Rougeole en Europe : 30 fois plus de cas en 2023 qu’en 2022

Article rédigé par le 21 mars 2024

L’heure est grave avec l’explosion du nombre de cas de rougeole ! En Europe, 42 200 cas sont recensés en 2023 contre 941 cas en 2022.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) tire la sonnette d’alarme et appelle à une intensification urgente des efforts de vaccination.

Zoom sur l’impératif d’une action rapide pour endiguer cette épidémie.

Les 4 points à retenir

  1. L’Europe connait une recrudescence alarmante de la rougeole avec 42 200 cas en 2023 contre 941 en 2022.
  2. Le Kazakhstan et la Russie sont les pays les plus touchés, avec plus de 18 000 cas recensés.
  3. La baisse de la couverture vaccinale due à la pandémie de Covid-19 et aux fausses informations est un facteur aggravant.
  4. Des efforts urgents sont nécessaires pour atteindre une couverture vaccinale optimale et protéger les populations.

Une maladie contagieuse qui touche principalement les enfants

La rougeole, une maladie virale et contagieuse, frappe de nouveau l’Europe. Elle se transmet principalement par voie aérienne et met en danger toute personne à proximité d’un individu infecté.

Cette maladie touche principalement les enfants et les expose à de graves complications. Fièvre intense, toux, écoulement nasal et éruption cutanée sont ses symptômes caractéristiques. Elle peut même entrainer des complications mortelles.

Une tendance à la hausse des cas de rougeole dans la région européenne

L’OMS alerte sur une « augmentation alarmante » des cas de rougeole en Europe. En 2023, 42 200 cas ont été recensés, soit 30 fois plus qu’en 2022.

Cette recrudescence s’est accélérée ces derniers mois et menace de perdurer si des mesures urgentes ne sont pas prises.

En plus de la multiplication par 30, « près de 21 000 hospitalisations et 5 décès liés à la rougeole » ont été enregistrés, selon le docteur Hans Henri P. Kluge, directeur régional de l’OMS.

Il souligne alors la gravité de la situation et exprime son inquiétude face à cette tendance « inquiétante ».

Pays les plus touchés : Kazakhstan et Russie en première ligne

Le Kazakhstan et la Russie sont les épicentres de la flambée de rougeole en Région Européenne. Ils comptent respectivement 12 304 et 6 131 cas recensés en 2023. La Turquie et le Kirghizistan suivent avec un nombre important de cas.

RECOMMANDÉ :  Les 5 raisons pour lesquelles le yoga pourrait être dangereux pour vous

En Europe occidentale, le Royaume-Uni fait face à une recrudescence notable avec 183 cas. L’agence de sécurité sanitaire britannique a même déclaré une urgence nationale.

Plus de 3,4 millions d’enfants non vaccinés y sont exposés à un risque accru de contracter cette maladie grave.

Couverture vaccinale en baisse avec le Covid-19 et les fausses informations

La pandémie de Covid-19 a perturbé les programmes de vaccination contre la rougeole. Parmi les facteurs aggravants se trouve :

  • Les ruptures dans la chaîne d’approvisionnement en vaccins
  • La réaffectation des ressources vers la lutte contre le Covid-19
  • La désinformation sur les vaccins

Les parents qui doutent de l’innocuité des vaccins ont d’ailleurs entrainé l’accumulation d’enfants non vaccinés.

Vaccination : l’arme indispensable pour endiguer la rougeole

Seule la vaccination permettra de renverser la tendance et d’éradiquer la rougeole. L’OMS appelle à des efforts urgents pour intensifier la vaccination et stopper la transmission du virus.

Les vaccins contre la rougeole ont permis d’éviter 56 millions de décès entre 2000 et 2021. Pour une protection optimale, les enfants doivent en recevoir deux doses avant leurs 18 mois.

La rougeole est une maladie mortelle mais évitable. L’enjeu dans la lutte contre sa propagation réside dans le renforcement de la confiance dans les vaccins.

Vous cherchez un professionnel de santé pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut