Traitement de l’Amygdalite : Explorez les remèdes naturels

Article rédigé par le 14 avril 2024

L’amygdalite, communément appelée angine ou plus simplement mal de gorge dans le langage courant, est une affection répandue, particulièrement en période hivernale.

Elle concerne majoritairement les enfants et les adolescents, tandis que les adultes et les nourrissons de moins de 18 mois sont rarement touchés.

Face à un enfant souffrant de douleurs à la gorge, alité et contraint de manquer l’école, l’inquiétude des parents est compréhensible. Pour autant, il existe des solutions naturelles simples mais efficaces pour soulager rapidement votre enfant.

Cet article rédigé par une professionnelle de santé, vous guide à travers différentes méthodes naturelles pour accélérer la guérison et apaiser les symptômes de l’amygdalite.

Traitements naturels des amygdalites : les 5 points importants à ne pas oublier

  • 1- L’amygdalite, ou angine, est une inflammation aigue des amygdales due à une infection virale, dans la majeure partie du temps, ou bactérienne.
  • 2- Elle peut se manifester différemment selon l’agent pathogène en cause, et la lésion observée au niveau de l’amygdale peut également varier.
  • 3- Il est important de prendre en charge rapidement les angines bactériennes, notamment celles qui sont dues aux streptocoques beta-hémolytiques du groupe A afin d’éviter leurs complications.
  • 4- Nombreux sont les traitements naturels que l’on peut adopter lors de maux de gorge : le miel, les tisanes, l’ail, le gingembre, le gargarisme à l’eau saline, et bien d’autres encore.
  • 5- Ces remèdes, de par leur propriété antiseptique, et/ou, anti-inflammatoire, vont permettre d’atténuer les manifestations de la maladie et rapporter le confort du malade pour qu’il puisse poursuivre son quotidien.

L’amygdalite, mais qu’est-ce que c’est d’abord ?

Communément appelée « mal de gorge » ou « angine » dans le langage courant, l’amygdalite est une maladie qui affecte les amygdales. Les lésions observées révèlent une inflammation de ces organes, généralement causée par des virus ou des bactéries

Les microbes en cause

Comme précédemment évoqué, les angines sont dues à des infections virales ou bactériennes.

Les principaux agents viraux sont :

  • Pour les bactéries, la première en tête de liste est le Streptocoque beta-hémolytique du groupe A (SGA) responsable de complications très redoutables si non pris en charge rapidement et convenablement.
  • Puis, il y a aussi :
  1. Corynebacterium diphteriae 
  2. Treponema pallidum 
  3. Fusobacterium Necrophorum et Borrelia vincentii

Les formes cliniques

Selon que le mal de gorge soit dû à un virus ou à une bactérie, les symptômes présentés par le patient peuvent varier.

  • Les symptômes spécifiques d’une angine virale incluent :
  1. Fièvre modérée
  2. Toux
  3. Rhinorrhée et obstruction nasale
  4. Adénopathies cervicales multiples
  • En revanche, l’angine bactérienne se caractérise généralement par une apparition brutale et les symptômes suivants :
  1. Fièvre élevée ;
  2. Douleur pharyngée intense ;
  3. Adénopathies limitées au territoire sous-digastrique ;
  4. Absence d’atteinte nasale ou laryngo-trachéale.
  • De plus, selon la bactérie ou le virus en cause, l’aspect morphologique des lésions peut varier. On distingue alors :
  1. Les angines érythémateuses
  2. Les angines érythémato-pultacées
  3. Les angines vésiculeuses
  4. Les angines ulcéreuses ou ulcéro-nécrotiques
  5. Les angines pseudomembraneuses
RECOMMANDÉ :  Les bienfaits de l’ail pour les dents 

Bon à savoir !
L’angine bactérienne à streptocoque du groupe A (SGA) n’est pas à prendre à la légère car elle peut entraîner des complications sérieuses, voire mortelles si elle n’est pas traitée rapidement. Heureusement, pour éviter de tels scénarios, des méthodes de diagnostic rapide ont été mises en place en pharmacie et lors de consultations ambulatoires.
Grâce à ces tests, comme le Test de Diagnostic Rapide (TDR) pour le streptocoque, on peut déterminer rapidement la nature de l’angine et ajuster le traitement de façon précise, évitant ainsi l’utilisation inutile d’antibiotiques

Traitement médicamenteux des angines

Si les angines virales tendent à disparaître d’elles-mêmes après quelques jours sans nécessiter de traitement, les angines bactériennes, quant à elles, requièrent une intervention médicamenteuse rapide et appropriée pour prévenir les complications.

Dans le cas d’une angine bactérienne, la prescription d’antibiotiques est recommandée pour éliminer l’agent infectieux. Parmi les antibiotiques couramment utilisés, on trouve l’Amoxicilline, l’Azithromycine, et la Clarithromycine.

Pour soulager les symptômes, il est également conseillé de recourir à des antalgiques et des antipyrétiques.

Pour en savoir davantage, visitez « L’amygdalite : Guide Complet ».

Qu’en est-il des traitements naturels de la maladie ?

Des remèdes naturels simples mais efficaces peuvent aussi être adoptés lors des maux de gorge. Ils vont permettre d’apaiser la douleur et limiter les désagréments causés par les microbes.

Le miel

Le miel est particulièrement doux pour la gorge. Lors des maux de gorge, la prise d’une cuillère à café de miel avec une goutte d’huile essentielle de thym va aider à améliorer les symptômes.

En effet, le miel permet de :

  • Combattre les virus et les bactéries ;
  • Réchauffer les cordes vocales ;
  • Protéger la muqueuse de la gorge, de par sa texture ;
  • Apaiser les voies respiratoires.

Mais attention, l’huile essentielle de thym est déconseillée aux enfants de moins de 3 ans et aux femmes enceintes.

Les tisanes

La tisane de thym, reconnue pour ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires, peut servir de remède naturel contre les angines. Pour cela, infusez du thym pendant 5 minutes et ajoutez-y un peu de jus de citron.

En complément, d’autres plantes telles que le plantain, l’aigremoine, les feuilles de ronces et la guimauve sont également efficaces. Préparez une tisane en utilisant une cuillère à soupe de l’un de ces ingrédients dans 250 mL d’eau froide.

Chauffez le mélange à feu doux sans le porter à ébullition pendant 5 minutes, puis laissez infuser pendant 10 minutes. Utilisez cette préparation pour faire des gargarismes trois fois par jour.

L’ail

Autre traitement naturel de l’amygdalite, l’ail. C’est un antibiotique naturel très réputé qui a suscité tant de curiosité chez ces scientifiques, les amenant alors a étudier ce pouvoir.

Dans leur thèse, Bacar Elia et Meskine Hanane ont d’ailleurs parlé de ce vertu thérapeutique incroyable.

RECOMMANDÉ :  Faire baisser sa tension artérielle naturellement (Explications)

L’ail conviendra donc plus spécialement aux angines bactériennes.

Il est consommé cru, ajouté au repas ou pris sous forme de complément alimentaire.

Le gingembre

Le gingembre est un anti-inflammatoire puissant, mais encore, il permet de booster votre immunité.

Râpé puis ajouté avec du thé ou pris sous forme de tisane, le gingembre va apaiser la gorge irritée de sa souffrance.

Le gargarisme avec de l’eau saline

Ce remède naturel, à la fois ancien et simple, est très efficace pour nettoyer la bouche et la débarrasser des microbes.

Il s’agit de gargarismes avec de l’eau saline. Pour renforcer l’effet, vous pouvez ajouter un comprimé d’aspirine à l’eau. L’aspirine agit comme antalgique et anti-inflammatoire, amplifiant ainsi les bienfaits du traitement

L’oignon

L’oignon, coupé en deux et placé sous une couverture, libère des composés soufrés volatils.

Ces vapeurs peuvent aider à apaiser les symptômes de l’angine grâce à leurs propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires.

Les pommes de terre

Les pommes de terre possèdent des propriétés anti-inflammatoires grâce à l’amidon qu’elles contiennent.

Pour profiter de ces bienfaits, râpez des pommes de terre et faites-les cuire avec un peu d’eau jusqu’à obtenir une pâte.

Appliquez cette pâte sur la gorge comme un cataplasme pour toute une nuit, en utilisant une poche poreuse pour éviter tout désagrément.

Avis d’un professionnel de santé

L’amygdalite, avec ses symptômes inconfortables, pousse souvent à rechercher des solutions rapides et efficaces.

En tant que professionnel de santé, je tiens à souligner l’intérêt croissant pour l’utilisation de remèdes naturels. Ces méthodes peuvent offrir un complément aux traitements médicaux, particulièrement en cas d’amygdalites virales où les antibiotiques ne sont pas nécessaires.

Il est important, néanmoins, de ne pas substituer les conseils médicaux par des traitements alternatifs sans une évaluation approfondie. Des options comme les gargarismes à l’eau saline, les cataplasmes de pommes de terre, ou encore les tisanes de thym, utilisées correctement, peuvent apaiser la douleur et réduire l’inflammation, mais elles ne remplacent pas une visite chez le médecin, surtout si les symptômes persistent ou s’aggravent.

Encourager une approche holistique qui combine la science médicale et la sagesse traditionnelle peut être bénéfique, mais toujours avec prudence et sous supervision médicale.

Références

Les articles et ressources utilisés dans la rédaction de cet article
Le processus d’élaboration d’articles chez le Groupe SANTEPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut