Scanner des sinus : Guide complet

Article rédigé par le 27 octobre 2023

Passons en revue le scanner des sinus ! Cet examen peut sembler intimidant au premier abord. Pourtant, il est essentiel de savoir qu’il reste non invasif et totalement indolore malgré la complexité de sa technologie.

Il revêt une grande importance dans l’évaluation des sinus, permettant de diagnostiquer des affections telles que la sinusite, les polypes nasaux ou les fractures faciales.

Notre objectif ici est de vous fournir des informations détaillées pour éclairer l’importance de cet examen radiologique, en mettant en avant ses bénéfices tout en abordant de manière objective les possibles risques, bien que minimes.

Scanner des sinus : 5 points à retenir

  • 1- La Tomodensitométrie reste le moyen de diagnostic le plus fiable des maladies des sinus, avec un rapport coût-efficacité tolérable.
  • 2- Elle est indiquée en cas de maladie des sinus d’ordre inflammatoire, vasculaire, traumatique et tumorale.
  • 3- Des consignes strictes doivent être prises en compte avant de procéder à l’examen.
  • 4- L’injection de contraste est rarement nécessaire.
  • 5- Si vos problèmes de sinus persistent, il est conseillé de consulter rapidement un médecin pour déterminer leur origine et éviter de négliger tout souci sous-jacent.

Comprendre la tomodensitométrie (CT) des sinus

La tomodensitométrie (CT ou scanner) est un examen médical utilisant des rayons X pour créer des images tridimensionnelles (3D) du corps humain, permettant une recherche plus précise des anomalies.

Contrairement à la radiographie, la CT effectue des rotations autour de l’organe examiné pour obtenir ces images détaillées.

L’examen des sinus à la CT apporte une meilleure résolution d’image et donc une précision diagnostique plus significative que d’autres moyens d’exploration des sinus.

Source

Cet examen est le plus souvent réalisé sans injection de produit de contraste

Cependant, lorsque celui-ci n’est pas assez effectif, l’administration de produit de contraste (orale ou en intraveineuse) peut s’avérer nécessaire aux cours des maladies sinusales compliquées (abcédation).

Pourquoi faire un scanner des sinus ?

Les sinus, ces cavités situées dans le crâne, peuvent parfois causer des problèmes de santé significatifs.

Comprendre l’importance et les raisons pour lesquelles un scanner des sinus est préconisé peut être crucial pour ceux confrontés à des troubles sinusiens persistants.

Indications fréquentes

Un médecin vous prescrit le scanner des sinus au cours :

  • D’une crise répétitive de sinusite/rhino-sinusite
  • D’un traumatisme reçu au niveau du visage
  • D’un contexte de céphalées récidivantes
  • D’une anomalie de la cavité nasale objectivée au cours de la rhinoscopie (excroissances)

Affections diagnostiquées par un scanner des sinus

La procédure de scanner des sinus s’avère être un outil diagnostique essentiel dans l’identification précise de diverses affections médicales touchant les cavités sinusales.

Cette méthode fournit une perspective détaillée des conditions telles que :

  • Les crises répétées de rhino-sinusite (céphalées, écoulements nasaux non transparents, fièvre) indiquent le CT scan des sinus sur lequel le médecin objective un épaississement de la muqueuse nasale avec ou sans existence de fluide intra-nasal.
  • Les fractures faciales seront confirmées par le scanner par l’existence d’un trait de fracture avec ou sans collection liquidienne intra-sinusale et avec ou sans déplacement de la structure osseuse incriminée.
  • Les céphalées récidivistes constituant un motif fréquent de consultation motivent également cet examen afin d’en reconnaître la cause vasculaire (algie vasculaire de la face) ou neurologique (migraines) ou ORL (sinusite chronique).
RECOMMANDÉ :  Radiographie du cavum : Guide complet

Une étude de cohorte comprenant 171 participants a été menée pour évaluer la sensibilité, la spécificité et la précision diagnostique du scanner des sinus paranasaux dans la rhino-sinusite chronique.

Les résultats ont démontré que la tomodensitométrie des sinus paranasaux présente une sensibilité appréciable et une spécificité supérieure à la moyenne pour le diagnostic de la RSC.

Associée à l’anamnèse et aux résultats de l’examen physique, la TDM peut grandement contribuer à améliorer la précision diagnostique de la rhino-sinusite chronique.

  • Le scanner visualise mieux l’étendue des excroissances situées au niveau des sinus nasaux (polypes, tumeurs malignes).
  • Grâce au scanner, une classification appelée pTNM sera préétablie pour connaître le stade d’évolution d’un cancer s’étant développé au niveau des régions des sinus.

Cette classification étudie l’invasion du cancer, le nombre de ganglions lymphatiques atteints et l’existence ou non d’une métastase.

Avantages du scanner des sinus

Le scanner des sinus est :

  • L’examen de référence pour le diagnostic de la sinusite et/ou des obstruction des sinus
  • Il est moins invasif et moins gênant que la rhinoscopie
  • Il est plus précis que la radiographie et moins sensible aux mouvements du patient
  • Le meilleur moyen d’observance et de surveillance des traitements des maladies des sinus
  • Utilisé pour effectuer un bilan pré-chirurgical des lésions des sinus

Protocole d’un scanner des sinus : guide pratique

Avant de passer un scanner des sinus, une préparation adéquate est essentielle pour garantir des résultats précis et pour faciliter le bon déroulement de cette procédure d’imagerie médicale.

Voici nos recommandations :

  • Si vous êtes enceintes, toute exposition aux rayonnements est strictement contre-indiquée du fait du risque de malformation fœtale (effet tératogène des rayonnements)
  • Vous devrez retirer tous vos bijoux car ceux-ci risquent de créer des artéfacts (faux résultats) lors de l’acquisition des images
  • Dans le cas où vous avez déjà eu une réaction allergique au produit de contraste, informez votre médecin afin qu’il vous administre par avance des médicaments qui atténuent la réaction.
  • En cas d’injection de produit de contraste, vous devrez jeûner 04 à 06 heures avant le début des examens. Et si vous êtes sous traitement, prenez vos médicaments à distance du début de l’examen afin de respecter cette durée de jeun.
  • Informez votre médecin si vous avez un problème rénal ou le diabète afin qu’il puisse prendre plus de précaution quant au produit de contraste à injecter.
  • Malgré la vitrine séparant votre pièce et celle où se trouve votre médecin examinateur, vous pourrez toujours communiquer entre vous. D’ailleurs, parler est le meilleur moyen pour éloigner l’anxiété.

Bon à savoir !
En règle générale, le praticien vous recommandera une position allongée sur le dos, bien que pour optimiser la qualité de l’imagerie lors d’un scanner des sinus, l’adoption de la position ventrale, avec le menton surélevé, est préconisée.

Pendant la procédure, la table se déplacera dans l’appareil. Pendant la capture des images, il peut vous être demandé de retenir votre respiration brièvement et de demeurer parfaitement immobile afin de garantir la netteté des images et d’éviter toute altération.

RECOMMANDÉ :  Échographie mammaire : Guide complet

L’examen complet, comprenant l’acquisition et l’interprétation des images, peut s’étendre sur une période d’environ vingt minutes.

Après l’examen, y a t-il des consignes particulières? 

Après l’examen, vous pouvez reprendre l’ensemble de vos effets personnels sans consignes spécifiques concernant votre régime alimentaire ou vos activités quotidiennes.

Le rapport des résultats vous sera remis soit immédiatement après l’examen, soit remis en main propre par le radiologue quelques jours plus tard.

Le radiologue vous donnera des informations supplémentaires par rapport à votre état de santé ou bien vous redirigera vers votre médecin traitant avec les résultats.

Risques et précautions lors de l’examen des sinus

Le risque d’allergie (démangeaisons, gonflement, nausées, vomissements) au produit de contraste n’est pas à négliger, il peut être minimiser par l’administration en avance d’antihistaminique.

L’effet tératogène des rayonnements X représente un risque majeur pour les femmes enceintes, justifiant ainsi son interdiction pendant la grossesse. Ce risque est minime chez la population générale, sauf en cas d’expositions répétées, ce qui peut conduire à la dégénérescence des tissus et augmenter le risque tumoral.

Chez les patients souffrant d’une insuffisance rénale, l’élimination du produit de contraste implique un besoin accru de consommation de liquides par rapport à une personne dont les reins fonctionnent normalement.

Une administration de produit de contraste en intraveineux nécessite une asepsie rigoureuse qui doit être respectée afin d’éviter les inflammations locales et infections.

Y a-t-il d’autres alternatives au scanner des sinus ?

Du fait de son coût élevé, allant dans les 100 à 200 euros environ, d’autres examens d’imagerie peuvent être proposées comme alternative au scanner des sinus.

La radiographie conventionnelle des sinus est abordable, accessible à un plus grand nombre de personnes et non invasive. Cependant, elle offre des images moins détaillées que le scanner et est sensible aux mouvements du patient.

La rhinoscopie est aussi très effective, mais est invasive, gênante, nécessitant l’emploi d’anesthésie locale.

L’IRM des sinus est une option, mais elle est rarement utilisée en première intention. Elle n’est pas invasive comme le scanner, mais son coût est plus élevé alors qu’elle partage les mêmes désavantages que le scanner (allergies, infection par négligence d’asepsie au site d’injection du produit de contraste, etc.).

Faire un scanner des sinus près de chez moi

Si vous présentez des signes évoquant une affection des sinus, consultez rapidement un médecin afin qu’il puisse vous examiner et vous orienter vers un centre d’imagerie (en cas de nécessité d’un examen radiologique).

Voici justement un site qui pourra vous aider à trouver un centre de radiologie près de chez vous.

Références

Articles et ressources utilisés dans la création de cet article
  1. Sinus CT – ARA Diagnostic Imaging (ausrad.com)
  2. Sinus CT Scan Tuscaloosa, Alabama | Tuscaloosa ENT
  3. Sinus CT Scan Benefits and Risks in Scottsdale, Arizona – Southwest Medical Imaging (esmil.com)
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut