Rupture du tendon du biceps chez la personne âgée : quelle particularité ? (explications)

Article rédigé par le 2 mars 2024

La rupture du tendon du biceps est une blessure pendant laquelle le tendon qui relie le muscle biceps aux os de l’épaule ou de l’avant-bras se déchire partiellement ou complètement

Les changements dégénératifs liés à l’âge augmentent la probabilité de déchirures chez la population vieillissante. La rupture du tendon du biceps chez la personne âgée présente des particularités importantes, c’est ce que nous allons aborder dans cet article.

Nous allons examiner de plus près la blessure en mettant l’accent sur ces causes, ces symptômes, le diagnostic ainsi que les options de traitement disponibles.

Le muscle du biceps : court rappel anatomique

Le muscle biceps brachial est situé sur la face antérieure du bras et participe à plusieurs mouvements : 

  • flexion du coude, 
  • supination de l’avant-bras 
  • et flexion du bras vers l’épaule.

En effet, le biceps de l’épaule est composé de deux parties : la tête longue et la tête courte.

La tête longue s’attache sur le côté de l’omoplate, au niveau d’une bosse appelée tubercule supraglénoïdal. Elle est responsable de la flexion de l’épaule, de la rotation interne de l’articulation de l’épaule et de la supination de l’avant-bras.

Tandis que la tête courte s’attache plus haut sur l’omoplate, sur une petite saillie osseuse nommée processus coracoïde.   

Ce tendon peut s’inflammer à la suite d’une surutilisation, ce qui conduit à une pathologie appelée tendinite ou tendinopathie du biceps.

Chez les personnes plus âgées, ce tendon peut devenir plus faible, ce qui rend plus probable qu’il se déchire. Dans la suite, nous allons examiner cette situation de plus près.

Rupture du tendon du biceps : qu’est ce que c’est ?

La rupture du tendon du biceps se produit lorsque le tendon qui relie le muscle biceps à l’os de l’épaule ou de l’avant-bras se déchire partiellement ou complètement. 

Chez la personne âgée, cette blessure est souvent liée à des changements dégénératifs liés à l’âge, tels que la tendinopathie dégénérative. Ces changements peuvent rendre le tendon plus fragile et plus vulnérable aux ruptures. 

Généralement, la rupture du tendon du biceps survient chez l’homme âgé entre 40 à 60 ans. Le tendon peut se rompre brutalement lorsque la personne effectue une extension forcée sur un coude en flexion et en supination.

Rupture du tendon du biceps chez la personne âgée 

Quelles en sont les causes ?

Voici quelques uns des causes de la rupture du tendon du biceps chez la personne âgée :

  • Causes traumatiques
RECOMMANDÉ :  Fracture de la tête humérale et douleur : combien de temps ? (Que faire ?)

Les blessures de ce type ne sont pas uniquement dues à des impacts violents, même des chocs moins intenses peuvent entraîner la rupture du tendon. 

Chez les seniors, le tendon du biceps peut perdre progressivement sa force et sa résilience en raison de processus dégénératifs. Les fibres du tendon peuvent devenir moins robustes, ce qui augmente la probabilité de rupture même lors d’activités quotidiennes apparemment banales. 

Ainsi, des gestes aussi simples que soulever un objet léger ou effectuer un mouvement de la vie quotidienne peuvent exercer une contrainte excessive sur le tendon affaibli ce qui pourra provoquer une rupture du tendon de biceps chez la personne âgée

 Cependant, il est important de noter que les traumatismes ne sont pas les seuls coupables. 

  • Changements dégénératifs

Des changements dégénératifs qui se produisent naturellement avec l’âge peuvent également jouer un rôle clé dans cette vulnérabilité accrue.

En outre, les microtraumatismes répétés qui surviennent au fil du temps peuvent aussi affaiblir la structure du tendon, le rendant moins apte à résister aux contraintes, ce qui peut également contribuer au risque de rupture du tendon du biceps.

Symptômes et manifestations

La déchirure du tendon du biceps peut déclencher une douleur subite et aiguë dans la région de l’épaule ou à proximité du coude. 

Cette douleur devient de plus en plus importante lors des mouvements de flexion. 

Il existe également d’autres signes additionnels, qui comprennent :

  • un gonflement à l’endroit où le muscle s’est détaché
  • une diminution de la force musculaire
  • un signe de Popeye 

Diagnostic

Pour établir le diagnostic d’une rupture du tendon du biceps, les méthodes courantes incluent un examen physique chez un orthopédiste ou un chirurgien orthopédique.

Le médecin peut également proposer des tests d’imagerie comme l’IRM, l’échographie ou la radiographie pour confirmer le diagnostic : 

  • L’imagerie par resonnance magnetique (IRM)

L’IRM est l’une des méthodes les plus précises pour diagnostiquer une rupture du tendon du biceps. Elle produit des images détaillées des tissus mous et peut montrer clairement la présence de déchirures ou de ruptures dans le tendon. L’IRM permet également d’évaluer l’étendue de la blessure et de déterminer si d’autres structures sont touchées.

  • Échographie

L’échographie permet d’évaluer l’état général du tendon et des tissus environnants. Par contre, elle est moins utile par rapport aux autres types d’imagerie pour le diagnostic de la rupture du tendon du biceps

  • Radiographie (ou rayons X)

Bien que les radiographies ne montrent pas directement la rupture du tendon, elles peuvent être utiles pour vérifier s’il y a des signes de calcification ou d’autres changements dans les os autour de l’articulation. Les radiographies peuvent aider à exclure d’autres problèmes, comme des fractures, qui pourraient causer des symptômes similaires.

RECOMMANDÉ :  Fracture de la clavicule : Temps de guérison (combien de temps?)

Rupture du tendon du biceps chez la personne âgée : quelles particularité

La rupture du tendon du biceps chez la personne âgée présente certaines particularités par rapport aux autres groupes d’âge.

Voici quelques éléments importants à prendre en compte:

Prévalence accrue (fragilité de la personne âgée)

Les ruptures du tendon du biceps sont plus fréquentes chez les personnes âgées en raison des changements dégénératifs qui se produisent dans les tendons avec l’âge. Ces changements peuvent rendre le tendon plus fragile et augmenter le risque de rupture.

Symptômes atypiques

Les symptômes de la rupture du tendon du biceps chez la personne âgée peuvent différer de ceux des autres groupes d’âge. Les douleurs peuvent être moins intenses et moins prononcées, ce qui peut entraîner un diagnostic plus tardif.

De plus, les ecchymoses et le gonflement peuvent être moins visibles, ce qui peut rendre le diagnostic plus difficile.

Impact sur la qualité de vie

Les personnes âgées n’ayant plus leur entière autonomie d’antan, la rupture du tendon du biceps peut avoir un impact significatif sur la qualité de vie.

Cette blessure peut entraîner une perte de force et de mobilité du bras affecté, des douleurs permanentes, ce qui peut entraver les activités quotidiennes et l’indépendance.

Options de traitement

Le traitement de la rupture du tendon du biceps chez la personne âgée dépend de plusieurs facteurs, notamment de la gravité de la blessure, de son état de santé général et de ses objectifs de traitement. Les options de prise en charge comprennent :

Traitement conservateur

Dans certains cas, un traitement conservateur peut être envisagé pour les ruptures partielles du tendon du biceps chez la personne âgée. Cela peut inclure 

  • le repos, 
  • la cryothérapie ou l’application de glace dans la zone touchée,
  • l’utilisation d’anti-inflammatoires afin de soulager la douleur 
  • la rééducation sous la supervision d’un professionnel qualifié. Cette étape peut jouer un rôle essentiel dans la restauration de la fonctionnalité du bras sans nécessairement recourir à une intervention chirurgicale.

Traitement chirurgical

Dans des cas graves de ruptures du tendon du biceps chez la personne âgée, la chirurgie peut être recommandée pour réparer le tendon déchiré. 

Bien que cette option chirurgicale présente des avantages significatifs comme la restauration de la fonctionnalité du bras et la réduction des douleurs liées à la rupture, il est important de prendre en compte les risques potentiels, notamment : 

  • les complications liées à l’intervention chirurgicale et à l’anesthésie;
  • la durée du processus de récupération : elle peut être plus long pour les personnes âgées,

Références

https://groupesantepourtous.com/tendinite-du-biceps/

https://www.chirurgie-orthopedique-paris.com/pathologies/rupture-du-biceps-au-coude

https://www.sosmain93.com/coude/rupture-biceps-coude/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.2 / 5. Nombre de votes 6

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut