampoule rectale située juste en arrière.

Indications pour une radiographie du coccyx

Les radiographies du coccyx sont des procédures couramment effectuées dans le cadre de la gestion des blessures à ce niveau et pour lesquelles plusieurs indications sont possibles.

Parmi les principales indications d’une radiographie du coccyx, on peut citer :

Fracture du coccyx

Les radiographies sont pratiquement toujours indiquées lorsqu’une fracture du coccyx est suspectée, car elles permettent aux médecins de confirmer ou d’exclure une fracture et de voir si elle est grave.

Les preuves cliniques doivent également être considérées en cas de blessure au coccyx pour activer le processus diagnostique, car la douleur et l’enquête sur la cause peut être suffisante pour le diagnostic.

Traumatisme aigu

Quand un traumatisme est subi dans la région du coccyx, une radiographie peut être effectuée afin de détecter des fractures du coccyx ou une dislocation connexe.

Les cas suspects peuvent comprendre une douleur grave ou persistante avec incapacité et déformation palpables le long de l’os coccygien.

Une radiographie est particulièrement utile, surtout si le patient présente des signes cliniques non spécifiques tels qu’une sensation d’instabilité sus-coccygienne et/ou un gonflement périphérique.

Ostéolyse ou calcifications antérieures du sacrum

Les ostéolyses ou calcifications antérieures du sacrum sont des lésions asymptomatiques qui peuvent nécessiter une radiographie. Elles consistent en une surface osseuse conforme au site de l’ostéunclature, bien que sa forme et sa densité puissent différer d’une personne à l’autre.

Une radiographie est généralement recommandée pour ce type de lésion afin de diagnostiquer correctement la présence d’une blessure traumatique, ainsi que pour visualiser la présence éventuelle de fractures ou autres signes indiquant des complications possibles.

La radiographie peut aider le médecin à déterminer si la lésion doit être traitée chirurgicalement, par injection ou tout simplement surveillée.

Saignements anormaux

Les saignements anormaux sont parfois des symptômes de blessures coccygiennes. Elles peuvent être causées par des chutes ou des traumatismes et entrainer une inflammation du coccyx.

 Bien que rare, cette condition susceptible de provoquer des douleurs chroniques ne doit pas être prise à la légère.

Une radiographie du coccyx est nécessaire pour évaluer le bien-être du patient et prendre les mesures appropriées pour soulager la douleur. Elle fournit une vue précise des structures osseuses afin que les médecins puissent identifier le problème et s’assurer qu’il n’y ait aucune fracture.

Kyste pilonidal

Les radiographies du coccyx sont généralement recommandées pour les patients présentant des signes d’une infection pilonidal.

On estime que la radiographie du coccyx peut révéler le nombre, la taille et l’emplacement exact du/des kystes pilonidaux, et peut également être utile pour diagnostiquer d’autres conditions qui provoquent des symptômes similaires.

Luxation et subluxation coccygienne

La luxation et la subluxation coccygienne sont des conditions qui peuvent entraîner une douleur intense ainsi que des mouvements limités au niveau du coccyx.

L’imagerie par rayons X est un outil essentiel pour le diagnostic des luxations et des subluxations coccygiennes et elle se présente comme une étape incontournable dans les diagnostics définitifs.

Une radiographie peut donner un aperçu précis de l’orientation et de la stabilité du coccyx, ce qui permettra aux médecins de planifier le traitement approprié.

En outre, une vue complète du bassin sera souvent exigée pour évaluer toute lésion secondaire associée à une blessure originale à la colonne vertébrale.

Contre-indications d’une radiographie du coccyx : Ce que vous devez savoir

Les radiographies du coccyx sont une procédure diagnostique fréquemment utilisée pour identifier et localiser diverses pathologies. Bien que cette imagerie puisse offrir des informations précieuses, il est important de noter qu’il existe certaines circonstances où une radiographie n’est pas appropriée.

Par exemple :

  • Les patientes enceintes peuvent éviter ce type de diagnostic en raison de l’exposition possible aux rayons X nocifs ;
  • Les personnes présentant un retard ou une altération des cycles menstruels devront également attendre que leur cycle se normalise avant d’effectuer cette procédure ;
  • Les personnes ayant antérieurement fait l’expérience de mauvaises réactions en imagerie peuvent ne pas être adaptées à ce type de procédure et doivent informer leur médecin ou leur technicien d’imagerie ;
  • Enfin, il est également essentiel de notifier votre médecin si vous avez des pièces métalliques dans la région du coccyx, car leurs propriétés magnétiques risquent de nuire au bon déroulement de l’examen.

Pour garantir la meilleure qualité des procédures et des soins aux patients, il est important d’informer le médecin ou le technicien de toute condition médicale existante qui pourrait rendre la procédure inappropriée.

Procédure à suivre pour une radiographie du coccyx

Une radiographie du coccyx est une procédure sûre et relativement simple. Celle-ci comprend plusieurs étapes spécifiques afin de garantir un diagnostic précis.

Préparation avant l’examen

Préparer un patient à une radiographie du coccyx est une étape nécessaire pour assurer la santé et le bien-être du patient. Avant le début du processus, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs.

  • Il est important de porter des vêtements confortables et amples ;
  • Votre prestataire peut vous demander d’enfiler un tablier de radioprotection pour le protéger des radiations lors de l’examen ;
  • N’oubliez pas d’enlever toute trace de métaux sur votre corps dont les bijoux, les piercings et les montres en particulier, car ceci pourrait causer une influence négative sur la précision des résultats de votre radiographie ;
  • Afin de limiter le chevauchement entre les structures autour de la région coccygienne, il serait préférable que la vessie et le gros côlon soient vidés avant cet examen. Il est donc conseillé que vous soyez à jeun avant l’examen.
RECOMMANDÉ :  Radiographie de l’épaule : Guide complet

Enfin, il est recommandé de demander à l’avance à votre centre de santé quel est son processus individuel de pré-examen afin d’être correctement préparé le jour de l’examen.

Que dois-je apporter ?

Avant de vous rendre au cabinet de votre médecin, il est important d’apporter un certain nombre d’éléments afin d’assurer une prise en charge la plus complète possible.

  • Assurez-vous d’apporter votre ordonnance ;
  • La liste des médicaments que vous prenez ;
  • Si vous avez subi récemment des tests, comme des analyses de sang ou des examens radiologiques, il est important d’apporter les résultats de ces tests ;
  • Si vous avez déjà été hospitalisé ou opéré, assurez-vous d’avoir à portée de main tous les rapports y afférents ;
  • Enfin, n’oubliez pas d’apporter votre carte VITALE (sécurité sociale) et son attestation (en France) ainsi que votre carte de mutuelle ou autre assurance privée qui pourrait être pertinente.

Il est préférable d’être prêt avec tous ces éléments lorsque vous vous rendez chez votre médecin pour une prise en charge optimale.

Arrivée à votre rendez-vous pour une radiographie du coccyx

Il y a quelques étapes auxquelles vous pouvez vous attendre une fois arrivé au centre d’imagerie pour votre rendez-vous de radiographie du coccyx:

Rencontre avec le secrétariat

À votre arrivée à votre rendez-vous de radiographie du coccyx, vous serez accueilli par le personnel de la réception qui vous demandera de fournir ou remplir tous les documents nécessaires.

  • La première étape consiste à ouvrir un dossier si c’est votre premier rendez-vous ;
  • Il est recommandé d’arriver au moins 10 minutes avant l’heure de votre rendez-vous ;
  • Pendant ce temps, il faudra fournir vos papiers de sécurité sociale (uniquement applicables en France) et tout autre document nécessaire, comme remplir un questionnaire sur l’examen et donner son consentement.

Après cette démarche initiale, vous pourrez ensuite attendre dans la salle d’attente qu’un technicien vienne vous chercher et vous conduise à un vestiaire où vous pourrez laisser vos affaires personnelles.

Pour votre confort pendant la procédure, allez aux toilettes avant de commencer l’examen radiologique. Cette précaution supplémentaire vous permettra d’être plus à l’aise pendant votre visite.

Rencontre avec le technicien

À votre arrivée dans le bureau du technicien, vous serez informé de l’ensemble de la procédure et encouragé à poser toutes vos questions. Après cette étape, vous serez dirigé vers la salle d’examen où un grand dispositif médical est installé.

L’équipement peut sembler assez impressionnant. Il s’agit généralement d’une unité fixe comprenant un tube à rayons X et une développeuse de films, ainsi qu’un dispositif d’arrimage et de positionnement.

La salle est généralement fermée et dispose de systèmes de ventilation spéciaux, tels que des filtres anti-rayonnements ionisants, afin d’éviter toute intrusion d’ondes extérieures qui pourraient brouiller ou déformer les images.

Le technicien utilise ces machines sophistiquées ainsi que des logiciels spécialisés pour créer des représentations visuelles claires et précises de ce qui est scanné par l’appareil d’imagerie médicale.

N’hésitez pas à demander des explications supplémentaires si nécessaire, afin de vous sentir à l’aise pendant votre rendez-vous. Avec des techniciens expérimentés et des équipements de qualité, il est possible de garantir des résultats précis à chaque fois.

Se positionner pour l’examen

Lors du positionnement pour une radiographie du coccyx, le technicien vous informera des différentes postures corporelles permettant d’obtenir des images de meilleure qualité.

En général, on vous demandera de vous allonger sur la table. Une fois en position, vos genoux seront légèrement pliés. Pour l’évaluation radiologique du coccyx, une radiographie en vue frontale et latérale est réalisée.

Cela permet au radiologue d’avoir une vue d’ensemble de sa forme, de sa taille, de son degré d’orientation et de tout défaut osseux ou modification de sa structure.

La position peut sembler peu familière ou inconfortable au début ; cependant, ces mesures doivent être prises pour s’assurer que toutes les zones pertinentes de la région du coccyx sont bien exposées.

Le déroulement de la radiographie du coccyx

Au cours de l’examen radiographique, le technicien vous laisse dans la pièce, mais reste en contact avec vous afin de s’assurer que tout se passe bien. Il est essentiel que vous coopériez lorsque l’on vous demande de suivre des instructions, car cela peut entraîner des résultats imprécis.

Pendant ce temps, il est essentiel que vous restiez aussi immobile que possible pour que des images claires soient produites, car tout mouvement peut entraîner une distorsion de l’image ou des artefacts.

Combien de temps dure une radiographie du coccyx

Un examen radiographique du coccyx est une procédure relativement simple qui nécessite un minimum de temps. L’image est prise en quelques minutes seulement et la durée de l’ensemble de la procédure de diagnostic, y compris la préparation, ne devrait pas dépasser 15 minutes.

Tout mouvement pendant ce type d’imagerie peut entraîner des images inadéquates, ce qui peut nécessiter une nouvelle radiographie.

Radiographie du coccyx : est-ce douloureux ?

En ce qui concerne les radiographies du coccyx, la bonne nouvelle est que vous n’avez pas à vous inquiéter d’une quelconque douleur ou gêne. Ces radiographies sont relativement indolores et non invasives, et ne nécessitent aucune injection de produit. La procédure de radiographie est conçue pour être rapide, simple et surtout, indolore.

Les faisceaux de rayons X traversent votre corps, ce qui permet d’obtenir un examen très détaillé sans provoquer aucune forme de gêne.

Si vous ressentez un malaise, vous devez le faire savoir à votre technicien afin qu’il puisse prendre les mesures nécessaires pour vous rendre plus confortable.

Examens radiologiques : Que faire si je suis anxieux (se) ?

Un examen radiologique peut être une expérience anxiogène pour tout le monde, mais surtout pour ceux qui souffrent d’anxiété générale. Il existe des moyens de rendre l’expérience plus douce et plus facile. Voici quelques conseils pour vous aider à passer votre examen radiologique si vous vous sentez anxieux ou claustrophobe.

  • N’oubliez pas que cet examen est fait pour une bonne cause : Il est important de se rappeler que le but de cet examen est de diagnostiquer tout problème de santé afin que vous puissiez recevoir le traitement dont vous avez besoin le plus rapidement possible. Garder cet objectif à l’esprit peut vous aider à apaiser certaines de vos craintes à l’idée de passer un examen radiologique.
  • Parlez à votre médecin : La meilleure chose à faire est de parler à l’avance à votre médecin de toute inquiétude ou préoccupation que vous pourriez avoir concernant la procédure. Les médecins et les techniciens peuvent répondre à vos questions, vous expliquer le processus et vous aider à calmer vos craintes.
  • Prenez des médicaments pour vous détendre : En fonction de votre niveau d’anxiété, votre médecin peut vous suggérer de prendre des médicaments avant la séance de radiographie. Cela vous aidera à vous détendre pendant la procédure et à vous mettre à l’aise.
    Si cela vous intéresse, discutez-en à l’avance avec votre médecin afin qu’il puisse vous fournir une ordonnance appropriée si nécessaire.
  • Vous resterez visible à tout moment : Pendant les séances d’imagerie du coccyx, il y a toujours une vitre entre vous et le technicien, ce qui signifie qu’il peut voir tout ce qui se passe à l’intérieur de l’appareil depuis l’extérieur. Cela leur permet de tout contrôler avant, pendant et après chaque séance afin de garantir une sécurité maximale aux patients à tout moment du processus d’examen
  • Intervention possible à tout moment de l’examen : Il est important pour les personnes anxieuses qui se rendent à une séance de radiographie de savoir qu’une intervention est possible à tout moment de l’examen ou même une interruption si nécessaire, ce qui signifie que si quelqu’un se sent mal à l’aise, il peut s’arrêter sans problème ! Cette information permet de se rassurer et d’avoir l’esprit tranquille en sachant que l’on ne sera pas laissé seul pendant la séance.
RECOMMANDÉ :  Radiographie de la clavicule : Guide complet

Risques associés à la radiographie du coccyx par rayons X

Le plus grand risque associé à l’imagerie radiologique du coccyx est qu’elle utilise des rayonnements ionisants, qui peuvent endommager les cellules et l’ADN. Cela peut potentiellement augmenter votre risque de cancer si vous recevez régulièrement une dose trop élevée au cours de votre vie.

Cela dit, la plupart des gens ne subissent des radiographies que rarement dans leur vie et ils sont exposés à des doses si faibles qu’elles ne présentent aucun risque réel. Cependant, les femmes enceintes devraient éviter de subir une radiographie si possible, car elle peut être dangereuse pour l’enfant à naître.

Les risques de radiation lors d’une radiographie du coccyx

Vous vous demandez peut-être s’il existe un risque de cancer lors d’une radiographie du coccyx. La réponse est qu’il existe un risque vraiment très faible.

Des études scientifiques ont montré que les rayonnements ionisants sont cancérigènes pour l’homme à des doses supérieures à 100 milli-Sievert.

Toutefois, en dessous de cette dose, le lien entre le cancer et l’exposition aux rayonnements n’a pas été clairement établi.

Si vous passez une radiographie du coccyx, la dose de rayonnement à laquelle vous serez exposé est bien inférieure à 100 milli-Sievert. En fait, la dose moyenne d’une radiographie du coccyx est inférieure à 0.5 milli-Sievert (mSv).

Pour mettre cela en perspective, il faudrait que vous subissiez 5 000 radiographies du coccyx avant d’atteindre la quantité de rayonnements ionisants dont il est prouvé qu’ils provoquent le cancer.

Ainsi, bien qu’il existe un très faible risque de développer un cancer à la suite d’une radiographie du coccyx, il est important de comparer ce risque aux avantages de la radiographie.

Dans la plupart des cas, les avantages d’une radiographie l’emportent largement sur les risques.

Examens complémentaires à la radiographie du coccyx

Bien qu’une radiographie du coccyx soit utile pour comprendre l’anatomie de la zone, il est important de savoir que d’autres examens peuvent être nécessaires pour garantir un diagnostic plus précis.

Les examens complémentaires à la radiographie du coccyx comprennent :

  • Un examen physique qui peut impliquer un test musculaire et une palpation, ainsi que d’autres radiographies des articulations voisines telles que la sacro-iliaque pour aider à analyser les mouvements, la reproduction de la douleur ou l’asymétrie avant ou après un mouvement ;
  • D’autres études d’imagerie, telles que la tomographie par ordinateur (CT) et l’imagerie par résonance magnétique (IRM), peuvent fournir des détails supplémentaires sur les dommages éventuels au coccyx avec une résolution plus précise ;
  • Si nécessaire, les antécédents médicaux du patient seront souvent pris en compte en conjonction avec des examens de laboratoire de ses analyses sanguines pour vérifier la présence de marqueurs inflammatoires qui pourraient indiquer des causes sous-jacentes à son état.

En résumé, toute combinaison de ces examens de référence peut être utilisée pour diagnostiquer et traiter le plus précisément possible les problèmes liés au coccyx.

Ce que disent les études :
Une étude de cas présentée par Samantha Dayawansa et ses collègues du département de Neurochirurgie de Baylor Scott aux États-Unis met en lumière les limites de la radiographie conventionnelle, et l’importance d’une imagerie plus précise dans certains cas de douleur au coccyx.

Une de leur patiente souffrait de douleurs coccygiennes depuis trois ans, n’a pas trouvé de soulagement avec les traitements conservateurs usuels.

Comme la radiographie ne détectait aucune anormalité, les docteurs ont prescrit une IRM puis un scanner. Ils ont alors détecté un fragment mobile du coccyx, conduisant à un traitement chirurgical réussi par coccygectomie partielle.

La conclusion principale de cette étude est que, face à une suspicion clinique élevée d’atteinte du coccyx, il peut être pertinent de prescrire une IRM ou scanner malgré l’absence de trouvailles à la radiographie.

Exemple de pathologies détectées par radiographie du coccyx

La radiographie du coccyx peut être utilisée pour détecter un large éventail de pathologies. Celles-ci comprennent :

  • L’élargissement ou le rétrécissement de l’espace articulaire ;
  • Suspicion d’oncopathologie ;
  • Les calcifications colorées (provenant d’infections/inflammations pyogènes) ;
  • Les nécroses avasculaires ;
  • Les nécroses graisseuses ;
  • Les changements osseux dégénératifs ;
  • Les kystes ou les tumeurs ;
  • Les abcès et les infections.

En outre, les radiographies peuvent également détecter d’autres malformations de la colonne vertébrale comme le spondylolisthésis ou la spondylolyse.

Toutes ces pathologies peuvent être causées par un traumatisme ou des raisons non-traumatiques et peuvent entraîner une douleur localisée dans le bas du dos, près de la région du coccyx.

Radiographie du coccyx : Compte-rendu et résultats

Une fois l’examen radiographie du coccyx  terminé, le radiologue peut vous fournir un résumé préliminaire des résultats de l’examen. Ces informations seront envoyées à votre médecin afin de prendre des décisions appropriées pour votre traitement et soins médicaux.

Si nécessaire, il peut également demander des examens supplémentaires pour compléter les données initiales. Une fois le rapport finalisé, vous recevrez une copie du rapport ainsi qu’un CD contenant vos images d’imagerie.

De nombreuses cliniques offrent également des plateformes en ligne sûres qui permettent non seulement d’accéder aux résultats et rapports de votre analyse, mais qui sont conservés dans leurs archives durant plusieurs années encore après l’examen.

Radiographie du coccyx : Tarifs

Une radiographie du coccyx peut être coûteuse, mais il existe des moyens d’atténuer les dépenses supplémentaires qui peuvent en résulter.

En général, une radiographie en France coûte 46,55 € ; cependant, il est important de comprendre à l’avance ce que votre assurance maladie couvre ainsi que les assurances complémentaires dont vous pouvez disposer.

Le fait d’être correctement informé à l’avance permet de minimiser les dépenses imprévues et de s’assurer que les personnes reçoivent les soins dont elles ont besoin à un tarif adapté à leur budget.

Où puis-je obtenir une radiographie du coccyx près de chez moi ?

Si vous recherchez une radiographie du coccyx près de chez vous, la première étape consiste à contacter le centre d’imagerie médicale le plus proche. De nombreux hôpitaux et cliniques de santé proposent des radiographies du coccyx dans le cadre de leurs services de diagnostic.

Demandez à votre médecin traitant ou à un professionnel de la santé de vous orienter vers un centre de radiologie local spécialisé dans l’imagerie du coccyx.

En outre, de nombreux centres de radiologie peuvent être localisés en ligne en les recherchant directement.

Retrouvez les centres d’imagerie médicale près de chez vous

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut