Tendinite de Quervain : Infiltration (procédure et risques)

Article rédigé par le 4 mars 2024

La tendinite de Quervain est une affection qui touche les tendons du poignet. Elle peut provoquer une douleur et un gonflement dans cette zone, et peut rendre difficile le mouvement de votre main et de vos doigts.

Lorsqu’elle ne guérit pas avec le temps, on considère des modalités plus invasives comme l’infiltration. Ceci se veut notamment dans le but d’éviter la chirurgie.

Dans cet article, nous allons voir ce qu’est l’infiltration et comment elle peut aider à soulager les symptômes de la tendinite de Quervain (lorsqu’indiquée !).

Quelques mots sur l’infiltration

L’infiltration consiste à injecter un liquide dans le tissu périarticulaire où se trouve l’inflammation. Il s’agit d’une thérapie assez simple, réalisée en ambulatoire, puisqu’elle ne nécessite qu’une injection et une désinfection de la peau pour éviter d’éventuelles infections.

Différents types de médicaments peuvent être injectés pour une infiltration, notamment des corticostéroïdes (anti-inflammatoires) et des anesthésiques locaux. Cette technique peut soulager la douleur et améliorer la fonction. Dans certains cas, elle peut également permettre d’éviter une intervention chirurgicale.

L’objectif de l’infiltration est de soulager les symptômes afin que les patients puissent reprendre leurs activités normales.

Tendinite de Quervain qui ne guérit pas : À quoi s’attendre ?

Heureusement, la plupart des cas de tendinite de Quervain peuvent se résorber avec un traitement approprié constitué de modalités pour contrôler la douleur (immobilisation par attelle, médicaments, glace, chaleur, etc.) et d’une thérapie physique (exercices kiné).

Cependant, il peut y avoir des cas où la tendinite de Quervain semble ne pas guérir ou persiste malgré les efforts de traitement.

Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi une tendinite de Quervain peut ne pas guérir :

  1. Diagnostic tardif : Il est essentiel d’obtenir un diagnostic précis de la tendinite de Quervain afin de mettre en place le traitement approprié. Par contre, lorsqu’il est émit de façon tardive, les symptômes ont eu le temps de s’aggraver, et les mauvaises habitudes se sont souvent installées.
  2. Facteurs aggravants persistants : Certaines activités ou habitudes qui aggravaient initialement la tendinite de Quervain peuvent continuer à mettre une pression excessive sur les tendons, retardant ainsi la guérison. Il peut s’agir de mouvements répétitifs du poignet, d’une mauvaise ergonomie ou d’autres facteurs liés au travail ou aux activités quotidiennes.
  3. Facteurs de guérison entravés : Certains facteurs peuvent entraver le processus de guérison, tels que le tabagisme, un mauvais régime alimentaire, un manque de repos adéquat ou une négligence des consignes médicales. Ces facteurs peuvent prolonger la durée de guérison et rendre la tendinite de Quervain plus résistante au traitement.
  4. Problèmes sous-jacents : Dans certains cas, une tendinite de Quervain persistante peut être liée à des problèmes sous-jacents tels que l’arthrite, les troubles inflammatoires ou les lésions plus graves des tendons. Ces conditions peuvent nécessiter une prise en charge spécifique et un traitement adapté pour résoudre la tendinite de Quervain.
RECOMMANDÉ :  Maladie de Kienbock et invalidité (handicap) : Tout savoir

C’est lorsque la condition ne semble pas s’améliorer malgré un traitement conservateur (médicaments, thérapie physique, remèdes naturels, etc.) qu’on envisage l’infiltration.

Par contre il est également pertinent de consulter un professionnel de santé ou obtenir un deuxième avis pour réévaluer votre condition, prolonger l’arrêt de travail, rechercher d’éventuels facteurs sous-jacents, et recommander des options de traitement supplémentaires.

Ce n’est qu’après avoir tout essayé qu’on se tourne vers des approches plus invasives, évidemment en évitant de se résoudre à l’opération.

L’infiltration comme solution ?

Si vous souffrez d’une tendinite de Quervain, l’infiltration peut être une option à envisager si les autres traitements, tels que les corticostéroïdes oraux ou la kinésithérapie, n’ont pas réussi à vous soulager.

No post found!

L’infiltration pour tendinite de Quervain est une procédure peu invasive qui peut être réalisée dans le cabinet d’un médecin ou dans une clinique. L’injection contient généralement un médicament stéroïde qui aide à réduire l’inflammation et la douleur.

Dans certains cas, un anesthésique local peut également être utilisé. L’objectif de l’infiltration est de soulager les symptômes afin que les patients puissent reprendre leurs activités normales.

Il existe toutefois des risques associés à l’infiltration, tels que les infections et les lésions nerveuses. Il est donc important de peser les risques et les avantages de cette option de traitement avant de prendre une décision.

Les avantages de l’infiltration pour les personnes souffrant de tendinite de Quervain

L’infiltration présente plusieurs avantages potentiels pour les personnes atteintes de tendinite de Quervain. Citons :

  • Réduction de la douleur ;
  • Réduction de l’inflammation ;
  • Amélioration de la fonction ;
  • Retour plus rapide aux activités normales.

L’infiltration est une procédure peu invasive qui peut être réalisée dans un cabinet médical ou une clinique. Dans certains cas, un anesthésique local peut également être utilisé. En outre, l’infiltration peut aider à prévenir d’autres dommages aux tendons et leur permettre de guérir correctement.

Quels sont les risques de l’infiltration en cas de tendinite de Quervain ?

Il existe des risques associés à l’infiltration pour la tendinite de Quervain, comme l’infection et les lésions nerveuses. Il est important de discuter des risques et des avantages de cette option de traitement avec votre médecin avant de prendre une décision.

Voici quelques-uns des autres risques potentiels associés à l’infiltration :

  • Saignement ;
  • Ecchymoses (bleus) ;
  • Douleur au point d’injection ;
  • Gonflement ;
  • Engourdissement ou picotement temporaire ;
  • Réactions allergiques au médicament.

Il est important de noter que ces effets secondaires sont généralement légers et disparaissent d’eux-mêmes en quelques jours. Dans de rares cas, des complications plus graves peuvent survenir. Consultez immédiatement un médecin si vous présentez l’un des symptômes suivants après une infiltration :

  • Essoufflement ;
  • Respiration sifflante ;
  • Urticaire ;
  • Gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge ;
  • Des nausées ;
  • Vomissements ;
  • Diarrhée ;
  • Crampes ;
  • Étourdissements ;
  • Évanouissement.

Que se passe-t-il pendant la procédure d’infiltration pour la tendinite de De Quervain ?

Aucune préparation particulière n’est nécessaire pour l’infiltration pour la tendinite de Quervain. La procédure d’infiltration est généralement réalisée dans le cabinet d’un médecin ou dans une clinique.

Le spécialiste doit connaître les antécédents médicaux du patient, y compris les médicaments qu’il prend et les médicaments auxquels il est allergique. L’injection se fait après désinfection de la zone et avec une seringue stérile.

RECOMMANDÉ :  Fracture du poignet : définition et prise en charge (tout savoir)

L’injection contient généralement un médicament stéroïdien qui aide à réduire l’inflammation et la douleur. Dans certains cas, un anesthésique local peut également être utilisé.

L’objectif de l’infiltration est de soulager les symptômes afin que les patients puissent reprendre leurs activités normales.

Pendant l’intervention, il vous sera demandé de vous allonger sur le dos, le bras tendu. Votre médecin nettoiera le site d’injection avec une solution stérile, puis l’insensibilisera avec un anesthésique local.

Une fois la zone anesthésiée, votre médecin insérera une aiguille dans la gaine du tendon et injectera le médicament. L’ensemble de la procédure dure généralement moins de 30 minutes.

A quoi dois-je m’attendre après une infiltration pour une tendinite de Quervain ?

Après une infiltration pour une tendinite de De Quervain, il est important de reposer la zone affectée et d’éviter toute activité intense pendant au moins 24 heures. Il peut également vous être conseillé d’appliquer de la glace sur la zone et de prendre des analgésiques en vente libre.

Il est important de suivre les instructions de votre médecin et de prendre rendez-vous pour une visite de suivi, au cours de laquelle le médecin évaluera vos progrès et déterminera si un traitement supplémentaire est nécessaire.

Avec des soins appropriés, la plupart des personnes se remettent de la tendinite de De Quervain en quelques semaines. Cependant, dans certains cas, l’affection peut réapparaître ou devenir chronique. Si vous ressentez une douleur ou une raideur persistante dans la zone affectée, n’oubliez pas de consulter votre médecin pour une évaluation et un traitement supplémentaires.

Infiltration pour tendinite de Quervain et douleur : Faut-il s’inquiéter ?

L’infiltration est le plus souvent bénéfique pour réduire l’inflammation, soulager la douleur et favoriser la guérison de la tendinite de Quervain (surtout lorsque les autres traitements n’ont pas fait effet).

En ce qui concerne la douleur associée à l’infiltration, elle peut varier d’une personne à l’autre. En effet, la douleur peut être légère à modérée dans la plupart des cas, mais elle peut également être plus intense chez certaines personnes.

Rassurez-vous, il est courant de ressentir une certaine douleur ou une sensation de piqûre lors de l’injection en elle-même. Cependant, cette douleur est généralement de courte durée et s’estompe rapidement.

Après l’infiltration, il est possible de ressentir une certaine sensibilité ou une légère douleur résiduelle au site d’injection pendant quelques jours, mais cela devrait s’améliorer progressivement.

La prise en charge de la douleur après une infiltration pour la tendinite de Quervain peut inclure l’application de glace sur la zone affectée pour réduire l’inflammation et soulager la douleur.

Le médecin va également vous donner des indications précises sur le repos à respecter suite à l’infiltration (généralement, quelques jours).

Dans certains cas, des médicaments analgésiques peuvent également être recommandés selon les recommandations du médecin.

Il est important de noter que si la douleur persiste ou s’aggrave après l’infiltration, il est recommandé de consulter à nouveau le médecin. Une évaluation supplémentaire peut être nécessaire pour clarifier la situation, et prendre les mesures nécessaires.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.3 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut