Scanner du coude : Guide complet

Article rédigé par le 20 août 2023

Le scanner du coude est un examen radiologique qui permet de visualiser les os et les articulations du coude. Il est souvent réalisé en cas de traumatisme, de chute, ou de suspicion d’arthrose. Les indications pour cet examen varient selon les cas. Dans cet article, nous allons voir quand le scanner du coude est indiqué et quels sont les résultats possibles.

Anatomie du coude

L’anatomie du coude est composée de plusieurs structures permettant aux bras de se mouvoir et de pourvoir aux activités quotidiennes. Le coude est formé par le fonctionnement conjoint des articulations, des muscles et des ligaments. Les principaux composants du coude sont :

  • Articulation huméro-ulnaire (UHJ) : cette articulation permet les mouvements de flexion et d’extension du bras.
  • Articulation radio-ulnaire (RUJ) : elle contrôle la pronation et la supination du poignet.
  • Muscles qui entourent le coude : ces muscles assurent une stabilization lors des mouvements et soutiennent les articulations.
  • Ligaments qui attachés les os à la région voisine : ceux-ci offrent une limitation supplémentaire à la mobilité pour éviter toute blessure ou douleur accidentelles.

Scanner du coude, c’est quoi ?

Si vous avez déjà eu un problème avec votre coude, vous avez peut-être entendu parler d’une procédure appelée scanner du coude.

Le scanner du coude est une technique d’imagerie médicale qui utilise la technologie des rayons X pour obtenir des images détaillées de l’articulation du coude et des zones environnantes. L’objectif de ce scanner est d’identifier toute anomalie dans l’articulation du coude qui pourrait être à l’origine de douleurs ou d’une gêne.

Il peut également révéler la présence de signes d’arthrose, de fractures ou d’autres maladies dans cette zone. Les résultats sont généralement disponibles dans les 24 heures et fournissent des informations précieuses que les médecins peuvent utiliser pour diagnostiquer et traiter les patients souffrant de blessures liées au coude.

Les scanners du coude offrent de nombreux avantages aux patients souffrant de douleurs ou d’une gêne au niveau de l’articulation du coude.

  • Tout d’abord, ils fournissent des images détaillées qui permettent aux médecins de mieux comprendre ce qui se passe à l’intérieur du bras de leur patient et de poser un diagnostic précis rapidement et efficacement.
  • En outre, ces scanners sont non invasifs, ce qui signifie qu’ils ne présentent que peu de risques (voire aucun).
  • Enfin, une fois terminés, ces scanners fournissent des informations précieuses sur ce qui se passe à l’intérieur du corps, ce qui permet aux médecins d’élaborer un plan de traitement sur mesure pour chaque patient en fonction de ses besoins spécifiques

Quelles sont les indications du scanner du coude ?

Selon le type de problème, il peut être nécessaire de passer un examen d’imagerie, tel qu’un scanner, afin de diagnostiquer le problème avec précision.

Bon à savoir : L’imagerie par résonance magnétique (IRM) a, dans une large mesure, remplacé le scanner comme outil d’imagerie standard du coude. Ceci inclut la douleur du coude chez les athlètes, les lésions chondrales et ostéochondrales du coude, les corps étrangers intra-articulaires, etc.

RECOMMANDÉ :  Arthroscanner de la cheville : Guide complet

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un scanner du coude pourrait être utile. Voici quelques indications courantes :

  1. Traumatisme : Si vous avez subi une blessure telle qu’une fracture ou une luxation, vous pouvez avoir besoin d’un scanner du coude pour évaluer les dommages et planifier le traitement en conséquence.
  2. Chute : Si vous êtes tombé sur votre coude ou si vous avez subi un autre type de traumatisme, il est possible qu’il y ait des dommages internes qui ne peuvent pas être vus sur une radiographie. Un scanner peut fournir des images plus détaillées afin que les médecins puissent obtenir une évaluation précise du problème.
  3. Pour rechercher des calcifications : On parle de calcification lorsque des dépôts de calcium s’accumulent dans les tissus mous, les tendons ou les ligaments autour de vos articulations. Cela peut provoquer des douleurs et des raideurs et limiter l’amplitude des mouvements dans la zone affectée. Un scanner peut aider à détecter la calcification afin de la traiter de manière appropriée.
  4. Suspicion d’épicondylite : L’épicondylite est une inflammation de la partie latérale (extérieure) ou médiale (intérieure) du coude due à une surutilisation ou à des mouvements répétitifs. Un scanner peut aider à confirmer ce diagnostic en recherchant toute modification des tissus mous ou de la structure osseuse dans la zone affectée.
  5. L’arthrose : L’arthrose finit par toucher toutes les articulations du corps, y compris les coudes. Elle se développe généralement lentement au fil du temps et provoque des douleurs et des raideurs dans l’articulation ou les articulations touchées. Un scanner peut aider les médecins à évaluer tout dommage causé par l’arthrose et à planifier un traitement en conséquence.

Procédure : Comment ça se passe ?

Avant de passer le scanner proprement dit, vous recevrez probablement une injection contenant un produit de contraste dans la région de votre bras ou de votre main afin que certaines structures de votre coude soient mieux visibles sur les images produites par le scanner.

Pendant la procédure du scanner du coude, on vous demandera de vous allonger sur une table qui se déplace à travers une ouverture dans une grande machine en forme d’anneau appelée portique. Pendant ce temps, des faisceaux de rayons X traversent votre corps sous différents angles, tandis que des détecteurs mesurent la quantité de rayonnement qui traverse chaque partie de votre corps respectivement. L’ensemble du processus dure généralement entre 5 et 10 minutes, mais peut prendre plus de temps en fonction du type de scanner effectué et du nombre d’images à prendre pour des raisons de précision.

Scanner du coude : Les risques

Les scanners du coude sont une procédure de plus en plus courante dans le monde médical. Il est essentiel de comprendre les risques associés à ce type de radiologie avant de se soumettre à un scanner.

Exposition aux radiations

Comme pour tout type d’examen d’imagerie, il existe un certain risque d’exposition aux radiations pendant un scanner du coude. La quantité de radiations administrée est généralement faible, mais elle peut tout de même avoir un effet sur le corps au fil du temps.

RECOMMANDÉ :  Scanner ORL : Guide complet

Réaction allergique

Certains patients peuvent avoir une réaction allergique lorsqu’ils sont exposés à certaines substances utilisées pendant un scanner du coude. Ces réactions peuvent aller d’un léger inconfort à des symptômes plus graves tels que des difficultés respiratoires et de l’urticaire. Il est important de faire savoir à votre médecin si vous avez des allergies avant de faire un scanner du coude afin qu’il puisse adapter son approche en conséquence.

Infection

Bien que rare, une infection peut survenir après un scanner du coude si les techniques de stérilisation appropriées ne sont pas suivies. Pour réduire le risque, assurez-vous que tout le matériel utilisé pour l’intervention est correctement stérilisé avant son utilisation et que toutes les surfaces sont nettoyées après chaque utilisation. De plus, demandez à votre médecin quelles sont les précautions particulières qu’il peut recommander pour réduire le risque d’infection pendant et après l’intervention.

Sensation de gêne (pendant ou après l’intervention)

La gêne est un autre effet secondaire potentiel associé aux procédures de scanner du coude. Certains patients peuvent ressentir une gêne pendant le scanner en raison de la manipulation de leur bras dans différentes positions pendant la procédure.

Scanner du coude : Prix

En France, la réglementation actuelle permet de réaliser l’examen du coude à un prix inférieur à celui que l’on trouve dans d’autres pays européens. Le coût d’un scanner du coude, sans couverture d’assurance, varie généralement entre 60 et 100 euros, selon la région du pays et la complexité de la procédure.

Il est important de noter que de nombreux centres de radiologie en France n’acceptent pas le paiement à la fin du scanner et peuvent exiger que le paiement soit effectué à l’avance avant de commencer le processus. Cela peut entraîner des coûts supplémentaires et du temps passé à prendre des rendez-vous dans différents centres. La disponibilité des scanners du coude dans différentes parties du pays varie également, divisée principalement en fonction de la politique régionale.

En fin de compte, bien qu’il existe de nombreuses options en France pour ceux qui ont besoin d’un scanner du coude, la préparation de ce processus implique certainement de se renseigner sur les coûts et les réglementations qui varient selon la région.

Retrouvez les centres d’imagerie médicale près de chez vous

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
  Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut