Valgus du coude : C’est quoi ? (est-ce grave ?)

Article rédigé par le 14 janvier 2023

Le valgus du coude est une affection qui touche de plus en plus de personnes. Elle se caractérise par une déviation vers l’extérieur de la partie supérieure de l’avant-bras. Cette déviation est souvent asymptomatique, maias peut être accompagnée d’une douleur et/ou d’un gonflement.

Si vous êtes concerné(e) par cette affection, vous voudrez sans doute en savoir plus sur les causes, les symptômes et les traitements. Dans cet article, nous répondons à toutes vos questions !

Anatomie du coude

Le coude est l’une des articulations les plus importantes du corps humain. Situé à la jonction de la partie supérieure du bras (humérus) et de l’avant-bras (radius et cubitus), il offre la flexibilité nécessaire à l’exécution de diverses tâches physiques.

L’articulation du coude est constituée de trois os articulés, reliés par des ligaments et renforcés par des muscles. Le radius et le cubitus se rencontrent au niveau d’une articulation appelée articulation radio-ulnaire proximale, qui fait également partie de l’articulation du poignet.

Elle est maintenue par un certain nombre de ligaments, notamment :

  • Les ligaments annulaires ;
  • Quadrangulaires ;
  • Triangulaires ;
  • Et collatéraux latéraux.

En outre, de multiples bourses séreuses permettent une liberté de mouvement sans frottement ni contrainte sur les zones environnantes. Les muscles de l’épaule et de l’avant-bras assurent la stabilité et le contrôle du positionnement ; ces muscles comprennent :

  • Le biceps brachial ;
  • Le triceps brachial ;
  • Le pronateur teres ;
  • Ainsi que plusieurs autres.

L’ensemble de ces structures nous permet d’effectuer un large éventail de mouvements avec aisance !

Valgus du coude : Qu’est-ce que c’est ?

Le valgus du coude, ou cubitus valgus, est une déviation (parfois jugée anormale) de l’articulation du coude par rapport à sa position médiale typique. Bine qu’il soit parfois congénital, ce désalignement résulte généralement de déséquilibres musculaires, d’une laxité articulaire ou d’un mauvais positionnement des tendons et des ligaments autour de l’articulation du coude.

Lorsqu’il est présent, le bras peut prendre un aspect courbé ou en ciseaux en raison de sa déviation vers l’extérieur. On parle aussi parfois de « bras en moulin à vent ».

Dans certains cas, le valgus du coude peut être corrigé par des interventions thérapeutiques telles que des exercices d’étirement et de renforcement des muscles concernés. En absence de prise en charge, il peut entraîner des problèmes d’instabilité.

RECOMMANDÉ :  Anatomie du coude : tout savoir sur cette articulation (pathologies)

Causes du valgus du coude

Le valgus du coude est souvent causé par une suractivité des muscles internes du coude, ainsi que par des muscles externes du coude affaiblis ou tendus. Les causes du valgus du coude peuvent inclure:

  • Cause congénitale ;
  • Des problèmes posturaux ;
  • Un traumatisme ;
  • Le syndrome des mouvements répétitifs ;
  • L’arthrose du coude ;
  • Et le vieillissement.

Pour les athlètes, il peut être causé par des activités spécifiques telles que le lancer ou le golf en raison d’une mauvaise technique ou de déséquilibres musculaires.

Dans certains cas, le valgus du coude peut être causé par la génétique, ce qui entraîne une instabilité, même dans les cas suivants :

  • Syndrome d’Ehlers-Danlos ;
  • Le syndrome de Marfan ;
  • Ostéogenèse imparfaite ;
  • La trisomie 21 (syndrome de Down).

Symptômes du valgus du coude

Tel que mentionné, le valgus du coude peut souvent se présenter sans symptôme, en particulier lorsqu’il est léger. Cependant, les cas plus graves peuvent entraîner un gonflement et une raideur du coude, ainsi qu’une douleur lorsque l’articulation est pliée ou étendue. En outre, les personnes atteintes peuvent éprouver :

  • Amplitude de mouvement limitée ;
  • Une sensation d’instabilité dans l’articulation ;
  • Faiblesse de la main et de l’avant-bras ;
  • Une diminution de la force de préhension ;
  • Une douleur qui s’intensifie avec l’activité physique ;
  • Un changement visible de la forme de l’articulation du coude ;
  • Un engourdissement des mains et des doigts ;
  • Et des bruits de claquement ou d’éclatement quand on bouge le coude.

Si vous présentez l’un de ces symptômes, il est important que vous vous fassiez examiner par un professionnel de la santé.

Diagnostic du valgus du coude

Si vous présentez l’un des symptômes énumérés ci-dessus, votre médecin pourra effectuer des radiographies ou d’autres examens d’imagerie pour évaluer le degré et l’étendue du désalignement.

Il procédera également à un examen physique pour vérifier la présence d’une tension ou d’une faiblesse musculaire, d’une laxité des ligaments et d’un manque de mobilité dans l’articulation.

Une radiographie ou un autre test d’imagerie peut être demandé pour évaluer les éventuels changements dégénératifs qui ont pu entraîner une déformation en valgus. Une imagerie par résonance magnétique (IRM) ou une tomodensitométrie (TDM) peut également être recommandée pour évaluer plus en détail les structures des tissus mous autour du coude.

En fonction des résultats, un spécialiste peut conseiller des options de traitement pour réaligner l’articulation du coude et réduire la douleur. Une intervention chirurgicale peut parfois être nécessaire dans les cas graves de valgus du coude.

Valgus du coude : Prise en charge

Le valgus du coude mérite une prise en charge lorsqu’il est accompagné de douleur affectant les activités quotidiennes. Le traitement du valgus du coude implique deux approches : la gestion conservatrice et la gestion chirurgicale.

RECOMMANDÉ :  Plexus brachial : Anatomie et pathologies (tout savoir)

Prise en charge conservatrice

Le traitement du valgus du coude commence généralement par des mesures conservatrices, telles que la kinésithérapie (physiothérapie) et les attelles, peuvent contribuer à augmenter la flexibilité du coude en améliorant la force musculaire, ce qui entraîne des mouvements plus équilibrés.

De plus, des exercices spécifiques visant à renforcer les muscles de soutien peuvent être utiles pour un alignement correct.

Le traitement non chirurgical peut également comprendre :

  • Repos et évitement des activités qui aggravent les symptômes ;
  • Thérapie par la glace ou la chaleur ;
  • Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène pour réduire l’inflammation et la douleur.

Prise en charge chirurgicale

La prise en charge chirurgicale du valgus du coude (surtout lorsqu’il est très prononcé ou incapacitant) comprend plusieurs types de procédures telles que :

  • L’ostéotomie ;
  • La distraction-avancement ;
  • Les transferts de muscles correcteurs ;
  • Et la fixation externe, en fonction du ou des cas individuels de chaque patient.

L’objectif de toute procédure chirurgicale de reconstruction du valgus du coude est de restaurer une anatomie normale, et par conséquent, de rétablir une fonction articulaire correcte.

Une collaboration étroite entre les chirurgiens orthopédistes et les kinésithérapeutes (physiothérapeutes) est essentielle pour déterminer la meilleure voie de guérison pour chaque patient et assurer un succès à long terme.

Références

Valgus du coude : Qu’est-ce que c’est et comment s’entraîner avec ?
Valgus du coude, hypersupinateurs et hyperpronateurs
https://kinedoc.org/work/kinedoc/9e0a795c-88c0-4592-8749-dcb46c47dca0.pdf

https://eu-ireland-custom-media-prod.s3-eu-west-1.amazonaws.com/France/Download/Cleland475447/Cleland475447.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut