Combien de temps d’arrêt pour une tendinite d’épaule ? (explication)

Article rédigé par le 15 septembre 2023

Lorsque l’on évoque la tendinite de l’épaule, il ne s’agit pas seulement de douleurs lancinantes et de limitations de mouvement. Il s’agit également de déterminer la durée d’arrêt de travail nécessaire pour permettre une récupération complète.

Comprendre cette condition et sa période de récupération est crucial, à la fois pour les patients cherchant à reprendre leur vie professionnelle et pour les professionnels de la santé chargés de guider le processus.

Dans cet article rédigé par un médecin, nous plongeons dans les aspects fondamentaux de la tendinite de l’épaule, en mettant particulièrement l’accent sur la question centrale : combien de temps d’arrêt professionnel est nécessaire pour favoriser une guérison optimale ?

Temps d’arrêt pour tendinite d’épaule : 6 points à retenir

  • 1. La tendinite de l’épaule peut résulter de divers facteurs, tels que la surutilisation, les mouvements répétitifs, les blessures aiguës ou la dégénérescence liée à l’âge.
  • 2. Les symptômes courants incluent des douleurs lancinantes, des difficultés à lever ou à déplacer le bras, ainsi qu’une sensation de raideur et d’enflure autour de l’épaule.
  • 3. Plusieurs facteurs influencent la durée d’arrêt nécessaire pour la tendinite de l’épaule, notamment la gravité de la condition, l’âge du patient, son état de santé général, son mode de vie et l’approche de traitement choisie.
  • 4. Les périodes de repos recommandées varient en fonction de la gravité de la tendinite, allant de quelques semaines pour les cas aigus à plusieurs mois pour les cas de tendinopathie dégénérative.
  • 5. La tendinite de l’épaule peut être reconnue comme une maladie professionnelle dans certains cas, en particulier lorsque le travail est directement lié au développement de la condition.
  • 6. La reconnaissance comme maladie professionnelle permet également de bénéficier d’un taux d’incapacité et d’une indemnisation en cas d’arrêt de travail

Comprendre la tendinite de l’épaule 

La tendinite de l’épaule est une condition pathologique fréquente qui se caractérise par une inflammation des tendons de l’articulation de l’épaule. Cette inflammation peut résulter de divers facteurs, notamment une surutilisation, des mouvements répétitifs, des blessures aiguës ou une dégénérescence liée à l’âge. 

Causes

La tendinite de l’épaule peut survenir pour diverses raisons, souvent liées aux activités que vous effectuez régulièrement. Les causes courantes comprennent : 

  • Surcharges et mouvements répétitifs : si vous avez une profession ou une activité qui nécessite des mouvements répétitifs du bras ou de l’épaule, cela peut provoquer une usure excessive des tendons, conduisant à la tendinite. En effet, une étude réalisée par Poul Frost et ses collaborateurs en 2001 a démontré que les salariés ayant un travail répétitif avaient plus de chances de développer des tendinites à l’épaule.
  • Blessures aiguës : une chute ou un impact direct sur l’épaule peut provoquer une inflammation soudaine des tendons. 
  • Dégénérescence Liée à l’Âge : avec le temps, les tendons peuvent subir une usure naturelle due au vieillissement, ce qui peut augmenter le risque de tendinite

Symptômes et diagnostic 

Les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre, mais ils incluent généralement : 

  • Douleur à l’épaule, souvent décrite comme une douleur lancinante ou un inconfort constant. 
  • Difficulté à lever ou à déplacer le bras. 
  • Sensation de raideur et d’enflure autour de l’épaule. 
RECOMMANDÉ :  IRM de l’épaule : Indication (dans quel cas ?)

Le diagnostic nécessite généralement une évaluation médicale approfondie. Votre médecin effectuera un examen physique, posera des questions sur vos antécédents médicaux et peut demander des examens d’imagerie, tels que des radiographies ou des échographies, pour confirmer le diagnostic. 

Pour obtenir des informations supplémentaires, nous vous recommandons de lire l’article suivant : Tendinite de l’épaule : Définition et prise en charge

Facteurs influents sur la durée d’arrêt 

Chaque cas de tendinite de l’épaule est unique, et plusieurs variables doivent être prises en compte pour déterminer la période de repos appropriée. 

Gravité de la tendinite 

La gravité est l’un des principaux facteurs qui déterminent la durée d’arrêt nécessaire. Les tendinites peuvent être classées en trois catégories principales : 

  • Tendinite aiguë : une inflammation soudaine due à une blessure récente. Dans ce cas, un repos temporaire de l’épaule est généralement nécessaire pour permettre à l’inflammation de diminuer. 
  • Tendinite chronique : une inflammation qui se développe progressivement avec le temps, souvent due à une surutilisation ou à des mouvements répétitifs. Le repos est nécessaire, mais la période peut être plus longue. 
  • Tendinopathie dégénérative : une usure progressive des tendons liée au vieillissement. Dans ce cas, la durée d’arrêt peut varier en fonction de la gravité de la dégénérescence. 

Facteurs individuels du patient 

Chaque patient est unique, et certains facteurs individuels peuvent influencer la durée d’arrêt nécessaire pour la tendinite de l’épaule. Ces facteurs comprennent : 

  • Âge : les patients plus jeunes ont souvent une capacité de récupération plus rapide. 
  • État de santé général : les patients en meilleure santé générale ont tendance à récupérer plus rapidement. 
  • Mode de vie et activités : votre profession, votre niveau d’activité physique, et votre engagement envers la rééducation peuvent tous influencer la durée d’arrêt nécessaire. 

Approche de traitement choisie

Le traitement de la tendinite de l’épaule varie en fonction de la gravité de la condition. Il peut inclure des mesures telles que le repos, la thérapie physique, les médicaments anti-inflammatoires, les infiltrations de corticoïdes ou, dans les cas graves, la chirurgie.

Le type de traitement que vous et votre médecin choisissez peut affecter la durée d’arrêt requise. 

Tendinite de l’épaule : durée d’arrêt professionnel requise

Lorsqu’on aborde la gestion de la tendinite de l’épaule, la détermination de la durée d’arrêt professionnel appropriée revêt une importance capitale.

Cette période de repos est une composante cruciale du processus de guérison, mais elle doit être évaluée avec soin, en tenant compte de divers paramètres cliniques.

Les recommandations générales varient en fonction de la gravité de la tendinite et des caractéristiques individuelles du patient. 

Tendinite aiguë 

Dans le contexte d’une tendinite aiguë, une période de repos relativement courte est généralement indiquée. En règle générale, une interruption des activités mettant en jeu l’épaule pendant une période allant de deux à quatre (2 à 4) semaines peut permettre une résolution de l’inflammation et une réparation des tissus endommagés.

Cette période peut varier selon la sévérité de la lésion, mais un suivi médical attentif est essentiel pour surveiller la progression de la guérison.

RECOMMANDÉ :  Douleur à l'omoplate et cancer : Quel lien ?

Tendinite Chronique 

Les cas de tendinite chronique, qui évoluent sur une période prolongée en raison de mouvements répétitifs ou d’une surutilisation de l’épaule, exigent une approche plus délibérée.

La durée d’arrêt recommandée varie considérablement en fonction de la gravité de la tendinite et de la réponse individuelle au traitement. Les périodes de repos peuvent s’étendre de quatre à douze (4 à 8) semaines ou plus.

Tendinopathie dégénérative 

Certains patients peuvent nécessiter une interruption de leurs activités impliquant l’épaule pendant trois à six (3 à 6) mois ou plus pour permettre une récupération optimale.

Cependant, il est crucial de noter que des périodes de repos prolongées peuvent être contre-indiquées pour certains individus, en particulier les personnes âgées, car elles peuvent entraîner une déconditionnement musculaire et une diminution de la fonction

La décision concernant la durée d’arrêt doit être prise en considération avec le plan de rééducation, et une collaboration étroite avec un professionnel de la santé est recommandée pour une gestion complète et efficace de la tendinite de l’épaule

Tendinite de l’épaule, maladie professionnelle ?

Selon le tableau 57 des maladies professionnelles en France, la tendinite de l’épaule est une maladie professionnelle qui peut être reconnue comme telle sous certaines conditions.

Si vous souffrez d’une tendinite de l’épaule, voici les démarches à suivre pour faire reconnaître votre maladie professionnelle et bénéficier d’une indemnisation :

  1. Consulter un médecin : si vous pensez que votre tendinite est liée à votre travail, la première étape consiste à consulter un médecin. Celui-ci pourra établir un lien entre votre tendinite et votre activité professionnelle.
  2. Déclarer la maladie professionnelle : une fois que le médecin a établi le lien entre votre tendinite et votre travail, vous devez déclarer votre maladie professionnelle à la CPAM (caisse primaire d’assurance maladie) de votre région. Vous pouvez le faire en remplissant un formulaire de déclaration de maladie professionnelle.
  3. Fournir des preuves : pour que votre tendinite soit reconnue comme une maladie professionnelle, vous devez fournir des preuves que votre tendinite est liée à votre travail. Ces preuves peuvent être des témoignages de collègues, des rapports médicaux, des fiches de paie, etc.
  4. Bénéficier d’une indemnisation : si votre tendinite est reconnue comme une maladie professionnelle, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation. Cette indemnisation peut prendre la forme d’un remboursement des frais médicaux, d’une indemnité journalière en cas d’arrêt de travail, d’une rente d’incapacité permanente, etc.

Il est important de souligner que la reconnaissance de la tendinite de l’épaule comme maladie professionnelle permet également de bénéficier d’un taux d’incapacité et d’une indemnisation en cas d’arrêt de travail.

Référence

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut