Saignement de nez : Signification émotionnelle

Article rédigé par le 14 juin 2024

Lorsqu’on perçoit du sang couler du nez, la panique s’installe souvent, car cette situation est inhabituelle. Aussi appelé épistaxis, ce phénomène peut survenir à la suite d’un traumatisme externe ou d’un grattage excessif des narines.

Toutefois, des troubles émotionnels peuvent également être en cause, tels que le stress, la dépression ou la colère. Même chez les enfants, des émotions particulières peuvent déclencher une épistaxis.

Dans cet article, rédigé par un professionnel de santé, vous découvrirez les bases de l’épistaxis et les émotions associées aux saignements de nez, comme le stress, l’anxiété et la dépression

Comprendre le saignement de nez

Le saignement de nez, aussi appelé épistaxis, est une hémorragie provenant des narines.

Il peut être causé par :

  • La rupture des petits vaisseaux à l’avant du nez, généralement sans gravité.
  • L’interruption des plus gros vaisseaux situés à l’arrière du nez, près de la gorge, pouvant être plus sérieuse.

Important !
Si vous avez un saignement de nez, évitez de pencher la tête en arrière. Penchez-la légèrement en avant, mouchez doucement pour évacuer les caillots de sang, puis comprimez votre narine pendant au moins 15 minutes.

Stress et anxiété : Déclencheurs potentiels du saignement de nez

Un grand stress peut provoquer un saignement de nez. Souvent, les adolescents se plaignent de saignements de nez pendant les examens. Cela est normal, car l’augmentation du stress entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins.

Lorsque vous êtes stressé ou anxieux, votre corps produit davantage de cortisol, une hormone qui aide à réguler la tension artérielle.

Lorsque le taux de cortisol est élevé, vos vaisseaux sanguins peuvent se resserrer et parfois se rompre.

Le saignement de nez : Indicateur potentiel de la dépression

Si vous vous sentez triste ou déprimé, un saignement de nez peut survenir.

Plusieurs situations peuvent être en cause : votre joie de vivre peut être bloquée par un chagrin, une résignation, une frustration ou une inquiétude. Il est possible que vous ayez complètement perdu votre joie de vivre et votre capacité à aimer.

Vous ressentez souvent une tristesse que vous refoulez, et vous pouvez éprouver une profonde déception par rapport à quelque chose.

RECOMMANDÉ :  Poumon : signification émotionnelle 

Ce que disent les études !
Selon une étude de Jacques Martel dans “Le grand dictionnaire des malaises et des maladies”  : 
Vous jouez à la victime et vous avez tendance à prendre vos distances par rapport aux autres. Vous vous sentez enfermé et pressé par les choses à faire. Le fait ainsi que le sang coule de votre nez attire l’attention des autres. 

Émotions intenses et saignements de nez

Généralement, les excès émotionnels peuvent avoir un impact sur le nez.

Une forte émotion, comme la colère, peut influencer la tension artérielle.

Les saignements de nez peuvent être le signe d’un excès d’énergie, qui peut aussi se manifester sous d’autres formes, telles que la frustration ou la haine.

Bien que le stress et les émotions fortes ne puissent pas provoquer un saignement de nez en eux-mêmes, ils peuvent le déclencher si votre zone nasale est déjà fragilisée.

Saignement de nez chez votre enfant : Problèmes émotionnels en cause ?

Les enfants victimes de violence, de critiques excessives ou ayant des difficultés à trouver leur place sont particulièrement susceptibles de souffrir de saignements de nez.

Ces saignements peuvent être déclenchés par des émotions négatives puissantes.

Votre enfant peut ressentir un manque de reconnaissance, d’acceptation et d’amour, ce qui peut contribuer à ces symptômes.

Ils peuvent également se sentir mis à l’écart, rejetés, abandonnés ou jugés, des sentiments qui, lorsqu’ils sont persistants, peuvent se manifester physiquement par des saignements de nez.

Ces symptômes indiquent souvent un besoin profond de soutien émotionnel et de compréhension.

Quand consulter ? 

Dans la grande majorité des cas, les saignements de nez ne sont pas graves et s’arrêtent d’eux-mêmes.

Par contre, il faudra consulter un médecin en cas de saignement de nez qui :

  • Survient après une blessure ou un traumatisme ;
  • Représente une grande quantité de sang ;
  • S’accompagne de difficultés respiratoires ;
  • Persiste pendant plus de 30 minutes, malgré une compression ;
  • Concerne un enfant de moins de 2 ans.

Si vous cherchez un spécialiste dans votre région, consultez notre répertoire.

Avis du professionnel de santé

Un épistaxis est un phénomène très courant et peut être simplement passager, survenant après un changement de température, un éternuement bouche fermée, un grattage excessif ou un traumatisme.

Toutefois, si vos saignements de nez se répètent souvent, il est important de considérer des causes émotionnelles.

En résumé, bien que les saignements de nez soient souvent bénins, il est essentiel de rester vigilant et de consulter un professionnel de santé lorsque les symptômes persistent ou s’aggravent.

RECOMMANDÉ :  Conjonctivite : signification émotionnelle

Les aspects émotionnels ne doivent pas être négligés, car ils peuvent également jouer un rôle significatif dans la fréquence et l’intensité des épistaxis.

Les 5 points clefs à retenir

  • 1. Un saignement de nez, médicalement appelé épistaxis, n’est généralement pas grave s’il concerne les petits vaisseaux, mais peut être sérieux dans le cas contraire.
  • 2. Le stress et l’anxiété sont les principales émotions liées à l’épistaxis. La libération de cortisol entraîne une tension élevée au niveau des vaisseaux, qui peuvent ensuite se rompre.
  • 3. La tristesse, la dépression, l’absence de joie de vivre et la déception sont autant d’émotions négatives qui peuvent se cacher derrière votre saignement de nez.
  • 4. Un gros coup d’émotions fortes, comme la colère, la haine ou la frustration, peut provoquer un saignement de nez, surtout si vous êtes déjà exposé à une certaine fragilité.
  • 5. Les enfants victimes de problèmes psycho-émotionnels sont particulièrement vulnérables à l’épistaxis.

Témoignages

Bonjour à tous,

J’écris ici ce matin pour la première fois, je ne sais plus que faire pour
aider mon adolescente. Je vous raconte son histoire…

Ma fille à subit dès l’école primaire beaucoup d’humiliation, de sarcasme, de taxage, atteinte à son intégrité, et des mots les mots qui tue, les enfants sont méchants, aussitôt qu’un élève ce démarque un peu des autres, ils se mettent tous ensemble sur le dos de cette enfant, ce qui est arrivé à mon enfant depuis le très bas âge.

(…) Alors ma fille voyant que sa meilleure amie racontait publiquement toute sorte de mensonges sur son compte à fait une crise de panique aigue direct là en pleine école plus capable d’ouvrir son casier, elle ne voyait plus les chiffres, respiration accélérer, saignement de nez, vomissement, étourdissement,
et finalement perte de conscience.

Voir la suite sur Psychomedia

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut