Traitement du vitiligo : un médicament désormais pris en charge à 100%

Article rédigé par le 20 mars 2024

Grâce à un nouveau traitement, un scénario d’espoir se dessine pour les patients atteints de vitiligo.

Les taches blanches peuvent désormais être traitées avec l’Opzelura, une crème remboursée à 100% par l’Assurance Maladie depuis le 31 janvier 2024.

Zoom sur ce traitement qui s’adresse à des milliers de Français.

Les 4 points à retenir

  1. La crème Opzelura, prise en charge à 100%, est désormais accessible aux adultes et adolescents de plus de 12 ans.
  2. Appliquée deux fois par jour, la crème permet de repigmenter les zones dépigmentées et d’améliorer la qualité de vie des patients.
  3. L’efficacité d’Opzelura reste limitée pour les zones du corps comme les mains et les pieds.
  4. Les chercheurs persistent dans leurs efforts pour perfectionner le traitement et ouvrir de nouvelles voies.

Cette maladie handicapante bien que non douloureuse

Le vitiligo, cette maladie auto-immune qui prive la peau de sa pigmentation, n’est ni contagieux ni douloureux. Il est causé par le dysfonctionnement immunitaire et laisse des touches de blanc sur la peau.

Celle maladie touche aujourd’hui 600 000 à 1 million de personnes en France, soit près de 2 % de la population.

Elle implique une « altération importante de la qualité de vie, dans la relation aux autres et à soi-même », selon Martine Carré, présidente de l’Association française du vitiligo.

En effet, le vitiligo « représente souvent une souffrance psychologique pour les patients qui se sentent défigurés ».

Une crème qui permet la repigmentation de la peau

Opzelura, la crème développée par Incyte Biosciences, représente une véritable avancée dans le traitement du vitiligo. Il permet de repigmenter la peau et de retrouver une couleur plus uniforme.

Les patients peuvent s’en procurer sur ordonnance. La crème est à appliquer deux fois par jour sur les zones dépigmentées pendant 6 à 24 mois. Elle permet de traiter le vitiligo localisé qui touche moins de 10% du corps.

Un traitement accessible et prometteur

L’arrivée de la crème Opzelura marque un tournant dans la gestion du vitiligo. « Au bout d’un an, à peu près la moitié des patients vont retrouver une repigmentation complète ou quasi complète », affirme Thierry Passeron, chef du service de dermatologie au CHU de Nice.

RECOMMANDÉ :  Covid-19 : Une nouvelle campagne de vaccination démarre le 15 avril 2024

Son autorisation de mise sur le marché dans toute l’Union européenne est obtenue en avril 2023. Depuis janvier 2024, le médicament est désormais remboursé à 100 % par l’Assurance Maladie.

Cette prise en charge concerne les adultes et les adolescents de plus de 12 ans.

Traitement du vitiligo : vers de nouvelles perspectives

L’efficacité d’Opzelura reste limitée pour les zones du corps comme les mains et les pieds. « Les résultats sont encore décevants » dans ces parties, selon le professeur Thierry Passeron. Les recherches se poursuivent alors.

Des essais cliniques sont notamment en cours pour développer des traitements encore plus performants. L’objectif est élargir l’accès à des solutions thérapeutiques pour tous les patients, quelle que soit la gravité de leur vitiligo.

« La prochaine étape sera certainement de trouver un traitement pour les personnes qui ont un vitiligo de façon diffuse », affirme le professeur Passeron avec ambition.

Cette avancée médicale promet une renaissance de l’estime de soi pour les patients de vitiligo. Grâce à Opzelura et aux progrès de la recherche, l’espoir d’une vie meilleure est désormais permis pour les milliers de personnes touchées par cette maladie.

Vous cherchez un professionnel de santé pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut