Un médicament pour l’asthme efficace contre les allergies alimentaires

Article rédigé par le 19 avril 2024

Le Xolair a longtemps été utilisé contre l’asthme. Il s’est aussi révélé efficace pour prévenir les réactions allergiques aux aliments chez les enfants. C’est ce que démontre une étude financée par le ministère américain de la Santé et publiée le 25 février 2024 dernier.

Voyons de plus près cette nouvelle découverte.

Les 4 points à retenir

  1. Le Xolair, un médicament initialement utilisé contre l’asthme, s’avère efficace dans la prise en charge des allergies alimentaires.
  2. Cette découverte fait suite à une étude américaine désignée OUtMATCH qui s’est portée sur 177 enfants.
  3. Les résultats démontrent l’efficacité du Xolair dans la réduction du risque et de la gravité des réactions allergiques.
  4. S’il fait baisser l’apparition de réactions allergiques, ce médicament ne guérit pourtant pas les allergies alimentaires.

Le Xolair fait de nouveau parler de lui

Le Xolair est un médicament commercialisé par Roche et Novartis. Déjà approuvé depuis 2003 pour le traitement de l’asthme, il voit son champ d’action s’étendre. En effet, il a également reçu l’autorisation pour traiter l’urticaire chronique spontanée.

Plus récemment, le 16 février 2024, l’agence américaine du médicament (FDA) a approuvé le Xolair dans la prévention des allergies alimentaires chez les adultes et les enfants âgés de plus d’un an.

Les allergies alimentaires, un sujet d’inquiétude croissant

Les allergies alimentaires touchent un nombre croissant d’individus, impactant significativement leur santé et leur qualité de vie.

Aux États-Unis, selon les autorités sanitaires, près de 2% des adultes et entre 4 et 8% des enfants souffrent d’allergies alimentaires. Ces allergies sont à l’origine de 30 000 visites aux urgences et d’environ 150 décès chaque année dans le pays.

En Europe, la situation n’est pas plus encourageante : les allergies alimentaires affectent aujourd’hui 6% des enfants et plus de 3% des adultes, d’après les chiffres de l’Assurance maladie.

OUtMATCH : une étude prometteuse contre les allergies alimentaires

L’étude OUtMATCH, récemment publiée dans le New England Journal of Medicine apporte un espoir dans la lutte contre les allergies alimentaires.

Menée sur 177 enfants âgés de 1 à 17 ans sur 10 sites différents aux États-Unis, cette étude a évalué l’efficacité du Xolair dans la prévention des réactions allergiques aux aliments.

RECOMMANDÉ :  Caféine : Surdosage, effets indésirables, risques sur la santé

Les participants à l’étude souffraient tous d’une allergie aux arachides et à au moins deux autres aliments parmi les noix, les noisettes, l’œuf, le lait et le blé. Ils ont été répartis au hasard en deux groupes : un groupe recevant le Xolair à des doses variables en fonction de leur poids et de la gravité de leurs allergies, et un groupe placebo.

Les premiers résultats sont prometteurs

Les premiers résultats de l’étude OUtMATCH sont encourageants. Les patients participants ont montré une augmentation significative de leur tolérance à des aliments auxquels ils étaient allergiques.

Plus précisément, après une période d’injections régulières de Xolair sur 16 à 20 semaines, 67% des patients du groupe traité ont pu tolérer une dose de 600 mg de cacahuètes. Ce taux est seulement de 7% chez les patients du groupe placebo.

Un médicament qui atténue mais qui ne guérit pas

La FDA met en garde que le Xolair n’est pas une solution miracle contre les allergies alimentaires. Ses effets positifs ne doivent pas être confondus avec une guérison totale.

Robert Wood, principal auteur de l’étudeOUtMATCH, a précisé que ce médicament peut « peut faire baisser de manière importante l’apparition de réactions allergiques sur plusieurs aliments en cas d’exposition accidentelle ». Cette nouvelle découverte sur le Xolair n’est donc pas synonyme de « laisser-passer » pour consommer des aliments allergisants. Elle permet toutefois une meilleure prise en charge des allergies alimentaires.

Vous cherchez un professionnel de santé pour vous soigner ?

Notre répertoire couvre plusieurs régions et spécialités

Références

Articles et ressources utilisées dans la création de cet article
Notre processus de création d’articles chez Groupe SANTÉPOURTOUS

Chaque article est rédigé par un professionnel de santé qualifié en suivant des procédures de rédaction strictes (en savoir plus). Cet article présent est régulièrement révisé à la lumière des évidences scientifiques les plus récentes.  

Retour en haut