Scanner cardiaque : Guide complet

Article rédigé par le 3 novembre 2023

Le scanner cardiaque, également connu sous le nom de tomodensitométrie du cœur, est un examen radiologique qui capture des images en coupes fines de votre cœur et de ses vaisseaux.

Sa capacité à produire des images précises et fiables grâce à ces coupes fines en fait un examen d’une grande valeur pour vous. De plus, il est abordable et comporte un risque minime, assurant ainsi votre tranquillité d’esprit lors de l’évaluation de votre santé cardiaque.

Poursuivez la lecture pour mieux comprendre le déroulement et les principes de cet examen radiologique.

Les 5 points à retenir

  • 1- Les avantages excèdent largement les risques potentiels associés.
  • 2- Il s’agit de la méthode non invasive la plus efficace pour examiner le cœur et ses artères à des fins préventives, diagnostiques voire pronostiques.
  • 3- L’obtention d’images claires nécessite l’administration d’un agent de contraste par injection.
  • 4- La durée de cet examen varie de 30 minutes à 2 heures et ne requiert pas d’hospitalisation.
  • 5- Cet examen est simple, précis, fiable et son coût est abordable.

Qu’est-ce qu’un scanner cardiaque ?

Le scanner cardiaque est une modalité d’imagerie médicale utilisée pour confirmer, éliminer ou préciser un diagnostic, ainsi que pour surveiller l’évolution des maladies cardiaques et des vaisseaux sanguins majeurs.

Habituellement prescrit par un cardiologue et interprété par un radiologue, cet examen se réalise dans les services d’imagerie médicale pour un coût moyen avoisinant les 100 €.

Les matériaux utilisés

L’appareil se compose d’un lit d’examen et d’un grand anneau abritant un tube à rayons X

Free stock photo of 3d scanning, 3d ultrasound, analysis

La synchronisation avec l’électrocardiogramme permet une analyse du fonctionnement du cœur et des vaisseaux coronaires en corrélation directe avec les phases de contraction cardiaque.

Généralement, un agent de contraste à base d’iode est administré par voie intraveineuse pour améliorer la netteté des images obtenues. Cette substance est visible lors de l’examen radiographique.

Le fonctionnement de l’appareil

Pendant l’examen, le lit d’examen se déplace en va-et-vient à travers un anneau et progresse lentement. Simultanément, l’anneau tourne autour du patient.

Grâce à un système informatique avancé, des images sont capturées, puis interprétées par le cardiologue ou le radiologue.

De cette manière, il est possible, à partir de l’extérieur du corps, de visualiser virtuellement le cœur sous forme de tranches ou de le reconstruire en trois dimensions.

Quels sont les différents types de scanner cardiaque ?

Le coroscanner

Le coroscanner, également connu sous le nom de scanner des artères coronaires, est un dispositif permettant d’explorer le cœur et les artères coronaires à la recherche de lésions potentielles, telles qu’une occlusion totale ou partielle, ainsi que des rétrécissements de la lumière des artères coronaires.

L’administration d’un agent de contraste iodé permettra d’obtenir des images claires de vos artères. La procédure ne prend que 20 à 30 minutes, dont un maximum de 5 à 10 minutes passées dans l’appareil.

La tomodensitométrie du cœur ou angiographie coronarienne par tomodensitométrie

Il s’agit de la tomodensitométrie multidétecteur qui est un appareil de scanner très rapide prennant un cliché durant un seul battement cardiaque.

Elle sert à évaluer les artères irriguant votre cœur ( les artères coronaires). Un produit de contraste est généralement injecté dans votre veine.

La tomodensitométrie de perfusion cardiaque

La tomographie de perfusion myocardique par émissions de positons (TEP) est un scanner cardiaque qui va évaluer l’apport sanguin aux muscles de votre coeur ( myocarde ).

Pour ce faire, vous allez être mis sous stress par un médicament appelé Persantin® ( Dipyridamole ) et un autre examen au repos.

Il permet aussi d’évaluer la fonction de votre coeur et l’effet de la blocage des artères coronaires sur votre coeur lorsqu’il ne reçoit pas d’oxygène et d’éléments nutritifs ( une ischémie myocardique ). Il durera environ 2 heures 30 minutes.

Quelles sont les indications d’un scanner cardiaque ?

Dans le domaine de la cardiologie moderne, l’utilisation du scanner cardiaque s’avère essentielle pour un large éventail d’indications diagnostiques, des douleurs thoraciques aux risques d’infarctus, offrant des perspectives de surveillance et de prévention inégalée

  • Douleur thoracique aiguë : Si vous éprouvez une douleur thoracique inhabituelle, un scanner cardiaque peut être recommandé pour évaluer les risques d’infarctus du myocarde, en particulier lorsque le risque est intermédiaire ou faible selon votre médecin.
  • Chirurgie cardiaque prévue : Avant une chirurgie d’ablation de valve ou un remplacement de valve par TAVI, un scanner cardiaque peut être requis pour évaluer la structure cardiaque et planifier l’intervention.
  • Soupçons de pathologies cardiaques : En cas de suspicions de cancer cardiaque, d’anomalies vasculaires au niveau des gros vaisseaux médiastinaux ou de malformations cardiaques, un scanner cardiaque peut aider à établir un diagnostic précis.
  • Évaluation des risques et prévention : Lorsque des facteurs de risque d’infarctus du myocarde sont présents, un scanner cardiaque peut être utilisé pour évaluer la calcification ou rechercher la présence de caillots dans les cavités cardiaques.
RECOMMANDÉ :  Scanner du coude : Guide complet

Cette évaluation peut contribuer à réduire l’incidence d’infarctus en permettant une surveillance étroite et en appuyant sur les ajustements hygiéno-diététiques, ainsi que la prescription de statines si nécessaire pour réduire les risques.

Déroulement de votre scanner cardiaque : ce qu’il faut savoir

Étapes et informations essentielles à connaître

Lors de la prise de rendez-vous, il est essentiel de mentionner les médicaments que vous prenez et de signaler toute éventuelle claustrophobie, qui se caractérise par une peur irrationnelle des espaces confinés ou de l’enfermement.

Si une injection d’agent de contraste iodé est requise, un bilan sanguin évaluant la fonction rénale, notamment la créatininémie, sera demandé avant l’examen.

  • Il est recommandé d’être à jeun depuis 3 heures en cas d’injection de produit de contraste, 4 heures en cas d’injection de Persantin®, et 2 heures pour les patients diabétiques (un repas léger est autorisé). Cependant, il est possible de boire de l’eau pendant cette période de jeûne.
  • Il est recommandé de s’abstenir de consommer des stimulants tels que le café et le thé dans les 24 heures précédant l’examen.
  • Afin d’obtenir des résultats précis et fiables, votre médecin peut prescrire certains médicaments à prendre juste avant l’examen, notamment :
  1. Un béta-bloquant à action courte pour atteindre un rythme cardiaque entre 50 et 70 battements par minute.
  2. Un vasodilatateur, tel que la trinitrine sous forme de spray à administrer sous la langue, afin de dilater les artères pour une meilleure visualisation sur les images.
  3. Un antihistaminique pour réduire le risque de réaction allergique au produit de contraste.
  • Avant votre rendez-vous, veuillez vous assurer d’apporter les éléments suivants : votre carte d’identité, la demande d’examen et votre carte vitale.
  • Si vous êtes diabétique, il est recommandé d’arrêter la prise de metformine (un antidiabétique oral) 48 heures avant l’examen, sous avis médical.
  • Pour éviter tout stress inutile, veuillez arriver un peu en avance par rapport à l’heure de votre rendez-vous.
  • Informez le personnel médical si vous êtes enceinte, susceptible de l’être ou si vous allaitez, car dans ces situations, la procédure de scanner est contre-indiquée.
  • Signalez toute éventuelle allergie au produit de contraste iodé et assurez-vous d’apporter les documents s’y rapportant. En cas d’allergie aux excipients (substances plus ou moins inertes dans les médicaments) et non à l’iode, le produit pourra être modifié.

Déroulement

  • Lors de votre arrivée au service de radiologie, vous serez soumis à des questionnaires détaillés pour vérifier l’absence de contre-indications au scanner cardiaque. Le personnel médical sera là pour vous préparer mentalement.
  • Dans la cabine prévue à cet effet, vous devrez retirer vos bijoux, colliers, lunettes et soutien-gorge.
  • Ensuite, une fois dans la salle d’examen, vous ôterez votre chemise et vous vous allongerez confortablement sur le dos sur la table d’examen, entouré par le grand anneau.
  • On vous demandera d’effectuer des essais d’apnée de 7 à 15 secondes pour vous entraîner. Votre tension artérielle et votre fréquence cardiaque seront mesurées pour évaluer votre état hémodynamique et déterminer la nécessité d’utiliser le béta-bloquant et la trinitrine.
  • Si un électrocardiogramme est nécessaire, des électrodes adhésives seront placées sur votre thorax. En cas d’injection de produit de contraste ou de Persantin®, un cathéter sera installé sur votre avant-bras pour l’injection.
  • Le produit de contraste sera administré par le cathéter. Vous serez ensuite invité à placer vos bras au-dessus de votre tête, à rester immobile et à retenir votre respiration pendant une dizaine de secondes pour optimiser la visualisation des artères.
  • La table d’examen effectuera des mouvements de va-et-vient, avançant lentement dans l’anneau du scanner.
  • À la fin de l’examen, une brève attente pourrait être nécessaire pour des images supplémentaires.
  • En cas de tomodensitométrie par perfusion cardiaque, le scanner de repos sera effectué en premier. Ensuite, vous recevrez une injection de Persantin® pendant 5 minutes pour simuler l’effet de l’exercice sur votre cœur, suivie de l’acquisition de la deuxième série d’images.
  • Vous serez surveillé pendant toute la procédure, et vous êtes encouragé à signaler tout inconfort éventuel.
  • Une fois la stimulation terminée, vous recevrez une dose d’aminophylline, un médicament annulant l’effet du Persantin®.
RECOMMANDÉ :  Transit Œsogastroduodénal : Guide complet

Enfin, le personnel médical retirera les équipements et vous pourrez vous rhabiller.

Le traitement des résultats peut varier en termes de délais, en fonction du type d’examen demandé.

Il se peut que vous ne repartiez pas avec le compte-rendu et que les résultats soient directement envoyés au médecin prescripteur. En cas d’urgence, le radiologue communiquera immédiatement les résultats à votre médecin.

Quels sont les précautions à prendre après le scanner cardiaque ?

Le pansement au niveau du point de ponction du cathéter sera retiré environ 10 minutes après l’examen.

Après l’examen, vous pourrez rentrer chez vous et reprendre vos activités habituelles.

Pour favoriser l’élimination du produit de contraste de votre organisme par l’urine, il est recommandé de boire au moins 1,5 litres d’eau le jour même et le jour suivant l’examen.

Vous pouvez reprendre votre traitement antidiabétique, la metformine, 48 heures après l’examen.

Quelles sont les particularités chez les enfants?

Les doses de rayons X seront ajustées en fonction de l’âge et du poids de l’enfant.

Le cardiologue pédiatrique responsable de votre enfant lui prescrira la quantité appropriée de béta-bloquant.

Si nécessaire, un anesthésiste pédiatrique procédera à une sédation pour induire un sommeil artificiel, facilitant ainsi la réalisation de l’examen.

Il est prévu qu’un parent soit présent à côté de l’enfant pendant toute la durée de l’examen.

Quels sont les risques d’un scanner cardiaque ?

L’utilisation de rayons X ont des conséquences importants sur le corps humain. Ainsi, des précautions ont été prises, comme l’utilisation des faibles degrés d’irradiation et les contre-indications chez les personnes vulnérables.

Le produit de contraste iodé peut causer rarement des réactions d’hypersensibilité.

Le scanner cardiaque est généralement indolore mais la mise en place du cathéter et la pression lors de l’injection du produit de contraste peut causer une douleur minime.

Lorsque le produit de contraste est injectée dans la veine, vous pouvez ressentir une chaleur globale, une impression d’avoir uriner, et ou un goût métallique dans la bouche. Puis, ces signes disparaîtront spontanément.

Vous pouvez ressentir quelques légers effets secondaires transitoires et de courte durée suite à l’injection du Persantin®. Ces effets secondaires sont complètement résolus en fin d’examen.

La présence de produit iodé pourrait être détectée aux douanes en cas de voyage à l’extérieur du pays dans les semaines qui suivent l’examen. Ainsi, un document vous sera remis pour confirmer que vous avez effectué un scanner.

Quels sont les contre-indications d’un scanner cardiaque ?

Dans la planification d’un scanner cardiaque, il est essentiel de prendre en compte les contre-indications médicales spécifiques.

  • Si vous êtes enceinte ou en train d’allaiter, sauf en cas d’urgence vitale, la réalisation du scanner avec injection de produit de contraste est contre-indiquée.
  • De plus, si vous présentez un état hémodynamique instable (tension artérielle ou fréquence cardiaque anormales), ou si vous avez une allergie identifiée au produit de contraste, ou encore une insuffisance rénale sévère, il est déconseillé de subir un scanner avec injection de produit de contraste.

Quels sont les limites d’un scanner cardiaque ?

La technique a ses limites en ce qui concerne la taille des vaisseaux. Les vaisseaux de moins de 1 mm (équivalent à 1 à 2 pixels pour une résolution spatiale actuelle de 0,6 mm) pourraient répondre à la loi du « tout ou rien » en cas d’obstruction vasculaire légère.

Si vous êtes dans l’incapacité de rester immobile ou de retenir votre respiration, par exemple en raison de démence, de confusion ou d’un état respiratoire précaire ne permettant pas une apnée d’une dizaine de secondes, cela peut représenter une difficulté lors de l’examen.

Les arythmies cardiaques ne sont plus une contre-indication, mais elles nécessitent l’utilisation d’un scanner multi-détecteur pour une meilleure précision dans ces conditions.

Où faire un scanner près de chez moi ?

Si vous cherchez le service d’imagerie le plus proche pour votre scanner cardiaque, une ressource utile est l’annuaire des services d’imagerie médicale disponible en cliquant sur ce site.

Vous y trouverez une liste des établissements offrant des services de scanner cardiaque à proximité de votre localisation.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article

1- Scanner cardiaque | Deuxième Avis (deuxiemeavis.fr)

2- Scanner cardiaque : intérêt dans le bilan des douleurs thoraciques, dans le dépistage cardiovasculaire et dans le bilan pré-ablation de fibrillation auriculaire – ScienceDirect

3- Scanner coronaire de perfusion et FFR-CT : une révolution en marche ? (cardio-online.fr)

4- Imagerie cardiaque – Troubles cardiovasculaires – Édition professionnelle du Manuel MSD (msdmanuals.com)

5- ch-versailles.fr/En-savoir-plus-cardiologie/3/24/56

Nos processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  https://groupesantepourtous.com/a-propos/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.4 / 5. Nombre de votes 5

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut