Tendinopathie du tibial postérieur : que faire ?

Article rédigé par le 17 avril 2024

La tendinopathie du tibial postérieur désigne toute atteinte inflammatoire du tendon du muscle tibial postérieur situé dans le mollet. Elle occasionne une douleur au pied plus ou moins permanente.

Sans traitement adéquat, la tendinopathie du tibial postérieur peut se compliquer en une rupture du tendon qui met en jeu le pronostic fonctionnel de la jambe. Aussi, une complication nerveuse (par atteinte du nerf tibial postérieure) est possible, affectant la qualité de vie du patient.

Trouvez plus d’informations sur la tendinopathie du tibial postérieur dans cet article rédigé par une médecin.

Les 5 points essentiels

  1. Deux types de tendinopathie du tibial postérieur existent : la tendinite du tibial postérieur et la ténosynovite du tibial postérieur.
  2. La tendinopathie du tibial postérieur est essentiellement due au surmenage du tendon du tibial postérieur suite aux mouvements répétés du membre inférieur ou au port d’un mauvais chaussage ou encore la course (ou la marche prolongée) sur un terrain inadapté.
  3. La tendinopathie du tibial postérieur se manifeste par une douleur à la cheville (et à la plante du pied). Elle peut apparaître le matin au réveil et s’amplifier au cours de la journée. Elle est aggravée par la montée ou la descente des escaliers.
  4. Les complications majeures du tendinopathie  du tibial postérieur sont la rupture du tendon et l’apparition du syndrome du tunnel tarsien.
  5. La prise en charge de la tendinopathie du tibial postérieur vise avant tout à soulager la douleur et à permettre au tendon de récupérer de sa blessure.

Tibial postérieur : anatomie et rôles

Anatomie du tibial postérieur

Le tibial postérieur, aussi appelé « jambier postérieur », est un muscle long du membre inférieur. Il prend naissance au niveau du mollet, sur les deux tiers supérieurs de la face postérieure du tibia et sur les deux tiers supérieurs de la face médiale de la fibula (ou péroné).

Le muscle tibial postérieur descend le long de l’arrière de la jambe et se termine en fibres tendineuses (tendon) à hauteur de son tiers moyen. En passant au niveau de la malléole interne, le tendon s’entoure de gaine synoviale avant de s’insérer sur plusieurs os de la face plantaire du pied.

Bon à savoir : les malléoles désignent les deux saillies osseuses observées à chaque cheville. La malléole interne (ou malléole médiale) correspond à l’extrémité inférieur du tibia, du côté intérieur de la cheville tandis que la malléole externe (ou malléole latérale) constitue l’extrémité inférieur de la fibula (ou péroné), du côté extérieur de la cheville.

Le muscle tibial postérieur est innervé par le nerf tibial, aussi appelé « nerf tibial postérieur » ou « nerf sciatique poplité interne ». Il est vascularisé par une branche de l’artère tibiale postérieure.

Rôles du tibial postérieur      

Le tibial postérieur soutient la voûte plantaire. Lors de la marche ou de la course, il contrôle l’atterrissage du pied (pronation) et aide à l’absorption des chocs. Il participe également à la propulsion de la jambe.

Tendinopathie du tibial postérieur : types

Comme dit plutôt, la tendinopathie du tibial postérieur désigne toute affection inflammatoire du tendon du tibial postérieur. Il en existe deux types :

  • la tendinite du tibial postérieur qui correspond à l’inflammation du tendon du tibial postérieur ;
  • la ténosynovite du tibial postérieur : une inflammation de la gaine synoviale qui entoure le tendon du tibial postérieur.

Tendinopathie du tibial postérieur : causes

Sollicitations excessives du tibial postérieur : première cause de la tendinopathie du tibial postérieur

Des sollicitations excessives du tibial postérieur entraîne un surmenage du tendon qui se solde par son inflammation. Dans ce contexte, la tendinopathie du tibial postérieur est, généralement, due aux mouvements répétés du membre inférieur lors d’une pratique sportive (notamment la course à pied).

Toutefois, elle peut aussi provenir d’un mauvais chaussage (chaussures inadaptées ou trop usées) ou d’une course ou marche prolongée sur un terrain accidenté ou de surface rigide. En effet, ces situations nécessitent plus d’effort au tibial postérieur pour absorber les chocs.

Les autres causes d’une tendinopathie du tibial postérieur

Une tendinopathie du tibial postérieur peut être secondaire à :

  • une faiblesse musculaire du mollet ;
  • une présence de pieds plats : affaissement voire anéantissement de la voûte plantaire ;
  • une présence de pieds creux : accentuation de la voûte plantaire ;
  • une pathologie du gros orteil, particulièrement le hallux valgus ;
  • une inégalité de la longueur de la jambe ;
  • une maladie articulaire inflammatoire notamment la polyarthrite rhumatoïde et la goutte ;
  • un traumatisme : entorse ou fracture de la cheville.
RECOMMANDÉ :  Tendinite d’Achille : guide complet

Les facteurs favorisants la tendinopathie du tibial postérieur

Cette affection inflammatoire du tibial postérieur est habituellement favorisée par :

  • un surpoids ou une obésité ;
  • une mauvaise hydratation ;
  • un manque d’échauffement ;
  • un manque d’étirement.

Bon à savoir : la détérioration physiologique du tendon du tibial postérieur liée au vieillissement peut être un facteur de risque de la tendinopathie du tibial postérieur. A ce sujet, les chiffres de M.M. Abousayed et ses collaborateurs dans une étude publiée en 2016 parlent de 3,3 % des femmes de plus de 40 ans touchées.

Tendinopathie du tibial postérieur : symptômes

Douleur au pied

Une douleur aiguë au pied, au niveau de la cheville et de la plante du pied, constitue le principal symptôme de la tendinopathie du tibial postérieur. Cette douleur se manifeste de manière progressive.

Au début de l’affection, la douleur apparaît occasionnellement après une période de repos (entre autres, lors du lever du lit au matin) derrière la malléole interne. Elle est exacerbée par la pratique d’activités physiques.

Petit à petit, la douleur s’étend à la voûte plantaire. Aussi, la douleur matinale s’amplifie au cours de la journée. Elle est, entre autres, aggravée par la montée ou la descente des escaliers.

Autres symptômes

Au cours d’une tendinopathie du tibial postérieur, la douleur au pied peut être accompagnée par :

  • une sensation de crampes ou de raideurs du mollet ;
  • une difficulté à se mettre sur la pointe du pied ;
  • un affaissement du pied (effondrement de la voûte plantaire).

Bon à savoir : en cas de ténosynovite du tibial postérieur, le tendon est épais et gonflé au niveau de la malléole interne.

Tendinopathie du tibial postérieur : complications

Rupture du tendon du tibial postérieur

Sans prise en charge adéquate, la tendinopathie du tibial postérieur évolue vers une rupture du tendon. Celle-ci est caractérisée par :

  • un hématome au niveau de la malléole interne de la cheville ou un os de la voute plantaire ;
  • un œdème de la zone douloureuse ;
  • une inclinaison du pied vers l’intérieur (pied valgus) entraînant son instabilité ;
  • une boiterie voire une impossibilité à se déplacer.

Bon à savoir : la rupture du tendon du tibial postérieur peut être favorisée par l’infiltration médicamenteuse au niveau du tendon ou la prise de certaines familles d’antibiotiques (notamment les quinolones).

Syndrome du tunnel tarsien

L’inflammation du tendon du tibial postérieur, entre autres celui de la gaine synoviale qui l’enveloppe (ténosynovite), peut irriter le nerf tibial provoquant ce qu’on appelle « syndrome du tunnel tarsien ». Il se manifeste par :

  • des engourdissements du pied ;
  • une sensation d’ondes de chocs électriques ou de brûlures du côté interne de la cheville irradiant vers la plante du pied.

Tendinopathie du tibial postérieur : traitements

La prise en charge de la tendinopathie du tibial postérieur consiste essentiellement à soulager la douleur et à permettre au tendon de cicatriser. Pour ce faire, il y a :

Le repos sportif du pied

Ça n’a rien à voir avec un repos strict du pied. Il s’agit ici de l’abstention de l’activité sportive responsable de la tendinopathie pendant un certain temps (environ 3 semaines). Ce qui va permettre au tendon de récupérer de sa blessure.

Le glaçage de la zone douloureuse

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Poche de Glace Cheville Genou, 3 PCS Sac de Glace Réutilisable Blessé [15Cm, 23Cm, 28Cm], Pain de Glace Anti-Douleur pour le Cou Pour enfants, Tête, Dos, Cou, Paule, Sportives Soulagement Douleur
  • MATÉRIAUX DE HAUTE QUALITÉ — Nos packs de glace sont fabriqués à partir de matériaux en polyester de haute qualité, avec une longue durée de vie et une résistance à l’usure, et l’extérieur est recouvert de PVC pour éviter les fuites.
  • FACILE À UTILISER — Pendant la thérapie par le froid, remplissez simplement le sac de glace avec les deux tiers de glace et d’eau pour soulager les maux de tête, les ecchymoses, les migraines, les douleurs musculaires et les gonflements. Pendant l’hyperthermie, veuillez ajouter de l’eau tiède pour soulager les maux d’estomac, les migraines, les sinus et les douleurs articulaires.
  • SAC DE GLACE PORTABLE — La conception compacte et confortable du sac de glace vous permet de transporter le sac de glace dans votre bureau, votre voiture et votre maison, ce qui est pratique à transporter et évite la douleur.
  • PAQUET CONTIENT – Grand 11″, Moyen 9″, Petit 6″. Petit – Bon pour cheville / yeux enflés, pour contusions ou pour enfants. Moyen – Bon pour la plupart des blessures ou des douleurs, comme le genou enflé, les maux de tête et l’arthrite. Large – Bon pour les zones de blessures importantes comme les épaules ou le dos.
  • LARGE GAMME D’APPLICATIONS — Il convient à la thérapie par le froid, qui aide à réduire la douleur et l’enflure causées par des écorchures mineures, des ecchymoses, des douleurs musculaires, des entorses et des foulures. Il est recommandé pour aider à soulager la douleur, réduire l’enflure et accélérer la récupération.

 

Le soutien du tibial postérieur

Pour soutenir le tibial postérieur, il est possible de limiter les sollicitations du tendon par :

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection)

Actesso Chevillère Élastique avec Sangle – Soutien Attelle pour les Chevilles Faibles, les Entorses et les Blessures du Sport. Pour Hommes et Femmes, Pied Gauche ou Droit Strapping (L, Noir)
  • OFFRE UN SOUTIEN À LA CHEVILLE ET PERMET DE RÉDUIRE LE RISQUE DE NOUVELLES BLESSURES – Cette chevillère contribue à protéger l’articulation de la cheville contre les blessures lors de la pratique de sports tels que le football, le netball, le basket-ball et la course à pied.
  • SOULAGE LA DOULEUR ET PROTÈGE LA CHEVILLE APRÈS UNE BLESSURE – Ce support de compression protège la zone affectée et préserve les chevilles foulées et fracturées de toute nouvelle blessure.
  • SANGLES RÉGLABLES POUR UN MAXIMUM DE SOUTIEN ET DE CONFORT – Les sangles élastiques enveloppantes vous permettent de l’ajuster parfaitement tout en offrant une compression optimale à l’articulation de la cheville.
  • FABRIQUÉ AVEC UN MATÉRIAU ÉLASTIQUE LÉGER – Ce support est respirant et s’adapte à la plupart des chaussures. Il offre soutien et confort sans être gênant pendant les activités sportives ou autres.
  • CHOIX DE TAILLES – Pour hoPlusieurs tailles, pouvant être utilisées sur la cheville gauche ou droite, par les hommes ou les femmes. Mesurez, en centimètres, le tour de votre cheville juste au-dessus de l’articulation. Petit (19-22). Moyen (22-25). Large (25-28).mmes et femmes, en noir ou en beige. Mesurez le tour de votre coude en centimètres et sélectionnez la taille Petit (23-26), Moyen (26-29), Large (30-34).

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Ailaka 2 paires soutien de la voûte plantaire coussinets de compression pour fasciite plantaire, soulagement de la fasciite plantaire, voûte plantaire pour homme et femme
  • SUPPORT EFFICACE : L’orthèse de compression Ailaka est un support de voûte plantaire qui se glisse simplement sur votre pied pour combiner compression et soutien directement sur la voûte plantaire. Elle est conçue pour la station debout ou la marche prolongée, parfaite pour les pieds plats, la voûte plantaire haute et la fasciite plantaire.
  • Conception humaine: la semelle antidérapante durable et le cœur absorbant les chocs pour le confort et le support de toute la journée. Ça peut te faire rester confortablement en place. La bande de compression étreint le pied pour un support maximal avec un tissu respirable pour un ajustement parfait favorisant l’équilibre et l’alignement du corps.
  • Soulagement de la douleur: obtenez le soulagement de la douleur dont vous avez besoin sans avoir besoin d’un corset volumineux qui s’adapte bien même avec votre chaussure. Une attelle Ailaka qui fonctionne comme une semelle intérieure. Obtenez le soulagement dont vous avez besoin avec les talons, les pieds plats et la fasciite plantaire.
  • Respirable et confortable: les arcs sont faits de tissu respirable, en utilisant le tissu de serviette au pied moyen avec de bonnes caractéristiques d’absorption de la transpiration. Ils peuvent aider à rester au sec même pendant les entraînements les plus durs. Ce matériau est doux, doux pour la peau et douillet à porter.
  • Convient à la plupart des chaussures: aux hommes comme aux femmes. Vous pouvez les porter toute la journée avec des chaussures, des talons, des sandales, ou même pieds nus pour réduire la douleur aux pieds. Super à porter pendant la course, l’exercice, le sport, ou tout simplement toute la journée au travail ou à la maison.

Note : Si vous réalisez un achat par le biais de nos liens, une petite commission peut nous être attribuée sans frais supplémentaire pour vous. (En savoir plus sur notre processus de sélection).

Promo
Feethit Baskets et Chaussures de Sport Homme Tennis Respirant Légères et Confortables de la Mode de Marche Fitness Running Outdoor Gym Jogging Sneakers Hommes Le Noir 43 EU
  • 【Tige respirante】: Ces basket homme utilisent des matériaux supérieurs en mesh et synthétiques. Le tissu tricoté est confortable, respirant et léger pour garder vos pieds au sec pendant l’exercice.
  • 【 Intérieur confortable 】 : l’intérieur des chaussures homme est fabriqué en textile et en coton respirant hautement élastique. Amorti et absorption des chocs accrus, offrant un confort même en position debout et en marchant pendant une longue période.
  • 【Antidérapant et antichoc】: Ces chaussures de sport pour hommes sont fabriquées en EVA et en caoutchouc résistant. L’EVA offre une absorption des chocs, un amorti et un soutien efficaces. La semelle extérieure en caoutchouc est antidérapante et résistante à l’usure.
  • 【Glisser sur & À lacets】: Les sneakers homme avec doublure synthétique élastique et douce protègent votre talon arrière de l’abrasion, ce qui est pratique à mettre et à enlever. Les lacets peuvent être facilement ajustés pour mieux s’adapter à vos pieds.
  • 【Plusieurs Occacions】: Les baskets et chaussures de sport homme conviennent à la course, à la randonnée, au sport, à la gym, au jogging, au cyclisme, à l’exercice, au travail, au basket-ball, au tennis, au football, aux fêtes, aux voyages, à la maison, aux cours d’entraînement, aux vacances, aux loisirs, achats quotidiens, camping, conduite, activités intérieures et extérieures. Chaussures de marche décontractées à enfiler pour hommes, parfaites pour votre usage quotidien.

Les moyens de kinésithérapie et/ou de physiothérapie

Quelques exercices de renforcement et d’étirement musculaire sont recommandés par la kinésithérapie pour remédier à la tendinopathie du tibial postérieur. Par exemple : le matin au réveil, avant la descente du lit, il est préconisé de réchauffer les pieds en faisant des cercles ; et d’étirer les mollets en allongeant les jambes vers le haut et les orteils au plafond.

RECOMMANDÉ :  Arthrose du genou : traitements naturels

Outre les exercices, la kinésithérapie et/ou la physiothérapie peut proposer :

  • le strapping du tendon du tibial postérieur : un bandage pour réduire les mouvements douloureux du tendon ;
  • le massage transversal profond ;
  • la thérapie par ondes de choc.

Les traitements médicamenteux

Pour soulager rapidement la douleur de la tendinopathie du tibial postérieur, des antalgiques et des antiinflammatoires sont prescrits d’emblée. Parfois, pour plus de confort, le médecin ajoute du myorelaxant pour décontracter les muscles.

L’infiltration (corticoïdes, plasma riche en plaquettes) sur le tendon est à éviter autant que possible. Elle est efficace pour enrayer la douleur. Toutefois, elle peut léser le tendon et provoquer sa rupture.

Le traitement chirurgical

L’intervention chirurgicale est réservée aux cas particuliers (tendinopathie du tibial postérieur occasionnée par la présence d’un pied plat ou d’un pied creux) ou cas compliqués (rupture du tendon du tibial postérieur) ou encore en cas d’échec des autres traitements. De manière générale, la chirurgie consiste à enlever la zone malade du tendon du tibial postérieur puis à réparer celui-ci par greffe tendineuse.

Tendinopathie du tibial postérieur : prévention

Voici ce que vous pouvez faire pour réduire votre risque de souffrir d’une tendinopathie du tibial postérieur :

  • bien vous hydrater ;
  • gardez un poids santé : perdez du poids si vous êtes en surcharge pondérale ou en obésité ;
  • bien vous échauffer avant votre activité sportive ;
  • bien étirer vos mollets après votre effort sportif ;
  • adoptez un plan d’entraînement progressif : ne jamais élever soudainement l’intensité de votre activité sportive ;
  • portez des chaussures adaptées à vos activités sportives ou professionnelles (un changement annuel des bottes de travail est fortement recommandé pour éviter l’effet néfaste des chaussures usées sur les tendons) ;
  • à la maison, si vous devez vous mettre debout pendant un long moment (préparation culinaire, bricolage) : évitez les pieds nus. Soutenez vos voûtes plantaires en portant des espadrilles ou des sandales.

Tendinopathie du tibial postérieur : quand consulter ?

Consultez si :

  • vous avez une douleur à la cheville associée ou non à une douleur de la plante du pied, particulièrement le matin au lever du lit ou dans les escaliers ;
  • vous avez un gonflement au niveau de la malléole interne de la cheville ;
  • vous ressentez des engourdissements, des sensations de brûlure ou d’ondes électriques au niveau de votre pied ;
  • vous ressentez une instabilité de votre pied ou des difficultés à vous déplacer.

Si vous cherchez un spécialiste dans votre région, consultez notre répertoire.

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
  • M.M. Abousayed, J.P. Tartaglione, A.J. Rosenbaum, J.A. Dipreta, Classifications in Brief: Johnson and Strom Classification of Adult-acquired Flatfoot Deformity, Clin Orthop Relat Res 474(2) (2016) 588-93. doi: 10.1007/s11999-015-4581-6. PMID : 26472584.
Les tendinopathies du muscle tibial postérieur (TP)
​Tendinite du tibial postérieur
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut