Syndrome du chat parachute : tout ce que vous devez savoir

Article rédigé par le 12 février 2024

Le syndrome du chat parachute ou high-rise syndrome (HRS) est un terme utilisé pour désigner les blessures subies par les chats qui tombent de grandes hauteurs. C’est dû à une mauvaise évaluation du danger par le chat ou à un déséquilibre accidentel. 

Les chats ont certes un instinct qui leur permet de se retourner en l’air et de retomber sur leurs pattes, mais cela ne suffit pas toujours à éviter les traumatismes, qui peuvent être graves voire mortels. Les parties du corps les plus touchées sont la tête, la colonne vertébrale, le thorax et l’abdomen. 

Il existe des moyens de prévenir le syndrome du chat parachute, comme sécuriser les ouvertures ou éduquer son chat à ne pas sauter. Dans cet article rédigé par une vétérinaire, nous allons vous expliquer en détail ce qu’est le syndrome du chat parachute, pourquoi il se produit, comment le traiter et comment le prévenir.

Le syndrome du chat parachute : les 7 points à retenir

  • 1. Le chat possède un réflexe de redressement qui lui permet de se retourner en l’air et de retomber sur ses pattes, mais ce réflexe peut échouer si la hauteur est trop basse, trop élevée ou s’il y a des obstacles.
  • 2. Le chat peut subir des blessures graves ou mortelles, comme des fractures, des traumatismes crâniens, des lésions internes ou des hémorragies, en fonction de la vitesse et de l’angle d’impact.
  • 3. Le chat peut être traumatisé psychologiquement par la chute et se cacher ou se montrer craintif pendant plusieurs jours.
  • 4. Le chat doit être emmené chez le vétérinaire le plus vite possible après une chute, même s’il ne présente pas de signes évidents de blessure, car il peut souffrir de complications internes.
  • 5. Le chat doit être protégé des chutes en sécurisant les fenêtres, les balcons et les terrasses, et en évitant de placer des objets qui peuvent l’attirer près des zones dangereuses.
  • 6. Le chat doit être stérilisé pour réduire ses pulsions sexuelles et ses envies de fugue, qui augmentent le risque de chute.
  • 7. Le syndrome du chat parachute est la cause de 8% des consultations vétérinaires et de 14% des traumatismes chez les chats.

Le réflexe de redressement chez le chat

Le chat possède un réflexe de redressement qui lui permet de se retourner en l’air et d’orienter son corps vers le sol. 

Ce réflexe est déclenché par l’oreille interne du chat, qui détecte la position de sa tête par rapport à la gravité. Le chat utilise ensuite la flexibilité de sa colonne vertébrale et la position de ses pattes pour contrôler sa rotation et son moment cinétique.

Selon le modèle du « plier et tourner » (Tuck and Twist), proposé par le mathématicien Émile Guyou en 1894, le chat étend ses membres postérieurs et replie ses pattes de devant durant les premiers instants de la chute, ce qui lui permet de tourner l’avant de son corps sans contrebalance de l’arrière. Ensuite, le chat inverse la procédure et retourne la partie postérieure en y repliant les pattes.

Selon Le modèle du plier et tourner (Bend and Twist), proposé par les physiologistes G. G. J. Rademaker et J. W. G. ter Braak en 1935, le chat arque son dos, plie son corps et fait pivoter l’avant et l’arrière de son corps dans des directions opposées. Les cinétiques de ces deux parties s’annulent alors respectivement. Lorsque le chat redresse son dos, il a retourné ses pattes.

La vitesse terminale du chat est d’environ 97 km/h. Ce qui signifie qu’il atteint une vitesse constante après une certaine distance de chute. Cette vitesse dépend de la forme du chat, de sa masse, de la densité de l’air et de la résistance de l’air. 

Le chat peut réduire sa vitesse terminale en écartant ses pattes et en augmentant sa surface exposée à l’air, ce qui crée un effet parachute.

RECOMMANDÉ :  Maladies respiratoires chez le lapin : causes et préventions essentielles

Ce réflexe de redressement est inné chez le chat, mais il se perfectionne avec l’expérience. Il se manifeste dès l’âge de 3 à 4 semaines, et il est pleinement développé vers l’âge de 7 semaines.

Quelles sont les causes du syndrome du chat parachute ?

Les causes du syndrome du chat parachute sont multiples et dépendent du comportement et de l’environnement du chat. 

La reproduction 

Les chats non stérilisés ont tendance à sortir davantage pour chercher des partenaires, ce qui les expose à des situations dangereuses. Ils peuvent aussi se battre avec d’autres chats pour défendre leur territoire ou leur femelle, et être poussés à sauter ou à tomber.

La période de chaleur ou la saison de l’amour chez les chats est pendant le beau temps. Ce qui coïncide alors au fait que nous avons tendance à ouvrir les fenêtres à cause de la chaleur.

L’exploration 

Les chats sont des animaux curieux et aventureux, qui aiment découvrir de nouveaux endroits et observer ce qui se passe autour d’eux. Ils peuvent être attirés par des oiseaux, des insectes ou des bruits, et se pencher trop près du bord d’une fenêtre, d’un balcon ou d’un toit, sans se rendre compte du vide en dessous.

L’accident 

Les chats peuvent aussi être victimes d’un déséquilibre, d’un vertige, d’un malaise ou d’une peur, qui les fait perdre le contrôle de leur corps et de leur trajectoire. Ils peuvent aussi être surpris ou effrayés par un bruit soudain, un objet qui tombe ou un humain qui les approche, et réagir en sursautant ou en fuyant.

Quelles sont les lésions provoquées par la chute du chat ?

La chute du chat peut avoir des conséquences graves pour la santé et la survie du chat qui chute de haut. 

Les fractures 

Elles sont fréquentes au niveau des pattes, de la mâchoire, du bassin ou de la colonne vertébrale. Elles peuvent nécessiter une intervention chirurgicale et une immobilisation du membre fracturé. Elles peuvent aussi entraîner des complications comme l’arthrose ou la nécrose.

Les blessures

Les blessures les plus courantes causées par le syndrome du chat parachute sont les traumatismes crâniens, vertébraux, thoraciques et abdominaux

Une étude rétrospective et comparative de 204 cas de chats présentés à la clinique vétérinaire de la Croix Blanche à Paris entre 2010 et 2019, réalisée par Bruno Duhautois et Bertrand Pucheu, en 2022, a comparé les lésions des chats qui sont tombés de moins de deux étages, de deux à six étages, et de plus de six étages. 

Elle a montré que les chats qui tombent de moins de deux étages sont plus à risque de fractures, de lésions pulmonaires et de traumatismes crâniens, tandis que les chats qui tombent de plus de six étages ont plus de chances de survivre grâce à leur capacité à se mettre en position de parachute.

Les hémorragies 

Elles peuvent être internes ou externes, selon que le sang s’écoule dans la cavité abdominale, thoracique ou sous-cutanée, ou qu’il sort par une plaie ou une muqueuse. Elles peuvent provoquer une anémie, un choc hypovolémique ou une infection.

Les lésions internes 

Elles peuvent toucher les organes vitaux comme le cœur, les poumons, le foie, la rate, les reins ou le cerveau. Elles peuvent causer un pneumothorax, une rupture d’organe, une contusion cérébrale, une commotion ou un hématome.

Que fera le vétérinaire face au syndrome du chat parachute ?

Les soins vétérinaires pour le syndrome du chat parachute dépendent de la gravité des blessures et des organes touchés.

  • La radiographie permet de détecter les fractures, les luxations, les hernies discales ou les lésions pulmonaires.
  • L’échographie pour visualiser les organes internes et dépister les hémorragies, les ruptures, les contusions ou les perforations.
  • Les prises de sang afin de mesurer les paramètres sanguins et de détecter les anomalies comme l’anémie, la coagulation, l’infection ou l’insuffisance rénale
  • Les chirurgies servent à réparer les fractures, les plaies, les hernies ou les organes endommagés. Elles peuvent nécessiter une anesthésie générale ou locale, selon les cas.
  • La transfusion sanguine permet de compenser la perte de sang et d’apporter de l’oxygène aux tissus. Elles peuvent être réalisées avec du sang total ou des composants sanguins spécifiques, selon les besoins.
  • Les traitements médicamenteux sont nécessaires pour soulager la douleur, prévenir l’infection, réduire l’inflammation ou soutenir les fonctions vitales. 
  • Les soins infirmiers permettent de surveiller l’état du chat, de changer les pansements, de contrôler les perfusions ou de stimuler l’appétit. 
RECOMMANDÉ :  Lapin hollandais lop : Guide complet

Le pronostic du chat qui a subi le syndrome du chat parachute varie selon la hauteur de la chute, le type et le nombre de blessures, l’âge et l’état de santé du chat, et la rapidité de la prise en charge. 

Le pronostic est réservé, surtout si le chat souffre de lésions internes multiples. Dans ce cas, on parle de chat polytraumatisé, et son pronostic vital est engagé dans les 24 heures.

Comment prévenir le syndrome du chat parachute ?

Pour prévenir le syndrome du chat parachute, il est essentiel de sécuriser les ouvertures de votre logement, comme les fenêtres, les portes-fenêtres, les balcons, les terrasses ou les velux. Pour ce faire, vous pouvez y mettre une moustiquaire, un filet, une grille ou une plante répulsive.

En plus de ces dispositifs, il est recommandé de stériliser votre chat, pour limiter ses envies de fugue et de chasse. Il est également conseillé de surveiller votre chat et de ne pas le laisser sans surveillance sur les hauteurs. 

En outre, vous pouvez aussi pratiquer une éducation de votre chat en lui apprenant à ne pas sauter à des hauteurs risquées. Pour ce faire, vous pouvez utiliser le spray d’eau, le « NON » ferme et stricte, un bruit fort, pour lui faire perdre l’intérêt de sauter. 

Enfin, il est important de lui offrir un environnement enrichi et stimulant, avec des jouets, des arbres à chat, des griffoirs ou des cachettes, pour qu’il ne s’ennuie pas et ne cherche pas à explorer l’extérieur.

Promo
ILantule Jouet de Balle Interactif pour Chat, Boule avec lumière LED, ouet Interactif Interieur pour Chien Chatons, Rotation Automatique à 360 Degrés et Chargement USB
  • Boule de chat interactive : La boule de chat d’ILantule est un jouet très interactif qui offre une expérience de jeu fascinante pour votre chaton.
  • Lumière LED colorée : Le jouet est équipé d’une lumière LED qui clignote en changeant de couleur, attirant l’attention de votre chaton pour des jeux amusants.
  • Rotation automatique à 360 degrés : La boule de chat tourne automatiquement dans toutes les directions, créant ainsi une expérience de jeu plus stimulante pour votre chaton.
  • Chargement USB : Le jouet peut être facilement chargé grâce à son port USB, offrant une longue durée de vie de batterie pour des heures de jeu.

Syndrome du chat parachute : quand consulter un vétérinaire ?

Une étude rétrospective de 488 cas de chats présentés au Centre Hospitalier Universitaire Vétérinaire d’Alfort entre 2009 et 2019, réalisée par Nicolas Detable, Thomas Lefort et Jean-Luc Dufour, en 2023, a analysé les caractéristiques des chats parachutistes, le bilan lésionnel, les anomalies cliniques, l’état de choc hypovolémique et le taux de survie. 

Elle a conclu que le syndrome du chat parachutiste est une urgence médico-chirurgicale qui nécessite une prise en charge rapide et adaptée.

Si votre chat a fait une chute, même s’il ne présente aucune blessure apparente, il se peut qu’il soit blessé ou traumatisé. Donc, il est conseillé de l’emmener directement chez un vétérinaire dès que possible pour éviter toute complication.

En outre, si vous constatez que votre chat n’a rien du tout, c’est-à-dire s’il arrive à se lever immédiatement et reprend ses humeurs, sans signes de douleurs, vous pouvez être tranquille. Ce cas se rencontre seulement si le chat arrive à se mettre au sol par ses pattes.

Cependant, surveillez-le attentivement pendant les 48 heures qui suivent la chute. S’il présente des signes de douleur, de faiblesse, de difficulté à respirer, de saignement, ou de comportement anormal, il faut l’emmener chez le vétérinaire sans tarder.

Si votre chat n’arrive plus à bouger, contactez immédiatement un vétérinaire. Ne le touchez pas sans l’instruction du vétérinaire, sinon vous risquez d’aggraver ses traumatismes.

Si vous cherchez un vétérinaire dans votre région, consultez notre répertoire.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article

https://www.chatsdumonde.com/vie-pratique/chute-chat-10815-9396.php

https://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=3837

https://isidore.science/document/10670/1.d0kak3

https://www.advance-affinity.com/fr/chat/conseils/le-syndrome-du-chat-parachute

https://www.planeteanimal.com/que-signifie-le-syndrome-du-chat-parachute-1591.html

https://www.zoomalia.com/blog/article/chat-parachute-causes-symptomes-traitement.html

https://www.slate.fr/story/245681/pourquoi-chats-retombent-sur-pattes

Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut