Radiographie du tibia et péroné (fibula) : Guide complet

Article rédigé par le 27 février 2023

La radiographie est une modalité d’imagerie couramment utilisée qui peut être très utile pour diagnostiquer les problèmes osseux.

Le tibia et le péroné sont deux os de la jambe inférieure, et les radiographies (images radiographiques) de ces os peuvent être utiles pour évaluer de nombreux types de blessures et d’affections.

Dans cet article, nous verrons en quoi consiste une radiographie du tibia et du péroné, et nous examinerons certains des cas dans lesquels elle peut être recommandée, ainsi que les restrictions à prendre en compte lors d’un tel examen.

Nous expliquerons également les étapes de la procédure permettant d’obtenir une radiographie du tibia et péroné (fibula)

Radiographie du tibia et péroné (fibula) : Définition

La radiographie du tibia et du péroné (plus communément appelée radiographie de la jambe inférieure) est une technique d’imagerie dont le terme fait référence au processus par lequel les rayons X sont utilisés pour générer une image de la zone en question.

En tirant parti des densités variables entre les différents types de tissus, la radiographie est capable de discerner et de mettre en évidence avec précision des formes ou des nuances distinctes.

Cette procédure basée sur les rayons X consiste à photographier les os d’un individu sur un fond environnant de tissus mous, capturant tout changement subtil de texture qui peut être bénéfique pour le diagnostic de certaines conditions médicales.

Ce procédé permet aux professionnels de la santé de visualiser l’anatomie du squelette et d’évaluer tout changement pathologique ou traumatique qui pourrait être présent.

Rappel anatomique du tibia et péroné (fibula)

Le tibia et le péroné sont les deux os longs de la jambe inférieure et présentent des caractéristiques anatomiques distinctes.

Le tibia est le plus grand et le plus fort des deux et reçoit directement tout le poids du corps. Il s’étend du genou à l’articulation de la cheville, avec :

  • Une surface interne médiane ;
  • Une crête médiane postérieure ;
  • Une surface supérieure antérieure ;
  • Et une surface latérale.

Le péroné est un os mince situé parallèlement au tibia et sert de point d’attache pour certains des muscles de la jambe inférieure. Ses caractéristiques morphologiques comprennent :

  • Une tête ;
  • Un col ;
  • Une tige ;
  • Et une extrémité distale avec une malléole latérale.

Ensemble, ces structures contribuent à une excellente stabilité pour les activités de marche ou de course chez l’homme.

Indications pour une radiographie du tibia et péroné (fibula)

L’imagerie radiographique du tibia et du péroné est souvent indiquée pour diverses conditions médicales, notamment :

Fractures ou déformations osseuses

La radiographie est un outil d’investigation important pour détecter les fractures ou les déformations osseuses.

En général, les indications pour une radiographie du tibia et du péroné comprennent toute zone douloureuse ou gonflée avec suspicion de blessure osseuse sous-jacente, ainsi qu’une articulation gonflée et des lésions lamellaires.

Les douleurs qui s’aggravent pendant l’exercice et celles qui restent constantes même en l’absence d’exercice doivent également faire l’objet d’une radiographie afin de détecter d’éventuelles fractures ou déformations des os du tibia et du péroné.

Douleurs articulaires chroniques

Les douleurs articulaires chroniques peuvent souvent être le signe d’une fracture ou d’une déchirure de l’os de la jambe inférieure, il est donc important de prêter une attention particulière à leur gravité et à leur fréquence.

Si un patient ressent une douleur articulaire chronique au niveau du tibia ou du péroné qui ne s’atténue pas ou ne s’améliore pas avec le repos ou l’auto-traitement, il doit consulter un médecin dès que possible.

La radiographie est une procédure de diagnostic utilisée pour détecter les blessures graves et déterminer l’étendue des dommages. Elle fournit des informations précieuses sur l’état des os et des articulations, ce qui aide les médecins à établir des diagnostics plus éclairés et à déterminer les traitements appropriés.

Arthrose

L’ostéoarthrite est un trouble articulaire caractérisé par la dégradation du cartilage dans les articulations, entraînant des douleurs et une perte de mouvement. Les radiographies, ou rayons X, du tibia et du péroné sont un outil utile pour détecter l’arthrose.

 Ces radiographies permettent aux praticiens d’observer les changements dans la structure et la densité des articulations qui peuvent indiquer la présence d’arthrose.

De plus, elles peuvent être utilisées pour évaluer l’efficacité des traitements de l’arthrose tels que les attelles ou les médicaments. Enfin, la radiographie permet aux professionnels de la santé de mesurer l’évolution de l’affection et de prévoir son évolution dans le temps.

Malformations congénitales

Les malformations congénitales du tibia et du péroné peuvent présenter un défi unique dans un contexte radiologique. En tant que telle, la radiographie peut être extrêmement utile pour diagnostiquer toute déformation ou anomalie.

Certaines indications pour la radiographie de ces deux os incluent l’identification d’anomalies osseuses, la vérification de l’alignement des surfaces articulaires et l’observation de toute calcification pouvant survenir d’une hyperostose corticale infantile ou de dysplasies du cartilage.

Blessures des tissus mous

Les blessures des tissus mous, telles que les foulures et les entorses, nécessitent une attention médicale et un diagnostic précis. Dans certains cas, une radiographie du tibia et du péroné peut être indiquée, c’est-à-dire la visualisation d’images radiographiques prises sous certains angles pour examiner la structure osseuse, pour déterminer la nature et la gravité d’une blessure des tissus mous.

Tumeurs

Dans l’évaluation des tumeurs des jambes inférieures, la radiographie est une mesure diagnostique importante.

Plus précisément, la radiographie peut être utilisée pour évaluer les os du tibia et du péroné afin de détecter toute croissance anormale dans leur forme, leur taille ou leur position.

Cet examen est généralement effectué lorsqu’un patient présente des signes ou des symptômes évocateurs d’une tumeur, tels qu’une douleur persistante, une sensibilité, un gonflement ou une déformation osseuse.

Contre-indications d’une radiographie du tibia et péroné (fibula) : Ce que vous devez savoir

Comprendre les situations où le tibia et le péroné doivent être contre-indiqués est important pour fournir une prise en charge aimante et sûre à tous les patients.

Bien qu’il n’y ait pas de contre-indications absolues à ces radiographies, certains groupes de personnes nécessitent des considérations supplémentaires, comme la grossesse et le jeune âge.

Il est donc conseillé d’utiliser cet examen avec précaution chez les futures mères ainsi que chez les enfants.

RECOMMANDÉ :  Angioscanner cérébral : Guide complet

Il est également important que les patients informent leur médecin au préalable s’ils savent qu’ils ont des pièces métalliques dans la région du tibia et péroné, afin de s’assurer que celui-ci adopte la procédure voulue.

Enfin, pour garantir la meilleure qualité des procédures et des soins aux patients, il est primordial que le médecin ou le technicien soit informé des conditions médicales existantes qui pourraient rendre la procédure inadaptée.

Procédure à suivre pour une radiographie du tibia et péroné (fibula)

Une radiographie du tibia et péroné est une procédure sûre et relativement simple. Celle-ci comprend plusieurs étapes spécifiques afin de garantir un diagnostic précis.

Préparation avant l’examen

Lors de la préparation pour l’examen radiographique du tibia et péroné, le patient doit être informé du processus impliqué. Cela comprend :

  • Il est important d’enlever tous les vêtements de la région inférieure de la jambe, ainsi que tout objet métallique pouvant interférer avec les résultats ;
  • Il n’y a pas de restrictions alimentaires avant l’examen : le patient peut manger et boire normalement ;
  • Enfin, une consultation préalable avec le centre de santé est recommandée afin d’obtenir une meilleure compréhension sur le processus individuel de pré-examen pour être correctement prêt le jour de l’examen.

Que dois-je apporter ?

Avant de vous rendre au cabinet de votre médecin, il est important d’apporter un certain nombre d’éléments afin d’assurer une prise en charge la plus complète possible.

  • Assurez-vous d’apporter votre ordonnance ;
  • La liste des médicaments que vous prenez ;
  • Si vous avez subi récemment des tests, comme des analyses de sang ou des examens radiologiques, il est important d’apporter les résultats de ces tests ;
  • Si vous avez déjà été hospitalisé ou opéré, assurez-vous d’avoir à portée de main tous les rapports y afférents ;
  • Enfin, n’oubliez pas d’apporter votre carte VITALE (sécurité sociale) et son attestation (en France) ainsi que votre carte de mutuelle ou autre assurance privée qui pourrait être pertinente.

Il est préférable d’être prêt avec tous ces éléments lorsque vous vous rendez chez votre médecin pour une prise en charge optimale.

Arrivée à votre rendez-vous pour une radiographie du tibia et péroné (fibula)

Il y a quelques étapes auxquelles vous pouvez vous attendre une fois arrivé au centre d’imagerie pour votre rendez-vous de radiographie du tibia et péroné :

Rencontre avec le secrétariat

À votre arrivée à votre rendez-vous de radiographie du tibia et péroné, vous serez accueilli par le personnel de la réception qui vous demandera de fournir ou remplir tous les documents nécessaires.

  • La première étape consiste à ouvrir un dossier si c’est votre premier rendez-vous ;
  • Il est recommandé d’arriver au moins 10 minutes avant l’heure de votre rendez-vous ;
  • Pendant ce temps, il faudra fournir vos papiers de sécurité sociale (uniquement applicables en France) et tout autre document nécessaire, comme remplir un questionnaire sur l’examen et donner son consentement.

Après cette démarche initiale, vous pourrez ensuite attendre dans la salle d’attente qu’un technicien vienne vous chercher et vous conduise à un vestiaire où vous pourrez laisser vos affaires personnelles.

Pour votre confort pendant la procédure, allez aux toilettes avant de commencer l’examen radiologique. Cette précaution supplémentaire vous permettra d’être plus à l’aise pendant votre visite.

Rencontre avec le technicien

À votre arrivée dans le bureau du technicien, vous serez informé de l’ensemble de la procédure et encouragé à poser toutes vos questions. Après cette étape, vous serez dirigé vers la salle d’examen où un grand dispositif médical est installé.

Ce dispositif comprend une unité principale composée d’un faisceau X, d’un capteur et de miroirs placés à des angles précis afin de fournir une image complète de l’os souhaité. Les images sont ensuite traitées par ordinateur pour garantir leur qualité.

L’environnement est aussi important puisque la pièce doit être fermée afin que toute onde extérieure ne brouille pas les images. Une salle sombre est requise pour que le technicien puisse visualiser les rayons X en temps réel sur un moniteur spécialement conçu.

Se positionner pour l’examen

Lorsque vous êtes prêt à obtenir une radiographie des os tibia et péroné (fibula), votre technicien de laboratoire radiographique vous donnera des instructions spécifiques pour vous positionner correctement et en toute sécurité.

Généralement, un patient devrait s’allonger sur la table, avec la jambe à radiographier étendue de manière droite. L’articulation du genou devrait être placée exactement au-dessus des coins latéraux et antérieurs de la table.

La fibula doit être perpendiculaire à l’axe central de la table, et le centre de l’image doit être situé au milieu du tibia.

Afin d’obtenir une image optimale, il est important que les os soient parfaitement alignés à l’appareil d’imagerie, et qu’aucune partie du corps ne sorte des contours imagés définis par la porte d’exposition ou collimateur.

Le déroulement de la radiographie du tibia et péroné

Pendant l’examen radiographique, le technicien vous laisse dans la pièce, mais reste en contact avec vous afin de s’assurer que tout se passe bien. Il est essentiel que vous coopériez lorsque l’on vous demande de suivre des instructions, car cela peut entraîner des résultats imprécis.

Au cours de ce processus, votre jambe doit être fermement fixée afin d’éviter toute éventuelle tentative de mouvement ou de basculement involontaire qui affecterait la netteté des images obtenues.

Combien de temps dure une radiographie du tibia et péroné

Un examen radiographique du tibia et péroné ne dure généralement que quelques minutes.

Ce temps peut augmenter ou diminuer en fonction de la manière dont l’examen est effectué, ainsi que des renseignements recueillis par le radiologue.

Une radiographie du tibia et du péroné est un examen radiographique très rapide. Toutefois, mouvement pendant ce type d’imagerie peut entraîner des images inadéquates, ce qui peut nécessiter une nouvelle radiographie.

Radiographie du tibia et du péroné : est-ce douloureux ?

Lorsqu’il s’agit de faire une radiographie du tibia et du péroné, il n’est pas nécessaire d’avoir peur des douleurs éventuelles. La procédure est conçue comme étant complètement indolore et non invasive, sans aiguille ni injection.

Il s’agit d’une méthode rapide pour obtenir une image précise de l’os sans contraintes et sans malaise.

Bien que certains patients puissent éprouver un léger inconfort, le technicien peut prendre des mesures appropriées pour apaiser leur anxiété. Dans l’ensemble, les radiographies du tibia et du péroné sont très sûres et permettent un diagnostic précis sans aucune douleur associée.

Examens radiologiques : Que faire si je suis anxieux (se) ?

Un examen radiologique peut être une expérience anxiogène pour tout le monde, mais surtout pour ceux qui souffrent d’anxiété générale. Il existe des moyens de rendre l’expérience plus douce et plus facile. Voici quelques conseils pour vous aider à passer votre examen radiologique si vous vous sentez anxieux ou claustrophobe.

  • N’oubliez pas que cet examen est fait pour une bonne cause : Il est important de se rappeler que le but de cet examen est de diagnostiquer tout problème de santé afin que vous puissiez recevoir le traitement dont vous avez besoin le plus rapidement possible. Garder cet objectif à l’esprit peut vous aider à apaiser certaines de vos craintes à l’idée de passer un examen radiologique.
  • Parlez à votre médecin : La meilleure chose à faire est de parler à l’avance à votre médecin de toute inquiétude ou préoccupation que vous pourriez avoir concernant la procédure. Les médecins et les techniciens peuvent répondre à vos questions, vous expliquer le processus et vous aider à calmer vos craintes.
  • Prenez des médicaments pour vous détendre : En fonction de votre niveau d’anxiété, votre médecin peut vous suggérer de prendre des médicaments avant la séance de radiographie. Cela vous aidera à vous détendre pendant la procédure et à vous mettre à l’aise.
    Si cela vous intéresse, discutez-en à l’avance avec votre médecin afin qu’il puisse vous fournir une ordonnance appropriée si nécessaire.
  • Vous resterez visible à tout moment : Pendant les séances d’imagerie du tibia et du péroné, il y a toujours une vitre entre vous et le technicien, ce qui signifie qu’il peut voir tout ce qui se passe à l’intérieur de l’appareil depuis l’extérieur. Cela leur permet de tout contrôler avant, pendant et après chaque séance afin de garantir une sécurité maximale aux patients à tout moment du processus d’examen
  • Intervention possible à tout moment de l’examen : Il est important pour les personnes anxieuses qui se rendent à une séance de radiographie de savoir qu’une intervention est possible à tout moment de l’examen ou même une interruption si nécessaire, ce qui signifie que si quelqu’un se sent mal à l’aise, il peut s’arrêter sans problème ! Cette information permet de se rassurer et d’avoir l’esprit tranquille en sachant que l’on ne sera pas laissé seul pendant la séance.
RECOMMANDÉ :  Radiographie de la main : Guide complet

Risques associés à la radiographie du tibia et péroné par rayons X

Le plus grand risque associé à l’imagerie radiologique du tibia et du péroné est qu’elle utilise des rayonnements ionisants, qui peuvent endommager les cellules et l’ADN.

Cela peut potentiellement augmenter votre risque de cancer si vous recevez régulièrement une dose trop élevée au cours de votre vie.

Cela dit, la plupart des gens ne subissent des radiographies que rarement dans leur vie et ils sont exposés à des doses si faibles qu’elles ne présentent aucun risque réel.

Cependant, les femmes enceintes devraient éviter de subir une radiographie si possible, car elle peut être dangereuse pour l’enfant à naître.

Les risques de radiation lors d’une radiographie du tibia et péroné

Vous vous demandez peut-être s’il existe un risque de cancer lors d’une radiographie du tibia et péroné. La réponse est qu’il existe un risque vraiment très faible.

Des études scientifiques ont montré que les rayonnements ionisants sont cancérigènes pour l’homme à des doses supérieures à 100 milli-Sievert. Toutefois, en dessous de cette dose, le lien entre le cancer et l’exposition aux rayonnements n’a pas été clairement établi.

Si vous passez une radiographie du tibia et péroné, la dose de rayonnement à laquelle vous serez exposé est bien inférieure à 100 milli-Sievert.

En fait, la dose moyenne d’une radiographie du tibia et du péroné est inférieure à 0.5 milli-Sievert (mSv). Pour mettre cela en perspective, il faudrait que vous subissiez 5 000 radiographies du tibia et péroné avant d’atteindre la quantité de rayonnements ionisants dont il est prouvé qu’ils provoquent le cancer.

Ainsi, bien qu’il existe un très faible risque de développer un cancer à la suite d’une radiographie du tibia et du péroné, il est important de comparer ce risque aux avantages de la radiographie.

Dans la plupart des cas, les avantages d’une radiographie l’emportent largement sur les risques.

Examens complémentaires à la radiographie du tibia et péroné

Lorsqu’une radiographie du tibia et péroné est réalisée, il peut être nécessaire de procéder à des examens complémentaires afin de poser un diagnostic plus précis.

  • Une évaluation physique complète devrait donc être effectuée, avec une attention particulière aux tests s’il y a lieu pour rechercher d’autres lésions concomitantes ;
  • D’autres clichés radiographiques peuvent parfois être demandés afin d’examiner la zone sous différents angles ;
  • Dans certains cas, des techniques d’imagerie médicale supplémentaires comme les IRM ou les ultrasons peuvent également s’avérer nécessaires ;
  • Un bilan sanguin pourra aussi être prescrit en fonction de l’histoire médicale et des antécédents cliniques existants.

Il est important que le patient obtienne tous ces examens complémentaires quand cela est indiqué afin de permettre au clinicien de traiter efficacement et garantir la santé optimale du patient.

Exemple de pathologies détectées par radiographie du tibia et péroné

Les radiographies du tibia et péroné sont souvent utilisées dans le diagnostic des lésions musculo-squelettiques, ainsi que pour vérifier la santé générale de cette partie de notre corps.

Les radiographies peuvent révéler plusieurs types de problèmes tels que les fractures, les déformations osseuses et autres pathologies complexes qui n’apparaissent pas à l’œil nu ou lors d’un examen physique.

Parmi les conditions qui peuvent être détectées par radiographie du tibia et péroné figurent :

  • Ostéomyélite ;
  • L’ostéolyse ;
  • Calcification du tissu osseux
  • Syndrome de stress répétitif ;
  • Fibrose kystique osseuse ;
  • Ostéoporose ;
  • Dislocation articulaire ;
  • Maladies arthritiques dégénératives.

Les radiographies peuvent également révéler d’autres facteurs dans certaines conditions et doivent être abordés en considérant la situation globale du patient. Des examens complémentaires garantissent le diagnostic précis.

Radiographie du tibia et péroné : Compte-rendu et résultats

Une fois l’examen radiographie du tibia et péroné terminé, le radiologue peut vous fournir un résumé préliminaire des résultats de l’examen.

Ces informations seront envoyées à votre médecin afin de prendre des décisions appropriées pour votre traitement et soins médicaux.

Si nécessaire, il peut également demander des examens supplémentaires pour compléter les données initiales.

Une fois le rapport finalisé, vous recevrez une copie du rapport ainsi qu’un CD contenant vos images d’imagerie.

De nombreuses cliniques offrent également des plateformes en ligne sûres qui permettent non seulement d’accéder aux résultats et rapports de votre analyse, mais qui sont conservés dans leurs archives durant plusieurs années encore après l’examen.

Radiographie du tibia et péroné : Tarifs

La tarification d’une radiographie du tibia et péroné est variable selon l’endroit où vous vous faites traiter et le rapport produit. En France, il est généralement compris entre 19,95 et 25,86 €.

Beaucoup de plans d’assurance maladie et assurances complémentaires peuvent contribuer à couvrir les coûts supplémentaires éventuels qu’une radiographie pourrait occasionner.

Il est donc important de bien se renseigner avant n’importe quelle procédure pour minimiser les dépenses imprévues qui en résulteraient.

Une bonne planification peut permettre de recevoir les soins dont on a besoin et de contrôler les coûts engendrés par une radiographie du tibia et péroné.

Où puis-je obtenir une radiographie du tibia et péroné près de chez moi ?

Si vous recherchez une radiographie du tibia et péroné près de chez vous, la première étape consiste à contacter le centre d’imagerie médicale le plus proche.

De nombreux hôpitaux et cliniques de santé proposent des radiographies du tibia et péroné dans le cadre de leurs services de diagnostic.

Demandez à votre médecin traitant ou à un professionnel de la santé de vous orienter vers un centre de radiologie local spécialisé dans l’imagerie du tibia et péroné.

En outre, de nombreux centres de radiologie peuvent être localisés en ligne en les recherchant directement.

Retrouvez les centres d’imagerie médicale près de chez vous

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

https://www.doctissimo.fr/html/sante/imagerie/radiographie_os.htm

https://www.em-consulte.com/article/744246/imagerie-de-la-jambe-technique-d-exploration-et-an

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut