Tumeurs chez le lapin : diagnostic et traitement efficace

Article rédigé par le 21 août 2023

Malheureusement, de temps en temps, les lapins peuvent être touchés par les tumeurs, qui peuvent prendre de nombreuses formes différentes. Ces masses suspectes qui se développent anormalement dans ou sur l’animal peuvent toucher n’importe quelle partie du corps, et varier en termes de dangerosité. Certaines tumeurs sont plus fréquentes que d’autres.

Cet article se penche sur ceux que l’on rencontre le plus souvent chez les lapins de compagnie, leurs risques et les traitements possibles.

Types de tumeurs

Les tumeurs chez le lapin peuvent être classées en deux grandes catégories : les tumeurs bénignes et les tumeurs cancéreuses. Ces deux types de tumeurs peuvent se former en raison d’une croissance anormale des cellules et peuvent avoir des conséquences différentes sur la santé du lapin :

Tumeurs bénignes

Les tumeurs bénignes sont des masses non cancéreuses qui se développent lentement et n’envahissent pas les tissus avoisinants. Elles sont généralement composées de cellules qui ressemblent beaucoup aux cellules normales de l’organisme.

Les tumeurs bénignes chez les lapins peuvent être causées par divers facteurs, tels que des infections ou des traumatismes. Un exemple de tumeur bénigne est l’abcès, qui est une masse constituée de pus pouvant être creusée pour permettre l’écoulement du liquide purulent. Les abcès sont le plus souvent causés par des infections bactériennes ou fongiques et peuvent être traités à l’aide d’antibiotiques et d’un drainage approprié.

Tumeurs cancéreuses

Les tumeurs cancéreuses, quant à elles, sont formées de cellules cancéreuses qui se développent rapidement et peuvent envahir les tissus voisins et même se propager à d’autres parties du corps. Ces tumeurs sont souvent malignes et peuvent mettre la vie du lapin en danger.

Le traitement des tumeurs cancéreuses chez les lapins dépendra de la localisation, du type et du stade de la tumeur. Les options de traitement incluent la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie, parmi d’autres méthodes. Il est important de consulter un vétérinaire expérimenté pour discuter des options de traitement les plus appropriées pour votre lapin.

Localisations des tumeurs

Tumeurs mammaires

Les tumeurs mammaires se développent généralement sous le ventre et peuvent se manifester comme une masse ou une grosseur. Les lapines sont particulièrement sujettes aux tumeurs mammaires et ces tumeurs ont tendance à créer des métastases lymphatiques ou sanguines, avec une généralisation possible, notamment aux poumons. Il est essentiel d’amener un lapin présentant une telle masse chez un vétérinaire pour un diagnostic et un traitement appropriés.

Bon à savoir : l’apparition de mamelons de taille irrégulière qui s’écoulent peut être un signe de la maladie. Ces tumeurs ne sont normalement pas douloureuses, bien qu’une infection secondaire et une ulcération puissent parfois être observées.

Tumeurs urogénitales

Les tumeurs urogénitales affectent le système reproducteur des lapins, notamment l’utérus et les ovaires chez les lapines. Il s’agit sans aucun doute de la tumeur la plus fréquente chez les lapines et on rapporte qu’elle affecte jusqu’à 80 % des lapines non stérilisées. Si une tumeur utérine est localisée sans métastase et sans autres maladies détectées au bilan sanguin, la chirurgie est généralement bien tolérée.

Bon à savoir : au fur et à mesure que la maladie progresse, la lapine peut devenir anorexique, déprimée et commencer à perdre du poids. Du sang dans les urines (hématurie) peut apparaître, ainsi que des pertes vaginales sanglantes. À un stade avancé, des tumeurs secondaires peuvent se développer dans les poumons, entraînant des difficultés respiratoires. Ce processus peut parfois s’étaler sur une période de 1 à 2 ans, de sorte que les propriétaires peuvent ne rien remarquer jusqu’à ce que la maladie ait atteint un stade avancé.

RECOMMANDÉ :  Emphysème chez le cheval : symptômes, traitements, moyens de prévention

Tumeurs du thymus

Le thymome est une tumeur bénigne ou maligne se développant dans le thymus, un organe situé dans la poitrine des lapins. Les tumeurs du thymus (thymome) sont relativement fréquentes dans cette espèce. Ces tumeurs compriment les vaisseaux à la base du thorax et empêchent le retour veineux normal ; un des signes assez caractéristique est des yeux exorbités. L’évolution est assez brutale et le pronostic défavorable.

Quelles sont les autres tumeurs dont peuvent souffrir les lapins ?

D’autres types de tumeurs ont été signalés chez les lapins :

  • Papillome : excroissances bénignes qui peuvent avoir l’aspect d’un chou-fleur et qui peuvent parfois saigner. Les papillomes qui se développent dans la bouche sont considérés comme non cancéreux.
  • Carcinome basocellulaire : un type de cancer de la peau qui peut être bénin ou malin et qui ressemble à une tache de peau rougie. Il s’agit souvent d’un cancer à croissance lente qui apparaît au bout d’un certain temps. Bien qu’ils puissent se propager localement, il est rare qu’ils se métastasent et s’étendent à d’autres parties du corps.
  • Ostéosarcome : tumeurs qui affectent les os et sont considérées comme rares chez les lapins. Les symptômes cliniques peuvent inclure des boiteries et des gonflements durs sur les pattes.
  • Lymphome : cancer du système lymphatique.

Bien entendu, votre lapin peut être atteint d’autres types de tumeur, mais les traitements progressent constamment.

Causes et facteurs de risque

Les tumeurs chez les lapins sont des problèmes de santé qui peuvent affecter ces animaux. Ils sont principalement causés par des erreurs dans la division cellulaire. Au cours de cette division, des cellules anormales peuvent se développer et former des masses ou des kystes.

Les facteurs de risque associés aux tumeurs chez les lapins comprennent l’âge, les antécédents médicaux et génétiques, et les traumatismes ou infections. Les lapines de plus de 5 ans sont plus exposées au cancer de l’utérus, qui est une maladie grave, voire mortelle. La présence de certaines infections virales ou bactériennes peut également contribuer à la formation de tumeurs.

Bon à savoir: il est important de surveiller de près l’état de santé de votre lapin pour détecter les signes précoces de tumeurs, tels que la léthargie, l’amaigrissement, la perte d’appétit, le grincement des dents, et l’essoufflement. Si vous constatez un ou plusieurs de ces symptômes chez votre lapin, consultez immédiatement un vétérinaire.

Diagnostic des tumeurs chez le lapin

Symptômes

Les symptômes des tumeurs chez le lapin peuvent varier en fonction de la localisation et du type de tumeur. Certains signes communs peuvent inclure :

  • Anorexie (diminution de l’appétit).
  • Douleur et inconfort.
  • Changements de comportement.
  • Masse ou gonflement visible.

Examen vétérinaire

Lorsqu’un lapin présente des signes évocateurs de tumeur, un examen vétérinaire approfondi est nécessaire. Le vétérinaire procèdera à une anamnèse et un examen clinique complet. Il pourra palper le lapin pour détecter d’éventuelles masses ou gonflements. Il est également important de toujours rechercher d’autres problèmes de santé qui pourraient provoquer des symptômes similaires.

Radios et imagerie médicale

Pour confirmer la présence d’une tumeur et en déterminer la localisation et l’étendue, le vétérinaire pourra réaliser des examens d’imagerie médicale tels que :

  • Radiographie : cet examen peut aider à visualiser la taille, la forme et la position des tumeurs internes, surtout dans les cas où les masses sont osseuses ou solidaires des organes internes.
  • Échographie : cet examen non invasif utilise des ondes sonores pour créer une image en temps réel de la région examinée. L’échographie peut donner des informations sur la structure des masses, leur vascularisation et leur lien avec les organes voisins.
  • Tomodensitométrie (TDM) ou Imagerie par résonance magnétique (IRM) : dans certains cas, ces examens plus avancés peuvent être recommandés pour obtenir des images plus détaillées et aider à planifier un traitement approprié.
RECOMMANDÉ :  Faut-il couvrir la cage du lapin la nuit ? (Explication vétérinaire)

Une fois les examens d’imagerie médicale réalisés et interprétés, le vétérinaire disposera des informations nécessaires pour poser un diagnostic précis et proposer un plan de traitement adapté au type et à la localisation de la tumeur chez le lapin.

Traitements

Chirurgie

La chirurgie est une méthode courante pour traiter les tumeurs chez le lapin. L’intervention chirurgicale dépend de la taille et de la localisation de la tumeur. L’ablation complète de la tumeur est généralement l’objectif principal de l’opération. Dans certains cas, une stérilisation préventive de la lapine peut être proposée dès l’âge de 8 à 10 mois pour limiter les risques de tumeurs.

Chimiothérapie

La chimiothérapie peut être utilisée chez les lapins, mais elle est généralement plus efficace lorsqu’elle est administrée à un stade précoce de la maladie. À un stade avancé, le lapin peut être trop faible pour suivre une chimiothérapie. Elle est souvent utilisée en complément de la chirurgie pour améliorer le pronostic global.

Radiothérapie

La radiothérapie est une autre option pour traiter certaines tumeurs chez les lapins. Cette méthode utilise des rayonnements ionisants pour détruire les cellules cancéreuses et arrêter leur croissance. Dans certains cas, comme le traitement des thymomes, la radiothérapie en mégavoltage a été utilisée avec succès chez les lapins.

Bon à savoir: les radiographies du thorax doivent être répétées 3 à 6 mois après l’opération pour vérifier que le cancer ne s’est pas propagé à d’autres organes.

Prévention et suivi

Stérilisation et ovariectomie

La stérilisation et l’ovariectomie sont deux procédures vétérinaires courantes qui peuvent aider à réduire les risques de tumeurs chez le lapin. Ces deux procédures peuvent prévenir les tumeurs associées à l’appareil reproducteur, telles que l’adénocarcinome utérin. Il est recommandé de consulter votre vétérinaire pour discuter du choix de la procédure la plus adaptée à votre lapin.

Bon à savoir: la stérilisation est généralement la meilleure option de traitement dans les cas où une tumeur est déjà présente, à condition que des tumeurs secondaires ne se soient pas établies dans les poumons. Si c’est le cas, le pronostic est très mauvais car aucune chimiothérapie appropriée n’a été rapportée pour ce type de tumeur chez les lapins, dans ces circonstances, la meilleure chose à faire pour votre lapin est de l’endormir.

Consultations vétérinaires régulières

Un suivi régulier par un vétérinaire est essentiel pour prévenir et détecter les tumeurs chez les lapins. Les consultations régulières permettent au vétérinaire d’examiner votre lapin et de détecter tout signe suspect de tumeur. Si une tumeur est détectée précocement, moins il y a de risques de récidive ou d’infection après l’opération. En outre, un vétérinaire peut également surveiller les facteurs de risque et les symptômes associés, comme l’essoufflement et le ventre gonflé.

Surveillance des symptômes

Il est important de surveiller régulièrement votre lapin pour détecter tout signe de tumeur. Les symptômes peuvent varier en fonction du type et de l’emplacement de la tumeur. Voici quelques symptômes courants à surveiller :

  • Bosse ou masse palpable sous la peau
  • Essoufflement ou difficulté à respirer
  • Changements dans les habitudes alimentaires ou la consommation d’eau
  • Perte de poids ou gonflement du ventre

Conseils du vétérinaire : En cas de doute, il est important de consulter un vétérinaire pour un diagnostic et un traitement appropriés. Le vétérinaire pourra proposer différentes options de traitement, comme l’opération pour retirer la tumeur, en fonction de la taille, de l’emplacement et de la gravité de la tumeur.

Références

https://www.lasantedemonlapin.fr/2020/05/25/maladies-tumorales/

https://oathall-vets.co.uk/wp-content/plugins/vetstream_swagger/pet-health/pet/pet_info_print.php?vetstream-type=bGFwaXM=&nodeguid=93022884-fb8e-490d-8c32-314137e25344#:~:text=Types%20of%20cancer%20that%20rabbits,other%20connective%20or%20supportive%20tissue.

https://www.anicura.be/fr-be/a-propos-des-animaux/autres-animaux/conseils-et-astuces/les-tumeurs-chez-le-lapin/

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut