Réparation méniscale : Tout ce que vous devez savoir

Article rédigé par le 2 mai 2024

La réparation méniscale est une intervention chirurgicale avancée qui peut être la clé pour retrouver la pleine fonctionnalité de votre genou après une déchirure du ménisque.

Bien qu’elle soit efficace dans de nombreux cas, elle présente certaines limites. Elle est particulièrement adaptée aux lésions ayant un bon potentiel de guérison naturelle. Bien que l’opération puisse être réalisée rapidement, la récupération complète de la mobilité peut prendre du temps.

Dans cet article, un professionnel de santé approfondit la fonction des ménisques, discute des indications pour une réparation méniscale, décrit la procédure chirurgicale, ses suites et les complications potentielles qui peuvent survenir

Les 5 points clefs à retenir

  • 1. Le ménisque est une structure du genou interposé entre le fémur et le tibia. Il assure l’amortissement, la stabilité et la lubrification de votre articulation. 
  • 2. La réparation méniscale est une chirurgie ambulatoire qui consiste à suturer un ménisque déchiré. Elle est effectuée seulement si la lésion peut se cicatriser naturellement. 
  • 3. L’opération se fait sous arthroscopie après une anesthésie locorégionale ou générale et dure une heure au maximum. 
  • 4. La reprise complète des activités sportives remonte jusqu’à six mois, mais avant cela, des rééducations progressives sont assurées pour reprendre l’amplitude et la force de votre genou. 
  • 5. La réparation méniscale peut aboutir à un échec. Mais des complications plus courantes peuvent aussi survenir : une collection de sang, une atteinte des nerfs, … 

Petits rappels sur les ménisques

Chaque genou est équipé de deux ménisques, sortes de coussinets en forme de croissant situés entre le fémur et le tibia. Ces structures ne se limitent pas à amortir les impacts : elles stabilisent l’articulation et assurent sa lubrification, ce qui est essentiel pour une mobilité fluide et sans douleur.

Lorsque ces précieux alliés de nos mouvements sont endommagés, il devient crucial de les préserver autant que possible.

D’où l’intérêt croissant pour les techniques de réparation ou de préservation méniscale, des interventions qui visent à maintenir l’intégrité de nos genoux et à prolonger leur santé.

Réparation méniscale : Procédure et critères nécessaires

La réparation méniscale est la suture d’un tissu méniscal déchiré. Il s’agit d’une intervention chirurgicale nécessitant une arthroscopie.

Cet acte chirurgical peut être réalisé de façon isolée ou associé à une reconstruction du ligament croisé antérieur ou plus rarement postérieur.

La décision d’effectuer une réparation méniscale reposera avant tout sur : 

  • L’âge du patient (moins de 45 ans), 
  • Le type de lésion, 
  • Le niveau de lésion,
  • Et le type d’activité sportive.

Bon à savoir !
– Il faut aussi savoir que toutes les lésions ne sont pas réparables. Pour envisager cette réparation, la déchirure doit être fraîche et le ménisque bien vascularisé, donc capable de se régénérer.
– Cette technique n’est pas adaptée pour les ménisques usés par l’âge. Et un dernier conseil : si vous fumez, pensez à arrêter, car le tabac nuit sérieusement à la guérison.

RECOMMANDÉ :  Genou gonflé : causes possibles (que faire) ?

Quelles pathologies sont concernées par la réparation méniscale? 

Deux grandes pathologies sont concernées ici :

Les lésions traumatiques méniscales sur ménisque normal

elles peuvent être associées ou non à une atteinte ligamentaire.

On parlera de : 

  • Lésion méniscale sur genou stable, sans lésion associée ligamentaire, 
  • Ou sur genou instable, avec lésion ligamentaire associée. Un genou instable doit être stabilisé pour qu’une réparation méniscale soit efficace.

Bon à savoir : Le ligament le plus souvent touché lors d’un traumatisme méniscal sur un ménisque normal est le ligament croisé antérieur

Lésions méniscales malformées : Déchirure méniscale discoïde

Les lésions ici ne sont pas traumatiques et sont liées à l’action de cisaillement du ménisque en galette écrasé entre le fémur et le tibia.

Les lésions issues d’un ménisque discoïde surviennent le plus souvent dans la partie périphérique importante du ménisque et doivent donc être réparées.

Réparation méniscale : Déroulement d’une intervention ambulatoire

La réparation méniscale est une chirurgie délicate, souvent réalisée en ambulatoire. Voici comment elle se déroule, étape par étape :

Préparation et anesthésie

La chirurgie commence avec l’application d’une anesthésie, qui peut être générale, rachidienne ou locale, selon le cas spécifique.

Un garrot est ensuite posé à la base du fémur pour limiter le saignement.

Accès par arthroscopie

L’intervention se réalise principalement sous arthroscopie, une technique minimale qui utilise une caméra pour une vue interne de l’articulation.

Le chirurgien fait deux petites incisions, une à l’intérieur et une à l’extérieur du genou, juste sous la rotule.

Une troisième approche percutanée, réalisée par l’arrière du genou, peut être nécessaire pour compléter l’opération.

Exploration et traitement

Une fois la caméra en place, le chirurgien explore l’articulation. La lésion du ménisque est visualisée et traitée. L’objectif est de préparer la lésion, en enlevant les tissus endommagés jusqu’à atteindre la partie saine et vascularisée, pour favoriser une cicatrisation efficace.

Des sutures spéciales sont ensuite placées sous guidage arthroscopique.

Sutures et incisions supplémentaires

Dans certains cas, des incisions supplémentaires ou plus grandes peuvent être nécessaires pour placer les sutures correctement.

Tout autre problème détecté pendant l’opération est traité simultanément.

Durée et suivi post-opératoire

L’opération dure généralement entre 30 minutes et une heure, en fonction de la complexité de la lésion. Après l’intervention, une attelle d’immobilisation est mise en place pour protéger le genou.

La plupart des patients quittent l’hôpital le soir même, sous réserve des conditions de récupération.

Suivi et rétablissement après une réparation méniscale

Les suites nécessitent une décharge relative pour une période de 4 semaines, le temps de laisser la cicatrisation primaire se faire. Le genou peut rester gonflé durant environ 3 semaines avec l’apparition d’hématomes possibles. 

Une fois la guérison effective, le chirurgien prescrit des exercices de rééducation. Des exercices réguliers pour restaurer la mobilité et la force du genou sont nécessaires.

Vous aurez dans un premier temps des exercices pour améliorer votre amplitude de mouvement puis réaliserez progressivement, au fil de votre convalescence, des exercices de renforcement s’inscrivant dans votre parcours de soins.

La reprise d’activités sportives peut être envisagée progressivement :

  • Après 1 mois,vélo en home-trainer et musculation en circuit fermé
  • Après 3 mois, natation en battements de jambes
  • Après 4 mois, course à pied progressive et saut
  • Après 6 mois, reprise complète du sport
RECOMMANDÉ :  Injection PRP genou : L’essentiel à savoir

Les complications à redouter après une réparation méniscale 

La suture méniscale est généralement efficace, permettant une cicatrisation du ménisque dans plus de 75 % des cas. Toutefois, certaines situations peuvent influencer ce taux de réussite.

La principale complication reste l’échec de la suture, particulièrement influencé par plusieurs facteurs :

  • Le type de ménisque traité, avec un risque accru pour le ménisque interne.
  • L’âge avancé du patient.
  • La nature des lésions, avec un taux d’échec plus élevé pour les lésions horizontales.
  • La localisation des lésions, particulièrement celles éloignées de la zone périphérique vascularisée, dite « zone rouge ».
  • Les délais prolongés avant la prise en charge de la lésion.

En plus de ces spécificités, les risques habituels associés à toute chirurgie, tels que les hématomes, les infections, ainsi que les complications affectant les nerfs et les vaisseaux, restent possibles.

Bon à savoir !
– Selon l’étude de L. Schneider et al., publiée sous le titre « Meniscal suture through the arthroscopic route. 3 years experience », la suture méniscale réalisée par voie arthroscopique est une méthode fiable et sûre.
– Cette technique présente un taux d’échec et de complications très faible. Les deux approches les plus fréquemment employées, de l’intérieur vers l’extérieur et de l’extérieur vers l’intérieur, montrent des résultats similaires en termes d’efficacité. De plus, la technique de l’extérieur vers l’intérieur est considérée comme moins risquée, surtout lorsque l’aiguille est introduite le plus loin possible des structures neurovasculaires.

Avis du professionnel de santé

En tant que professionnel de santé, je tiens à souligner l’importance de traiter les lésions méniscales périphériques dès les premiers symptômes. Une douleur aiguë lors de l’extension du genou ou un gonflement suite à un choc pourrait indiquer une lésion méniscale.

Grâce aux progrès technologiques, nous sommes désormais en mesure d’effectuer des réparations méniscales par arthroscopie, ce qui minimise les risques de complications.

Ces interventions ne se contentent pas de réparer anatomiquement le ménisque, elles restaurent également sa fonction, permettant ainsi une meilleure qualité de vie post-opératoire.

Dans ma pratique, je conseille toujours de considérer la réparation méniscale comme première option. Préserver votre ménisque, plutôt que de le retirer, est fondamental pour maintenir la santé et la fonctionnalité de votre genou à long terme. Cette approche vous offre les meilleures chances de reprise sans limitations.

Vous cherchez un dentiste pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Réparation méniscale
Notre processus de création d’articles chez groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant les procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut