Scintigraphie de la vidange gastrique : Guide complet

Article rédigé par le 5 décembre 2023

La scintigraphie de la vidange gastrique est un examen d’imagerie médicale qui permet d’étudier la vitesse d’évacuation du contenu de l’estomac pendant la digestion pour rechercher un retard ou une accélération de la vidange.

C’est un examen essentiel dans le diagnostic des affections et troubles fonctionnels de l’estomac mais aussi dans la surveillance d’une pathologie déjà présente.

Dans cet article, vous découvrirez en détail le principe de la scintigraphie de la vidange gastrique, ses principales indications, son déroulement et enfin ses limites

Scintigraphie de la vidange gastrique : 5 points forts

  • 1 – Une scintigraphie de la vidange gastrique est une procédure d’imagerie médicale utilisant un traceur radioactif qui permet d’étudier le temps de vidange de l’estomac pendant une digestion.
  • 2 – Un scintigraphie de la vidange gastrique est un examen utilisé dans le diagnostic d’une gastroparésie, dans le bilan d’une dyspepsie fonctionnelle, suivi de l’efficacité d’un traitement, surveiller les complications d’une chirurgie gastrique.
  • 3 – Certaines conditions médicales comme une allergie au repas radiomarqué, un état grabataire, une hypoglycémie peut rendre la scintigraphie de la vidange gastrique inappropriée. La grossesse et l’allaitement constituent des contre-indications absolues de l’examen.
  • 4 – Avant l’examen, il est important de jeûner au moins pendant 6 heures et chez les diabétiques une contrôle de la glycémie est requise avant et après l’examen.
  • 5 – En cas de symptômes gastriques récurrents et persistants pendant plus de 6 mois, n’hésitez pas à contacter votre médecin pour une prise en charge adéquate.

Rappel sur l’anatomie fonctionnelle de l’estomac

L’estomac est un organe volumineux intra-abdominal qui appartient au système digestif. C’est un organe qui sert de réservoir de stockage des aliments ingérés et amorce la digestion en les fractionnant

Il secrète une quantité importante d’acide chlorhydrique qui permet de fragmenter les fibres alimentaires pour assurer une bonne digestion.

Il débute par le cardia qui le met en communication avec l’œsophage et se termine par le pylore avec la première portion du duodénum.

Son volume est d’environ 50 ml lorsqu’il est vide et peut atteindre jusqu’à 4 litres après un repas assez copieux.

Le temps normal de la vidange gastrique vers le duodénum lors d’une digestion est de 2 à 3 heures.

Scintigraphie de la vidange gastrique : définition – principe

Définition

La scintigraphie de la vidange gastrique est un examen d’imagerie médicale qui relève de la médecine nucléaire utilisant des produits radioactifs sans danger pour la santé afin d’étudier le mécanisme et la vitesse de vidange de l’estomac.

Principe et Modalités

L’examen consiste à l’ingestion d’aliment solide et/ou liquide radiomarqué.

En général, on procède uniquement à un marquage de la phase solide par le technétium 99. Mais dans des situations particulières (gastroparésie diabétique, dumping syndrome), on réalise également un marquage de la phase liquide à l’indium 111.

La faible quantité de rayonnement émise par ces produits sera ensuite capté par des caméras spécifiques sensibles aux rayonnements appelés gammas caméras afin d’analyser le temps de passage des aliments de l’estomac vers le duodénum.

La scintigraphie de la vidange gastrique dure entre 2 à 4 heures et l’acquisition des images se fera toutes les heures.

Les images captées seront ensuite retranscrites sur un ordinateur qui permettra au médecin d’analyser et de suivre l’évolution des produits radioactifs au sein de l’organisme en temps réel.

La scintigraphie de la vidange gastrique permet surtout de diagnostiquer les troubles de la vidange gastrique ou gastroparésie qui altèrent considérablement la vie des patients au quotidien.

Scintigraphie de la vidange gastrique : quelles sont les indications ?

Ils existent plusieurs indications qui imposent la réalisation d’une scintigraphie de la vidange gastrique.

Citons :

Une suspicion de gastroparésie diabétique

La gastroparésie est une pathologie fonctionnelle de l’estomac caractérisée par un ralentissement de la vidange gastrique pendant la digestion.

Chez les patients diabétiques, elle est souvent associée aux complications microangiopathiques du diabète dont la neuropathie.

Une gastroparésie doit se rechercher à la scintigraphie de la vidange gastrique devant :

  • Des nausées et des vomissements
  • Une satiété précoce avec une ration alimentaire habituelle
  • Des éructations
  • Des douleurs épigastriques
  • Une sensation de plénitude gastrique à distance des repas
  • Des ballonnements
  • Une hypoglycémie après repas chez les patients sous insuline

En général, ces symptômes surviennent après le repas.

RECOMMANDÉ :  IRM du poignet : Guide complet

Selon une étude menée par Dr T. Ben Ghachem et al. Intitulée « Apport de la scintigraphie dans le diagnostic de la gastroparésie diabétique », la scintigraphie de la vidange gastrique est l’examen de référence dans le diagnostic de la gastroparésie diabétique et cela même chez des patients ne présentant aucun symptôme.

Une dyspepsie fonctionnelle

La dyspepsie fonctionnelle est un syndrome défini par un ensemble de symptômes ayant durés plus de 6 mois et dont aucune anomalie n’a été retrouvé à l’endoscopie.

Ce syndrome impose une scintigraphie de la vidange gastrique devant :

  • Une sensation de plénitude gastrique à distance des repas
  • Une satiété précoce
  • Une brûlure épigastrique

Une évaluation de l’efficacité d’un traitement

Certaines troubles fonctionnelles de l’estomac dont la gastroparésie et la dyspepsie fonctionnelle exigent d’instaurer un traitement (médicamenteux ou chirurgical) afin d’améliorer la vidange gastrique et ainsi soulager le patient.

La scintigraphie de la vidange gastrique permet alors d’évaluer l’efficacité de ces traitements sur la motilité et la vidange de l’estomac.

Une appréciation des complications de la chirurgie gastrique

Après un traitement chirurgical comme une myotonie pylorique, un bypass ou une sleeve entrainant une accélération excessive de la vidange gastrique ou un Dumping syndrome se manifestant par :

  • Une diarrhée
  • Des douleurs abdominales
  • Des nausées
  • Des ballonnements
  • Des symptômes vasomoteurs  

Ces symptômes apparaissent dans la première heure suivant la reprise de l’alimentation.

La scintigraphie de la vidange gastrique permet alors de déceler les éventuelles complications d’une chirurgie de l’estomac avant l’apparition des premiers signes.

Contre-indications : ce qu’il faut savoir pour une scintigraphie de la vidange gastrique

La scintigraphie de la vidange gastrique est contre-indiquée dans certaines circonstances notamment :

  • Une allergie aux éléments composant le repas radiomarqué dont l’œuf.
  • Un patient grabataire ou invalidant
  • Une hypoglycémie (taux de glucose sanguin < 40 mg/dL)

La grossesse et l’allaitement constituent une contre-indication absolue à la réalisation d’une scintigraphie de la vidange gastrique.

Comment se préparer pour une scintigraphie de la vidange gastrique ?

Lors de la prise du rendez pour une scintigraphie de la vidange gastrique, vous serez convié à un entretien avec un médecin pour :

  • Rechercher des contre-indications à l’examen.
  • Evaluer votre capacité à réaliser l’examen (position debout ou assise prolongée, possibilité d’ingérer un repas par voie orale, éventuelle maladies psychiatriques, etc).
  • Rechercher la présence d’un diabète.
  • Vérifier l’absence d’autre scintigraphie programmée dans les jours précédents (délai de 48 heures minimum entre deux scintigraphies au Technétium 99).
  • S’informer sur votre traitement habituel et vous informer sur les médicaments susceptibles de modifier la vidange de l’estomac qui doivent être arrêtés au moins 48 heures avant l’examen.
  • Vous expliquer les détails et le déroulement de l’examen.
  • En plus des recommandations reçues lors de la prise de rendez-vous, nous vous proposons quelques conseils pour s’assurer du bon déroulement de l’examen.

Avant l’examen

  • La scintigraphie de la vidange gastrique devrait se faire de préférence le matin après une nuit de jeûne. Si cette condition ne peut être remplie, un jeûne de 4 à 6 heures est recommandé avant l’examen (ni manger ni boire ni fumer)
  • Il est préférable de réaliser l’examen durant les 10 premiers jours du cycle menstruel car la vidange gastrique des solides varie selon les phases du cycle menstruel.
  • Chez les patients diabétiques, un contrôle de la glycémie est nécessaire avant et après l’examen. La dose d’insuline habituelle sera ajustée en fonction des conditions de réalisation du repas.

Bon à savoir !
Pour favoriser la détente avant l’examen, vous pouvez mettre en pratique quelques techniques de relaxation.
La régulation de la respiration est une méthode efficace, consistant à effectuer des respirations profondes en inspirant pendant environ 3 secondes, puis en expirant profondément.
Cette approche permet de calmer le système nerveux et de réduire le stress.

Que dois-je ramener ?

  • Votre ordonnance originale ou lettre de recommandation de votre médecin
  • Un œuf et deux tranches de pain de mie. Et s’il s’agit d’un enfant, veuillez ramener du lait maternisé.
  • La liste écrite des médicaments que vous prenez habituellement 
  • Les résultats récents de vos analyses sanguines et autres bilans 
  • Les examens radiologiques antérieurs et les comptes-rendus d’opération ou d’hospitalisation en votre possession 
  • Votre carte VITALE de sécurité sociale et son attestation afin de bénéficier des remboursements et permettre le suivi 
  • Votre carte de mutuelle ou autre assurance privée

Comment se déroule une scintigraphie de la vidange gastrique ?

La scintigraphie de la vidange gastrique se déroule dans un service de médecine nucléaire, il est réalisé par un médecin ayant une formation spécialisée dans le domaine de la radioactivité. C’est un examen qui dure entre 2 à 4 heures.

Lors de votre arrivée au service de médecine nucléaire, vous serez accueilli par l’équipe médico technique.

En cabine

  • Le médecin vous guidera ensuite vers la cabine (dans une zone réglementée et surveiller) où vous serez amené à vous déshabillez pour revêtir la blouse d’hôpital et ôter vos bijoux.
  • Vous aurez à prendre un repas radiomarqué sans dépasser un délai de 10 minutes. Ce repas est composé :
RECOMMANDÉ :  Angio-IRM cérébrale : Guide complet

– D’une omelette cuite sur une poêle antiadhésive ou au micro-onde marqué au technétium.

– De deux tranches de pains de mie grillées

– De confiture

– 120 ml d’eau marqué par l’indium (en cas d’évaluation de la phase liquide) qui doit être avalée rapidement et à la paille.

  • Une fois le repas achevé, on passe directement en salle d’examen pour l’acquisition des images.

En salle d’examen

Vous serez debout ou assis sur un tabouret entre les deux plaques de gamma-caméras. La position allongée n’est pas vraiment indiquée, sauf dans de rare cas, car cette dernière favorise un retard de la vidange gastrique.

Salle d’examen d’une scintigraphie

Le médecin vous posera ensuite des électrodes contenant une petite goutte de produit radioactif au niveau de l’estomac et de l’abdomen avec des repères bien établies.

On procède alors à l’acquisition des images. Elle se fait :

  • Selon un protocole court soit une acquisition des images toutes les heures jusqu’à 3 à 4 heures. C’est généralement le protocole à mettre en place en routine clinique.
  • Selon un protocole long autrement une acquisition toutes les 10 minutes la première heure puis tous les 15 à 20 minutes par la suite. C’est le protocole utilisé pour une étude plus en détails du processus de vidange.

L’acquisition des images prend fin lorsque les 2/3 du contenu gastrique ont quitté l’estomac.

Il est important d’essayer de ne pas bouger durant la prise des images. Par contre vous pouvez respirer normalement.

Au bout de 2 à 4 heures, l’examen est terminé. Vous pouvez alors passer en cabine pour vous rhabiller.

La scintigraphie de la vidange gastrique n’est pas douloureuse, ni invasive. Pour les patients claustrophobes, ne vous inquiétez pas l’examen se déroule sur une machine ouverte.

Toutefois, n’oublier pas de le mentionner au médecin avant la réalisation de l’examen pour que des mesures spécifiques soient entreprises (prise d’un léger tranquillisant).

Après l’examen

  • Vous pouvez immédiatement reprendre votre activité quotidienne.
  • Vous pouvez manger normalement.
  • Veillez à boire suffisamment d’eau dans les heures qui suivent l’examen afin d’éliminer rapidement le produit radioactif.

Scintigraphie de la vidange gastrique : Effets indésirables et complications

Tout examen sur le corps humain, même conduit dans des conditions optimales, comporte un risque.

Dans le cas de la scintigraphie de la vidange gastrique, les effets indésirables et complications restent vraiment rare et exceptionnelles :

  • Allergie ou choc anaphylactique dû au repas
  • Manifestation des symptômes liés à l’ingestion du traceur ce qui est exceptionnelle
  • Des troubles gastriques : nausée, vomissement, éructations…
  • Des troubles digestifs : douleurs abdominales, ballonnements, diarrhée…

Scintigraphie de la vidange gastrique : Compte-rendu et résultats

Un premier commentaire vous sera donné juste après l’examen.

Cependant, cela reste une première approche, car l’analyse des images par le médecin nucléaire requiert beaucoup de temps et une certaine minutie afin d’établir un diagnostic précis.

Le compte-rendu écrit sera ensuite transmis ultérieurement à votre médecin traitant par courrier accompagné des clichés imprimés, et souvent avec un CD-ROM d’images.

Ce sera donc votre médecin qui vous communiquera officiellement les résultats de votre examen.

Quelles sont les limites d’une scintigraphie de la vidange gastrique ?

La scintigraphie de la vidange gastrique possède aussi ses limites qui incitent le médecin à avoir recours à d’autres techniques d’imageries.

  • L’existence des risques liés à l’ingestion du traceur radioactif bien que la dose d’irradiation corresponde à la dose d’une radiographie standard.
  • C’est un examen long qui requiert beaucoup de patience de la part du patient et du médecin nucléaire.

Où réaliser une scintigraphie de la vidange gastrique près de chez moi ?

Pour trouver un centre ou un hôpital où réaliser une scintigraphie de la vidange gastrique près de chez vous, la première étape consiste à contacter l’établissement possédant un service de médecine nucléaire le plus proche.

Voici un site qui pourra vous aider dans votre quête, Cliquez ici.

Foire aux questions

Quel est le coût d’une scintigraphie de la vidange gastrique ?

Le coût d’une scintigraphie de la vidange gastrique est de l’ordre de 265,28 € en moyenne. Toutefois ce tarif peut varier selon les établissements et les hôpitaux.

Quels sont les alternatives à une scintigraphie de la vidange gastrique ?

Bien que la scintigraphie de la vidange gastrique soit l’examen de référence pour l’exploration du transit de l’estomac. A défaut, on peut avoir recours au test respiratoire au carbone marquée ou 13C-acétate (13C-ABT).

Une scintigraphie de la vidange gastrique est-elle douloureuse ?

Non, la scintigraphie de la vidange gastrique n’est ni douloureuse ni invasive.

Références bibliographiques

Articles et ressources utilisées dans la rédaction de cet article
  1. Quelle place pour la scintigraphie de vidange gastrique chez les patients présentant une symptomatologie évocatrice de gastroparésie ? – ScienceDirect
  2. Guide pour la réalisation d’un examen de scintigraphie de vidange gastrique – ScienceDirect

Scintigraphies gastro-intestinales – Troubles gastro-intestinaux – Édition professionnelle du Manuel MSD (msdmanuals.com)

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut