Tendinite du triceps : tout savoir

Article rédigé par le 1 janvier 2024

La tendinite du triceps survient lorsque le tendon reliant le muscle au coude s’enflamme, souvent à cause de mouvements répétitifs, de charges excessives ou de blessures directes.

Cet article se penchera sur la tendinite du triceps, abordant sa définition, les symptômes, les causes potentielles, les méthodes de diagnostic et les divers traitements disponibles.

Tendinite du triceps : Les 5 points à retenir

  • 1. Une tendinite du triceps est une inflammation du tendon du triceps à l’origine d’une douleur caractéristique et peut évoluer à long terme vers une tendinopathie. 
  • 2. Douleur, raideur, faiblesse musculaire, sensibilité, gonflement, grincement peuvent être ressentis, mais la difficulté à tendre le bras est plutôt caractéristique. 
  • 3. Plusieurs des signes de la tendinite du triceps peuvent vous amener à le confondre avec une atteinte osseuse, nerveuse ou articulaire. 
  • 4. Normalement, les signes évocateurs et la constatation dans votre mode de vie suffisent à diagnostiquer une tendinite du triceps, mais des techniques d’imagerie sont à votre disposition pour confirmer : l’échographie, l’IRM et la radiographie. 
  • 5. Pour soulager vos douleurs, des médicaments peuvent être prescrits. Cependant, pour votre guérison, le repos, l’application de chaleur ou le glaçage sont conseillés. Une physiothérapie est aussi à penser. 

Notion d’anatomie : quelques petits rappels sur le triceps brachial

Le triceps brachial est le muscle volumineux à l’arrière du bras et il est composé de trois chefs musculaires différents : le chef long, le chef latéral et le chef médial.

Cette musculature est responsable de l’extension de l’avant-bras au niveau du coude.

Il est impliqué dans différents mouvements du membre supérieur.

Le triceps brachial constitue :

  • Un extenseur puissant de votre avant-bras (il permet à l’avant-bras de se tendre)
  • Un antagoniste des fléchisseurs de votre avant-bras 
  • Un stabilisateur de votre épaule et de l’adduction de votre bras, grâce au tendon du chef long

Qu’est-ce qu’une tendinite du triceps ?

La tendinite du triceps est une inflammation du tendon :  la corde qui relie le triceps à l’os du coude.

RECOMMANDÉ :  Épicondylite du coude : temps de guérison (explication kiné)

Elle survient après des mouvements répétitifs au niveau de votre coude qui provoquent des micro déchirures du tendon.

Cependant, la tendinite peut évoluer avec le temps en tendinopathie, qui est une dégénérescence chronique de votre tendon.

Quels sont les symptômes caractéristiques de la tendinite du triceps ?

Les symptômes les plus courants de la tendinite du triceps brachial sont : 

  • Une douleur localisée à l’arrière du bras, près du coude. La douleur peut être aggravée par l’effort physique ou le mouvement.
  • Une sensation de brûlure ou de picotement
  • Une faiblesse musculaire lors du redressement de votre bras
  • Une difficulté à tendre le bras.
  • Une raideur
  • Un gonflement au niveau de votre coude
  • Des grincements

Qu’il s’agisse d’une tendinite ou d’une tendinopathie, la douleur s’aggravera avec les mouvements qui nécessitent de redresser le bras, notamment contre une résistance, comme faire des pompes

Identifier les symptômes non liés à la tendinite du triceps

Il est important de noter que la tendinite du triceps brachial peut être confondue avec d’autres blessures, telles que : 

  • Des troubles du nerf cubital ou une déchirure musculaire.
  • Une inflammation de la bourse du coude : bursite.
  • une fracture de l’os de l’avant-bras ou du coude.
  • Une arthrite inflammatoire ou dégénérative du coude. 

Pourquoi une tendinite du triceps survient-elle ? 

Les principales causes qui génèrent une tendinite du triceps sont : un effort physique excessif sur votre articulation, un mouvement d’extension de votre bras. 

Bon à savoir !
Il s’agit d’une problématique assez courante chez les individus pratiquant des sports de lancer ou nécessitant des mouvements constants d’extension et de flexion du bras, comme c’est le cas dans le tennis.

Cela peut également se produire lors de séances de musculation, où une surutilisation du tissu tendineux peut conduire à une tendinite du triceps.

Cependant, cela peut se manifester même sans une vie active ou une pratique sportive intense.

  • Surutilisation de votre triceps au travail,
  • Votre âge qui avance relié à une fragilité du tendon
  • Des traumatismes survenant directement sur votre triceps, comme une chute. 

Un diagnostic facile, mais des examens d’imagerie à votre disposition

Selon une étude de Sophie Gleizes Cervera dans “Place des infiltrations dans la prise en charge des tendinopathies du coude” : 

Le diagnostic est assez simple dans le cadre d’une histoire évocatrice. À l’examen physique, vous signalez une douleur en regard de l’insertion distale du triceps majorée lors de l’extension du coude contre résistance manuelle.

Les symptômes sont plutôt bien clairs, mais des examens en plus peuvent être effectuées afin de bien confirmer une tendinite du triceps

  • Une échographie : elle aidera au diagnostic et à l’évaluation de l’importance de votre tendinite. Le tendon est épaissi, hétérogène avec des plages de couleur sombre
  • Une Imagerie par résonance magnétique ou IRM : tout comme l’échographie, elle permet la visualisation des structures de votre articulation avec plus de détails. Le tendon épaissi présente une couleur normale
RECOMMANDÉ :  Douleur au coude : causes possibles (et que faire ?) 

Une radiographie sera nécessaire dans la suspicion d’une fracture par fatigue de votre coude. Une excroissance de l’olécrane est parfois visible (située dans la portion centrale et superficielle du tendon tricipital).

Comment prendre en charge une tendinite du triceps : Les traitements possibles.

La tendinite du triceps peut être traitée par plusieurs moyens : 

  • le repos
  • la glace
  • la compression,
  • de légers étirements,
  • un massage des muscles de votre bras,
  • des exercices améliorant votre flexibilité et votre force. 

Les médicaments anti-inflammatoires, comme l’ibuprofène ou le naproxène, peuvent également soulager la douleur. Afin de diminuer l’inflammation, vous pouvez avoir recours à une injection de corticostéroïde, mais il ne s’agit pas de la première conduite à tenir. 

D’autres principes thtérapeutiques peuvent également vous aider : 

  • L’électrothérapie : elle fait partie de la physiothérapie et elle utilise le courant électrique pour traiter. Elle peut s’appliquer seule ou en complémentarité avec d’autres techniques pour soigner les tensions de votre triceps.
  • L’acupuncture : dérivée de la médecine traditionnelle chinoise, elle consiste à insérer des aiguilles sèches sur des zones spécifiques de votre corps. 

Reprendre le sport : est-ce possible ? 

Un suivi attentif du traitement peut permettre un retour rapide à l’activité sportive.

Toutefois, une reprise prématurée peut aggraver la blessure, augmentant ainsi le risque de complications telles qu’une rupture tendineuse.

Références 

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Tendinite e Lesão no Tríceps
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut