Syndrome de la bouche brûlante : une maladie chronique difficile à traiter

Article rédigé par le 29 août 2023

Le syndrome de la bouche brûlante est une maladie chronique caractérisée par une sensation de brûlure dans la cavité buccale en l’absence de toute atteinte d’organe identifiable.

La cause exacte de ce syndrome est encore un mystère de nos jours. C’est pour cela que le traitement vise à soulager les symptômes plutôt que de guérir complètement la maladie.  

Néanmoins, certains facteurs ont été associés au syndrome de la bouche brûlante notamment des facteurs psychologiques, hormonaux, génétiques et neuropathiques. 

Les femmes ménopausées sont les plus touchées, mais on le rencontre également chez les hommes et les femmes de tout âge. Les symptômes varient d’une personne à une autre.

Découvrez dans cet article les éléments clé à connaître sur le syndrome de la bouche brûlante, et comment réagir devant cette pathologie.  

Rappels anatomiques

La cavité buccale est sous les cavités nasales. Elle débouche au niveau de la face par la fente orale et en arrière dans le pharynx par l’isthme du gosier. Elle dispose d’ :

  • Un toit formé par le palais dur et le palais mou
  • Un plancher constitué principalement par la langue et des tissus mous
  • Des parois latérales formées par les joues

Qu’est-ce qu’un syndrome de la bouche brûlante ?

Le syndrome de la bouche brûlante, appelée aussi glossodynie, glossalgie ou stomatodynie, est un ensemble de signes, caractérisé par une sensation de brûlure au niveau de la muqueuse buccale sans lésions ni pathologies sous-jacentes identifiées. 

On décrit souvent ces signes comme ce que l’on ressent après avoir bu ou avalé quelque chose de brûlant ou après avoir mangé des aliments épicés.

Quelles sont les principales manifestations d’un syndrome de la bouche brûlante ?

La symptomatologie d’un syndrome de la bouche brûlante varie d’une personne à une autre.

Sensations souvent décrites

On décrit souvent :

  • Une sensation de brûlure de la langue la plupart du temps, mais aussi au niveau de la gencive, de l’intérieur de la joue, du palais, des lèvres et de la région entre la gencive et les lèvres.
  • Une sécheresse buccale alors que le test du flux de la salive est revenu normal.
  • Une sensation de picotement, d’engourdissement ou de démangeaison cuisante au niveau de la langue, de la gencive, du palais, de l’intérieur de la joue et des lèvres.
  • Une altération du goût
  • Des odeurs fantômes
RECOMMANDÉ :  Couronne dentaire : Les réponses à vos questions 

Caractéristiques de la douleur

  • Douleur d’apparition soudaine ou s’installant petit à petit
  • Continue ou épisodique
  • Avec une intensité modérée à sévère
  • S’aggravant au cours de la journée pour atteindre son pic le soir avant de s’endormir et disparaît carrément quand le sommeil s’installe.
  • Plus de 2 heures par jour pendant au moins 3 mois
  • Calmée temporairement par le fait de manger
  • Majorée par les aliments ou boissons chauds, épicés et acides

Quels sont les facteurs en cause d’un syndrome de la bouche brûlante ?

Le mécanisme exact du syndrome de la bouche brûlante est encore un mystère de nos jours. Cependant, de multiples facteurs ont été associés à cette pathologie :

Facteurs psychologiques

 De l’anxiété ou de la dépression, la somatisation, l’hypocondrie, la phobie du cancer et l’insomnie ont été décrits chez plusieurs personnes atteintes du syndrome de la bouche brûlante. 

Facteurs génétiques

Il s’agit de la présence du gène des super-goûteurs chez certaines personnes, pour la plupart des femmes, qui rend les saveurs beaucoup plus intenses.  

Facteurs hormonaux

  • La ménopause qui est caractérisée par la carence en œstradiol 
  • Une réduction de production de stéroïdes surrénaliens et une surproduction de cortisol qui sont déclenchées par le stress.

Facteurs neurologiques

Une relation entre certaines neuropathies périphériques et centrales avec le syndrome de la bouche brûlante a été mise en évidence par des recherches. 

Diagnostic du syndrome de la bouche brûlante : un processus plutôt long

Le diagnostic du syndrome de la bouche brûlante est un diagnostic d’élimination, c’est-à-dire que :

  • votre dentiste va d’abord s’assurer que ce ne soit pas une prothèse, des lésions dentaires ou de la muqueuse buccale, une allergie au produit utilisé pour les soins dentaires, etc. qui soient en cause.
  • si aucun de ces facteurs n’a pas été retrouvé, il va vous adresser chez votre médecin traitant ou directement à un spécialiste, selon votre situation personnelle, où l’on vous examinera et on vous fera faire divers examens qui concourent à l’élimination de pathologies susceptibles de donner un syndrome de la bouche brûlante secondaire.
  • C’est seulement après que tous les tests soient revenus négatifs que l’on énoncera le diagnostic du syndrome de la bouche brûlante.

Veuillez noter que les procédures de diagnostic d’un syndrome de la bouche brûlante peuvent être très longues, mais c’est nécessaire. L’idéal, c’est de trouver la cause des maux et de la traiter afin de résoudre une bonne fois pour toutes les problèmes.

Quelles peuvent être les causes d’un syndrome de la bouche brûlante secondaire ?

Causes locales

  • Traumatisme ou autres atteintes des dents
  • Intervention dentaire
  • Xérostomie ou sécheresse buccale
  •  Muguet ou candidose buccale
  • Infection virale ou bactérienne buccale y compris la carie dentaire
RECOMMANDÉ :  Soins dentaires chez le patient cardiaque : quels risques ?

Causes systémiques

  • Carence en vitamine B12, acide folique, fer et zinc
  • Le diabète
  • Maladie thyroïdienne
  • Maladie auto-immune
  • L’inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine II qui est un médicament antihypertenseur

Comment se traite un syndrome de la bouche brûlante ?

Mesures générales

  • Pour la gestion du stress : faire des exercices physiques réguliers, de la méditation, etc.
  • Adopter un régime alimentaire équilibré et limiter la consommation d’ aliments chauds, salés et acides.
  • S’hydrater convenablement.

Traitement médical

Au cas par cas, votre médecin traitant pourrait vous proposer :

  • Une thérapie cognitive-comportementale
  • Des substituts salivaires
  • Des antifongiques ou capsaïne topique
  • Des anxiolytiques et des antidépresseurs tricyclique

Beaucoup de patients atteints du syndrome de la bouche brûlante ne sont pas satisfaits de leur traitement et passe d’un spécialiste à un autre spécialiste. De ce fait, il est essentiel que vous compreniez ce que c’est un syndrome de la bouche brûlante.

Référence

Carie dentaire : causes, manifestations et traitements efficaces

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30189984/

https://journals.sagepub.com/doi/full/10.1177/0333102417694883

https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-dentaires/troubles-des-l%C3%A8vres-et-de-la-langue/syndrome-de-la-bouche-br%C3%BBlante-glossodynie

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut