Tendinite de Quervain : exercices et traitement kiné

Article rédigé par le 14 août 2022

La tendinite de Quervain est une affection qui touche les tendons du poignet. Elle peut provoquer des douleurs et une inflammation, ce qui rend difficile le mouvement de votre main et la préhension d’objets.

Dans cet article, nous aborderons les exercices et les traitements de kinésithérapie qui peuvent aider à soulager les symptômes de la tendinite de Quervain.

Kinésithérapie pour le syndrome de Quervain

L’objectif principal de la kinésithérapie dans le syndrome de Quervain est de soulager la douleur et l’inflammation, tout en permettant au patient de retrouver une mobilité totale du pouce.

Dans la plupart des cas, cet objectif peut être atteint grâce à une combinaison d’immobilisation (attelles), de repos (parfois avec arrêt de travail), de thérapie physique, de remèdes naturels, ainsi que de médicaments.

Une fois que la douleur et l’inflammation sont contrôlés, la kinésithérapie (physiothérapie) se concentre sur la récupération de l’amplitude articulaire et de la mobilité complète, ainsi que sur la force musculaire, la coordination et la dextérité fine.

Les exercices thérapeutiques constituent une des parties les plus importantes du traitement. Ces exercices permettent d’étirer et de renforcer les muscles et les tendons autour du pouce et du poignet. Ils contribuent également à améliorer l’amplitude des mouvements.

Exercices de kinésithérapie en cas de tendinite de Quervain

Il existe un certain nombre d’exercices qui peuvent aider à soulager la douleur et l’inflammation associées à la tendinite de Quervain. Ces exercices étirent et renforcent les muscles et les tendons autour du poignet, ce qui permet de réduire le stress sur la zone affectée.

Renforcement du pouce avec élastique (extension, abduction)

Un exercice efficace est le renforcement du pouce avec un élastique. Cet exercice permet d’étirer et de renforcer les muscles et les tendons autour du pouce. Pour réaliser l’exercice, vous aurez besoin d’un morceau de bande élastique.

Commencez par enrouler la bande autour de votre pouce et maintenez-la en place avec votre autre main. Ensuite, éloignez lentement votre pouce de vos doigts, en étirant la bande aussi loin que possible.

Maintenez cette position pendant quelques secondes, puis relâchez et répétez. Vous devez faire cet exercice plusieurs fois par jour, en augmentant progressivement le nombre de répétitions à mesure que vos symptômes s’améliorent.

Etirement Finkelstein

L’un des exercices les plus couramment prescrits pour la tendinite de Quervain est l’étirement de Finkelstein. Cet exercice est conçu pour étirer les tendons et les muscles autour de la base du pouce.

Pour effectuer l’étirement de Finkelstein, vous devez tendre le bras devant vous, la paume vers le bas. Ensuite, pliez votre poignet de manière à ce que votre pouce soit dirigé vers votre petit doigt. Avec votre autre main, saisissez votre pouce et tirez-le doucement vers votre petit doigt.

RECOMMANDÉ :  Maladie de Dupuytren et invalidité : Arrêt de travail et maladie professionnelle

Vous devriez sentir un étirement des muscles et des tendons autour de la base de votre pouce. Maintenez cette position pendant 30 secondes, puis relâchez-la et répétez l’exercice 2 ou 3 fois.

Préhension

La préhension est le niveau de contrainte qu’un objet exerce sur le corps lorsqu’il est utilisé. Dans le cas d’une tendinite de Quervain, les exercices de physiothérapie aident à réduire le niveau de stress exercé sur les tendons du poignet et de l’avant-bras.

Ces exercices permettent également d’améliorer l’amplitude des mouvements et la souplesse, deux éléments importants pour le bon fonctionnement de la main et du poignet.

L’un des exercices les plus couramment recommandés consiste à tenir une balle anti-stress dans la paume de la main et à la serrer pendant 30 secondes. Cet exercice doit être répété plusieurs fois par jour, et le temps passé à presser la balle peut être progressivement augmenté au fur et à mesure que l’état s’améliore.

Renforcement en déviation radiale du poignet avec poids

La déviation radiale, ou le fait d’éloigner le poignet du corps, est un exercice qui peut aider à étirer et à renforcer les tendons du poignet.

Cet exercice peut être effectué en tenant un poids dans la main et en éloignant lentement le poignet du corps. Le thérapeute peut également opposer une résistance au mouvement en appliquant une pression sur le dos de la main.

L’exercice doit être effectué plusieurs fois par jour, en augmentant progressivement la quantité de poids utilisée au fur et à mesure que l’état s’améliore. Les exercices de déviation radiale peuvent aider à réduire la douleur et le gonflement du poignet et à améliorer l’amplitude des mouvements.

Étirement d’opposition

L’un des traitements les plus efficaces contre la tendinite de Quervain est l’étirement en opposition. Ce type d’étirement implique des exercices qui font travailler les muscles et les tendons dans le sens inverse de la douleur.

Par exemple, si vous avez une douleur dans la main droite, vous ferez des exercices qui étirent les muscles et les tendons de la main gauche.

Les étirements en sens inverse se sont avérés très efficaces pour réduire la douleur et l’inflammation des tendons, et ils peuvent également contribuer à augmenter l’amplitude des mouvements et à prévenir d’autres blessures.

Ce type d’exercice consiste à placez votre main sur une table, paume vers le haut. Touchez le bout de votre pouce avec le bout de votre petit doigt. Maintenez cette position pendant 6 secondes et relâchez. Répétez l’exercice 10 fois. Cet exercice permet d’étirer les tendons et de soulager la douleur.

Les autres modalités utilisées en kinésithérapie pour la tendinite de Quervain

Outre les exercices, diverses modalités ont pour objectif d’aider le patient à récupérer la fonction globale de la main, afin qu’il puisse reprendre ses activités quotidiennes.

Parmi les modalités utilisées en kinésithérapie, on compte :

  • la chaleur, la glace et les bains contrastes
  • l’électrothérapie (ultrasons, TENS, ondes de choc, etc.)
  • le massage et les frictions transverses
  • les mobilisations du pouce
  • les aiguilles sous le derme
  • le kinésiotape
RECOMMANDÉ :  Maladie de Kienbock : IRM et autres outils diagnostics

Kinésio taping et tendinite de Quervain

Le kinesiotape est une technique thérapeutique utilisant des bandes élastiques adhésives appliquées sur la peau pour soutenir les muscles, les articulations et les tendons.

Les bienfaits théoriques sont les suivants :

  • stabilisation et soutien
  • amélioration de la circulation sanguine et lymphatique
  • soutien proprioceptif
  • soulagement de la douleur
  • amélioration de la fonction musculaire

Comme pour plusieurs traitements naturels, les évidences scientifiques en faveur de cette modalité thérapeutique sont limitées, malgré les résultats favorables retrouvés chez plusieurs patients. Également, l’efficacité du taping est limitée et variable en fonction des individus, et son effet est temporaire.

Bon à savoir : En absence d’amélioration malgré un traitement conservateur bien conduit, on envisage des modalités plus invasives comme l’infiltration ou la chirurgie.

Massage pour tendinite de Quervain

L’une des méthodes les plus courantes de traitement de la tendinite de Quervain est le massage.

Cette modalité peut contribuer à soulager les symptômes via les mécanismes suivants :

  • augmentation du flux sanguin dans la zone affectée, ce qui peut favoriser la guérison et réduire la douleur.
  • relâchement des tensions musculaires entourant les muscles du pouce et de l’avant-bras
  • amélioration de la mobilité et de l’amplitude des mouvements
  • élimination des toxines et des débris cellulaires associés à l’inflammation : Cela peut contribuer à réduire l’enflure et à accélérer le processus de guérison.

Toutefois, il est important de noter que le massage à lui seul ne peut pas guérir la source de la tendinite de Quervain. Il doit donc être utilisé en complément d’autres mesures de traitement appropriées, qu’elles soient médicales ou naturelles (comme celles présentées dans cet article).

De même, le massage doit être adapté en fonction de la condition particulière du patient. Par exemple, en présence de tendinite de Quervain sévère, le massage peut nécessiter des précautions particulières, ou carrément être contre-indiqué.

En conclusion

Si vous souffrez d’une tendinite de Quervain, il est important de vous faire soigner dès que possible. Un traitement précoce permet d’éviter que l’affection ne s’aggrave et ne devienne plus difficile à traiter.

Les exercices d’étirement et de renforcement constituent une partie importante du traitement. Ils peuvent contribuer à réduire la douleur, à améliorer l’amplitude des mouvements et à prévenir les blessures.

La kinésithérapie peut être très utile pour concevoir un programme d’exercices adapté à vos besoins. Si vous souffrez de la tendinite de Quervain, assurez-vous de parler à votre médecin ou à votre kinésithérapeute des exercices qui vous conviennent le mieux.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut